Test Trauma Center Second opinion

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)

A force de voir tous ces scalpels à la télé, ces traumas et les intubations, forcément, nous aussi on aimerait bien se laisser aller à sauver des vies. Seul problème, les études de médecine méritent un peu plus d'investissement qu'une simple soirée. Donc, pour ceux qui ne seront jamais médecin, Trauma Center vient vous faire jouer du fil à aiguille, des ultrasons, du défibrillateur et des piqûres. Mine de rien, vous allez vite vous prendre au jeu et surveillez les constantes du malade... Un bon jeu très immersif.

Test Trauma Center Second opinion

La médecine en deux leçons

Trauma Center est déjà connu pour son titre sorti sur DS, titre qui n'a à l'époque laissé personne indifférent. Le concept de vous transformer en médecin et de jouer au Docteur Maboul version plus réaliste a connu son petit succès. Pas de demi-mesure, on aime ou on n'aime pas jouer du bistouri et de l'écarteur, les giclées de sang en moins. Ceux qui ont adoré ce titre seront ravis de le retrouver sur la Wii, surtout quand on sait que la jouabilité, si ce n'est au moins égale à son prédécesseur, est quelque peu supérieure. Le jeu se devait d'être impeccable en matière de précision, et il l'est.

Trauma Center Second Opinion (5) Trauma Center Second Opinion (6)

Vous entrez dans le jeu sans vraiment connaître le métier et ce n'est pas le médecin que vous incarnez qui saura vous donner confiance. C'est un peu rude à accepter, mais vous entrez dans la peau d'un jeune titulaire débutant qui prend un peu trop à la légère ses patients. Retards répétitifs, manque d'attention face aux pathologies, manque de concentration, vous êtes assez pitoyable dans votre rôle. Heureusement, les infirmières sont là pour vous guider et vous apprendre votre métier en début de partie. Vous commencerez par des cas simples, comme enlever des bouts de verre et recoudre une plaie. Mine de rien, ces petits cas d'école vous aideront à prendre des réflexes basiques, comme désinfecter une plaie avant de finir le bandage par exemple. Soyez attentifs aux indications de l'infirmière et de chaque geste que vous effectuez. Bientôt, il vous faudra réaliser vous-mêmes les différents actions pour soigner un patient. Très vite, vous ne serez plus guidé, sauf si vous devez utiliser des nouveaux appareils.

Trauma Center Second Opinion (4) Trauma Center Second Opinion


Trama center ne dispose pas de didacticiel à proprement parler. Il va donc falloir vous débrouiller pour trouver les commandes. Rien de bien compliquer. En bas à gauche de votre écran sont affichés dans une sorte d'octogone tous vos "outils" de médecin. Chaque outil a sa position définie, qui ne changera pas en cours de partie. Avec l'habitude, vous n'aurez plus besoin de vous référer au schéma, vous effectuerez les bons gestes instinctivement. Vous devrez donc déplacer le joystick du Nunchuck à droite, gauche, haut bas, nord-est, sud-ouest, bref, vous aurez compris, pour vous équiper du bon outil au bon moment. Ensuite, la Wiimote vous servira à diriger les choses sur le corps et le point sensible de votre patient. A vous d'être précis et de ne pas trembler.
Les développeurs ont exploité de la meilleure façon qui soit les possibilités de la télécommande. Le duo fonctionne extrêmement bien et la Wiimote fait preuve d'une telle précision que vous vous retrouvez avec un peu plus de pression. Si vous ratez l'incision ce n'est en rien la faute de votre matériel mais bien la vôtre. Et quand on sait que le moindre mauvais gestes peut faire chuter les constantes de votre malade... Calez la main qui opère pour éviter qu'elle tremble, au cas où... Et encore, ce n'est pas là le seul geste que vous devrez effectuer avec la télécommande, il faudra aussi la tourner, l'incliner, la bouger en avant sur d'autres opérations. Vous jouez ici avec une Wii et contrairement à certains jeux qui n'exploitent pas ses capacités à fond, vous ne faites pas semblant avec Trauma Center.



Immersion totale

Grâce à ce type de gameplay bien exploité, vous êtes deux fois plus immergé dans l'aventure. Pas question ici de vous louper bêtement, vous n'avez sérieusement pas le droit à l'erreur. Une incision doit se faire dans les règles de l'art, suivant des pointillés affichés à l'écran. Pas question de dévier son chemin sous peine de faire du mal à votre patient. Vous devez réaliser votre opération dans un temps imparti, mais surtout surveiller continuellement les constantes. Si vous le voyez trop faiblir, vous pouvez toujours effectuer une injection pour le rebooster un peu mais cela ne fera pas durer votre opération éternellement, le chrono tourne...

