Test Time Crisis Razing Storm

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
Time Crisis Razing Storm - vignette

Afin d'offrir une nouvelle prise en main à son célèbre rail shooter, Namco Bandai nous propose Time Crisis  : Razing Storm, une compilation de trois jeux précédemment sortis sur bornes d'arcade, à savoir Razing Storm, Deadstorm Pirates et un mode de jeu provenant de Time Crisis 4. Les trois titres utilisant le PlayStation Move, le résultat sera-t-il à la hauteur  ? Nous vous apportons la réponse.

Matraquages de gâchettes

Bien connue à l'époque de la PSone, la série Time Crisis s'est rapidement présentée comme l'un des représentants du rail shooter, à savoir du FPS caractérisé par des déplacements automatiques. Bien évidemment pensé à la base pour les bornes d'arcade, ce style de jeu profite parfois d'adaptations sur nos consoles. Jouable à la manette mais également à l'aide de périphériques tels que la réplique de pistolet G-Con, les rails shooters sur consoles deviennent ainsi plus immersifs. Namco Bandai profite des fonctionnalités sur PlayStation Move pour proposer une offre particulièrement alléchante pour les amateurs de shoot  : Razing Storm, Deadstorm Pirates et le mode arcade de Time Crisis 4 dans un seul et même blu-ray.



Initialement sorti sur bornes, Razing Storm se présente comme un spin-off à la série Time Crisis. Très proche à ce dernier dans son gameplay, le titre nous place dans la peau d'un membre d'escouade militaire (Alpha 1), en mission en Amérique du Sud pour affronter la milice locale. Le soft profite de sa première adaptation sur PS3, un an après sa sortie sur borne d'arcade au Japon. Pour le coup, l'essentiel de la compilation de Namco Bandai gravite autour de ce jeu. Nous retrouvons évidemment le mode arcade et ses trois niveaux qui se clôturent relativement rapidement, mais nous profitons également d'une partie entièrement scénarisée exclusivement construite pour cette édition PS Move. Pour l'occasion, le titre s'émancipe du FPS sur rails en donnant l'opportunité au joueur de se déplacer à sa guise dans les niveaux, tout en reprenant la structure du mode arcade.

Time Crisis Razing Storm - 1 Time Crisis Razing Storm - 2

Question prise en main, plusieurs choix s'offrent à nous. L'utilisation du PlayStation Move et de la manette de navigation compatible étant la configuration idéale, il est toutefois possible d'assurer les déplacements en empoignant une manette SixAxis ou DualShock avec sa seconde main, même si le choix ne sera pas des plus confortables en raison du poids. Qui plus est, la maniabilité générale est assez maladroite, que se soit dans la visée que dans les déplacements à l'aide du stick analogique. En dépit de plusieurs réglages de sensibilité dans les options, le gameplay demeure lourd et vraiment trop approximatif. Les déplacements chaotiques entravent ainsi à la bonne progression dans les niveaux, surtout que ces derniers n'offrent aucune liberté d'action. En bref, la structure s'appuie sur une progression en couloirs des plus ennuyeuses. Différents indicateurs sont également présents à l'écran, permettant de détecter l'objectif de la mission, mais aussi de visualiser les lieux de couverture. Si le mode arcade du jeu s'appuie sur l'utilisation d'un bouclier anti-émeutes pour se protéger des tirs adverses, il faudra ici se dissimuler derrière les éléments du décor.

Dans la pratique et en raison des déplacements calamiteux, cette fonctionnalité est mal venue. Concrètement, il suffit de se placer devant les décors marqués d'un indicateur vert et de pointer votre contrôleur à la verticale. Seulement, lorsque vous désirez sortir de votre abri de fortune, le réticule s'emballe irrémédiablement, induisant ainsi à des soucis de caméra. Aussi, il faudra rapidement utiliser la visée automatique, utilisable à l'aide de la gâchette. Cette fonction permet simplement de bloquer la caméra sur un ennemi précis, afin de pouvoir mieux viser à l'aide du PS Move. Soulignons toutefois qu'il est tout à fait possible de s'adonner au mode histoire à l'aide du G-Con 3, mais aussi d'un pad PS3, afin d'avoir un meilleur confort général. Le reste des touches à utiliser (recharger, changer d'arme, lancer des grenades, zoomer) s'avèrent bien pensées puisqu'elles se regroupent sur la croix directionnelle (d'autres configurations sont paramétrées dans les options). Si le mode histoire comporte quatre niveaux entrecoupés de cinématiques (largement dispensables au vu du scénario inexistant) et une durée de vie d'environ quatre heures, on notera le manque d'armes. Vous pourrez ainsi utiliser une mitraillette, un fusil à pompe, un lance harpons (très efficace), un fusil de précision, un lance roquettes téléguidé et un canon assez bizarre à utiliser.

Time Crisis Razing Storm - 3 Time Crisis Razing Storm - 6



Entre recyclage et nouveautés

Razing Storm propose également un mode multijoueur jusqu'à huit, construit exclusivement pour cette édition console. Comme le mode histoire du titre se révèle déjà très inconfortable à pratiquer, le mode en ligne ne brille aucunement par son efficacité. Lent et vraiment pas adapté aux affrontements entre joueurs, le titre propose de surcroît des règles ultra classiques  : deathmatch en solo ou en équipe, capture du drapeau et king of the hill, dans une sélection très restreinte de niveaux. Très peu fréquentée de manière générale, la partie multijoueur du jeu est également très ennuyeuse, bien qu'un système d'acquisition d'expérience et de niveaux soit implanté. En parallèle, le titre propose un mode Sentinelle qui permet d'incarner un soldat qui devra éliminer à vue les prisonniers et des membres de la milice locale. Bien qu'intéressant dans l'idée, la pratique est nettement moins sexy. En effet, il suffira d'exterminer vos cibles au travers d'un écran fixe, en prenant garde de ne pas tirer sur vos collègues. Bien qu'il soit possible d'y jouer jusqu'à quatre, l'intérêt est encore une fois ailleurs.


Si le constat n'est pas fameux pour Razing Storm, Namco Bandai a inclus un bonus supplémentaire avec la présence de Time Crisis 4. Précisons tout de même que le blu-ray n'inclut que le mode arcade et ses trois niveaux cumulant une bonne demi-heure de gameplay. Si le titre ne brillait pas par sa qualité en 2008, il n'est vraiment pas plus efficace à l'heure actuelle, faisant presque passer Razing Storm pour un exemple du genre. Quoi qu'il en soit, il est possible d'incarner l'un des deux héros (ou les deux en coopération locale) afin de tirer sur tout ce qui bouge à l'aide d'une sélection de quatre armes peu originales  : pistolet, mitraillette, fusil à pompe et lance-grenades. A contrario du mode arcade de Razing Storm qui propose des munitions illimitées, il faudra ici veiller à conserver des réserves puisque certains ennemis nécessitent l'utilisation d'une arme bien précise si vous comptez les exterminer rapidement. C'est notamment le cas des insectes biologiques qui menacent le monde, mais également de certains soldats bien protégés.

Time Crisis Razing Storm - 7 Time Crisis Razing Storm - 9

Tout comme les précédents volets de la série, il faudra veiller à appuyer sur la touche Move pour se mettre à couvert derrière des éléments du décor afin de ne pas se faire toucher. Le PS Move est utilisé dans plusieurs passages du jeu dans lesquels vous devez défendre des zones l'espace de quelques secondes. Dans ce cas de figure, il faudra passer d'une vue à l'autre en pointant votre PS Move à droite et à gauche de votre téléviseur. Au vu du faible nombre de crédits dont vous disposez lors de votre première partie, il sera assez difficile de terminer le jeu d'une traite. À chaque fois que vous perdez ou que vous terminez le mode, des essais supplémentaires vous seront attribués, ainsi que des bonus tels que les munitions illimitées, histoire de descendre tout le monde au lance-grenades sans restrictions. Quoi qu'il en soit, l'utilisation du PS Move est globalement satisfaisante, à l'image de l'utilisation que nous pouvions avoir avec le G-Con.