Trauma Center Second Opinion (8) Trauma Center Second Opinion (9)

Et les opérations vont durcir au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. Des nouveaux appareils vont faire leur apparition, comme le défibrillateur, qu'il faudra poser sur le torse de votre patient, de la même façon que vous pourriez le faire avec un vrai et lancer le choc électrique au bon moment. Pas facile donc, il vous faudra vous souvenir des bons gestes à avoir étapes après étapes... Vous êtes complètement immergé dans votre opération, le jeu sait exactement comment s'y prendre pour vous mettre un peu la pression. Les joueurs de la version DS seront sans doute un peu lésés à ce niveau là, la plupart des opérations étant déjà connues d'eux et donc la marche à suivre par la même occasion. C'est un peu dommage pour eux, et on comprend qu'ils regretteront assez un manque d'inédit.

Trauma Center Second Opinion (10) Trauma Center Second Opinion (3)

Pour ceux qui craindraient les différentes effusions de sang, sachez que le jeu ne fait pas dans le réalisme à outrance. Les hémorragies se distinguent par de simples taches rouge diffusent, les incisions sont toujours propres et ne s'ouvrent pas sur l'intérieur humain. Bien loin des séries télé, Trauma Center ne fait pas dans le trash, bien au contraire. Quand vous travaillez par exemple sur un estomac, il flotte à l'écran, seul et dégagé de tout ce qui normalement l'entoure. Les âmes sensibles pourront donc très largement se laisser aller sans crainte de découvrir sous un bout de peau, une fontaine de sang ou des entrailles en activité. Même pas besoin d'attendre que les enfants soient couchés pour y jouer, c'est dire...


Comme une série télé

Pour ceux qui craindrait de se lasser des opérations, il faut savoir que celles-ci sont assez différentes les unes des autres et que le niveau de difficulté n'est pas le même en fonction de ce qu'on vous demande. Mais surtout, ces opérations sont intégrées dans un vrai scénario. Le jeu ne se contente pas de vous faire opérer à la chaîne mais il vous permet aussi de vous immerger dans une vraie histoire, dans laquelle vous allez rencontrer différents personnages. Votre partie va se dérouler sous forme d'épisode qui vont se débloquer au fur et à mesure de votre avancée. Notez que vous obtiendrez une appréciation à la fin de chaque opération. Pour le côté rejouabilité du jeu, il vous sera possible de revenir sur chacun d'entre eux afin de passer du C au A.

 Trauma Center Second Opinion (7)  Trauma Center Second Opinion 4


Si vous débutez le jeu dans les baskets de Derel, vous prendrez ensuite la main d'autres acteurs clé, telle que Nozomi Weaver (tiens, cela ne vous rappelle pas quelque chose ?) Pas question de trop vous en dévoiler, mais les épisodes, vont, à la manière d'une vraie série, vous faire connaître des rebondissements et autres révélations. Quelque fois vous aurez même envie de vite finir une opération pour savoir ce qu'il se trame dans les couloirs des hôpitaux...

Trauma Center Second Opinion (12) Trauma Center Second Opinion (11)

Et puis, le côté BD vous donnera l'impression de lire un manga à la télé. Les personnages ne parlent jamais, mise à part les quelques interventions des infirmières très utiles en cours d'opération. Vous devrez tout lire à l'écran, observez les mines des intervenants... Certains n'apprécieront pas ce côté un peu trop statique, mais la lecture des dialogues (entièrement localisés en français) vous aidera à prendre le temps de "vivre" votre titre. La durée de vie pêchant un peu, elle aurait été beaucoup plus réduite si les dialogues s'étaient enchaînés oralement... Seul bémol, on aurait aimé avoir moins de lecture en cours d'opération. Sous la pression, lire les indications en bas d'écran vous donne l'impression de perdre du temps, ce que vous ne pouvez pas vraiment trop vous permettre.




Conclusion

Trauma Center Second opinion PackshotQue dire de plus sur ce titre si ce n'est que vous aurez envie de prendre et reprendre le jeu jusqu'à ce que vous en veniez à bout ? Trauma Center répond présent sur tous les points, tant en matière de gameplay, que de réalisation, de scénario, d'immersion... Tout est fait pour que vous vous plongiez tête la première dans ce titre. La prise en main vous demandera un petit temps d'adaptation mais rien de bien important au final. Seul bémol, la musique de fond utilisée pendant les dialogues. Trop horripilante, elle nous gâche un peu le plaisir, surtout quand vous devez revenir sur un épisode que vous n'arrivez pas à passer. Mais ce défaut est bien minime  face aux nombreuses qualités du jeu. SI vous ne l'avez pas encore, courrez-vous le procurer, vous ne serez pas déçus.










+ Les plus