Dans cette compilation, c'est inévitablement Deadstorm Pirates qui aura attiré notre attention. Bien qu'il s'agisse d'un rail shooter très classique dans son utilisation, c'est au niveau de son ambiance que l'intérêt réside. En effet, le titre, jusqu'alors disponible que sur bornes d'arcade, permet de se lancer dans une fabuleuse chasse au trésor qui fera sans nul doute penser la trilogie Pirates des Caraïbes. Dès les premiers instants de jeu, on sent que l'ambiance a été particulièrement soignée. Vous partez en quête du trésor de Poseidon avec une équipe composée d'un pirate grognon et de quelques sous-fifres. Le premier niveau, faisant office de prologue pour les débutants, offre un magnifique combat en pleine mer agitée, contre une horde de squelettes de pirates et leurs vaisseaux maudits. Le soft ne permet d'utiliser qu'une seule et unique arme  : un pistolet doré tirant aussi vite qu'une mitraillette. Très simple d'accès, le titre n'utilise qu'un seul et unique bouton de tir, le reste étant automatisé.

Time Crisis Razing Storm - 8 Time Crisis Razing Storm - 10

Au fil des cinq niveaux (dont un qui se résume qu'au combat contre le boss final), vous combattrez de nombreux ennemis, allant des fantômes au chauves-souris, en passant par les crabes géants, piranhas et autres poulpes hors normes. Dans certains cas de figure, vous serez amenés à utiliser des canons pour couler des navires ou exterminer des batteries d'ennemis. En sus des phases de gunfight, vous devrez parfois effectuer des esquives à pied ou en bateau. Pour cela, vous devrez tourner rapidement le PS Move de façon circulaire pour éviter les obstacles. Il faut également être vigilant au fil de votre progression puisque certains coffres cachés s'avèrent souvent dissimulés en arrière-plan, contenant points et autres objets rétablissant une partie de votre vie. Vu que le jeu se révèle assez difficile à clôturer sans perdre de crédits, le moindre bonus vous permettant de récupérer une partie de votre jauge est bienvenu.



Galerie d'images

Time Crisis Razing Storm - 31 Time Crisis Razing Storm - 30

Time Crisis Razing Storm - 29 Time Crisis Razing Storm - 28

Time Crisis Razing Storm - 27 Time Crisis Razing Storm - 26

Time Crisis Razing Storm - 25 Time Crisis Razing Storm - 23

Time Crisis Razing Storm - 24 Time Crisis Razing Storm - 22

Time Crisis Razing Storm - 19 Time Crisis Razing Storm - 18

Time Crisis Razing Storm - 16 Time Crisis Razing Storm - 17

Time Crisis Razing Storm - 15 Time Crisis Razing Storm - 14

Time Crisis Razing Storm - 13 Time Crisis Razing Storm - 12



Une compilation dispensable

Time Crisis  : Razing Storm offre certes trois jeux dans un seul et même blu-ray, il n'en reste pas moins très court et propose finalement assez peu de challenge, si ce n'est dans les classements enregistrés en ligne ou l'acquisition de trophées. Assez intéressant à deux joueurs en coopération l'espace d'une partie ou deux, les trois titres de Namco Bandai perdent rapidement de leur intérêt sur le long terme. Il est également regrettable d'avoir misé l'essentiel de l'intérêt sur Razing Storm pour nous offrir un mode histoire excessivement bourrin, peu jouable et vraiment très linéaire. Et pourtant, la possibilité de se déplacer à sa guise dans les niveaux formait une très bonne idée, mais le résultat est aussi raté que dans la version complète de Time Crisis 4. Nous aurions apprécié de profiter de davantage de contenus sur Deadstorm Pirates, très certainement le jeu le plus intéressant de la compilation. Il ne faudra pas non plus compter sur le mode multijoueur, anecdotique, peu ergonomique et de toute façon quasi-désert.

Au niveau de la réalisation de ces trois jeux, il ne faut pas s'attendre à quelque chose de fantastique. Time Crisis 4 dispose évidemment du même moteur qu'en 2008, offrant un rendu certes fluide mais vraiment avare au niveau des textures, avec un level-design qui s'appauvrit au fil du jeu. Ne parlons pas des phases de tir en hélicoptère, tant les animations des véhicules sont parfois risibles. Razing Storm, quant à lui, propose un moteur graphique très décevant dans son mode arcade et légèrement plus réussi dans sa partie histoire. Cependant, les ennemis disposent toujours d'animations étranges. Deadstorm Pirates ne brille aucunement par sa réalisation technique, mais profite pour le coup d'une pâte artistique intéressante, ainsi qu'un level-design nettement plus inspiré que ses deux cousins.

Time Crisis Razing Storm - 4 Time Crisis Razing Storm - 5

En dépit de son offre alléchante, Time Crisis  : Razing Storm n'est pas vraiment un jeu à conseiller à tout le monde. Très courts, les trois softs sont également relativement dépassés sur le plan technique et ne révolutionnent en rien le rail shooting. Nous regrettons que Razing Storm ait profité d'un traitement de faveur en terme de contenu, face à un Deadstorm Pirates nettement plus original dans son approche. Bien que compatibles PS Move, les jeux ne s'avèrent pas toujours très bien adaptés. Le mode histoire et multijoueur de Razing Storm sont la preuve d'une trop grande approximation des contrôles et d'un inconfort générale. Bref, il s'agit là d'une offre qui s'adresse avant tout aux fans de FPS sur rail qui espéraient mettre la main sur deux des trois jeux jusqu'alors exclusifs aux bornes d'arcade.



+ Les plus
  • Trois jeux dans un disque
  • Les possibilités coopératives
  • Deadstorm Pirates
- Les moins
  • Durée de vie très limitée
  • Gameplay médiocre du mode histoire de Razing Storm
  • Multijoueur de piètre qualité
  • Qualité graphique vraiment limite

Notes

  • Graphisme Vraiment pas à la hauteur de ce qui se fait actuellement sur PS3, la réalisation graphique des trois jeux composant Time Crisis : Razing Storm s'avèrent très décevante en raison de textures bien laides, certaines modélisations douteuses et surtout un level design de qualité aléatoire. On appréciera cependant la fluidité de l'ensemble, mais aussi et surtout la variété des décors de Deadstorm Pirates.
    6/10
  • Bande son Les trois productions disposent de bruitages relativement basiques, sans aller chercher des détails. C'est d'ailleurs tellement générique que l'on pourrait aussi bien couper le son. Les musiques de Time Crisis 4 (et son épouvantable doublage français) ainsi que celles de Razing Storm sont de véritables soupes, celles de Deadstorm Pirates s'avèrent en contrepartie nettement plus recherchées et immersives.
    5/10
  • Jouabilité Dans la plupart des jeux de la compilation, il est question de rail shooting, ce qui vous dispense de tout déplacement. Aussi, il suffira d'appuyer sur la gâchette et à se protéger régulièrement. Dans ce cas de figure, le PS Move - comme le G-Con 3 - s'avèrent évidemment très réactifs, mais le constat s'inverse dans le mode histoire ainsi que le mode online de Razing Storm. Ces derniers nous laissent l'opportunité de nous déplacer à notre guise, mais la sensibilité est tellement médiocre que le rendu demeure mou et complètement inconfortable.
    6/10
  • Durée de vie Si l'offre comprend trois jeux, il ne faudra pas compter sur une durée de vie exponentielle. À l'inverse, une petite poignée d'heure sera utile pour clôturer les trois titres dans tous les modes. Bien évidemment, l'intérêt des softs se révèle dans leur mode coop, ce qui plaira aux amateurs du genre. Toutefois, on regrettera la partie online complètement ratée de Razing Storm, en raison de la prise en main calamiteuse, le faible nombre de niveau et le manque de diversité des règles.
    4/10
  • Note générale Bien qu'alléchant en raison des trois jeux qu'il comporte, Time Crisis : Razing Storm ne se révèle pas aussi indispensable que nous pourrions l'espérer. Au contraire, nous avons l'impression de profiter de portages sans réelle saveur, proposant une compatibilité PlayStation Move plutôt bancale dans le mode principal de la compilation. Offrant une réalisation datée et une durée de vie minimale, la compilation recèle toutefois l'attrait de proposer deux jeux jusqu'alors inédits aux bornes d'arcade. De plus, Deadstorm Pirates, bien que très court, mérite d'être essayé. Cela tombe bien puisqu'il est disponible sur le PlayStation Network.
    5/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire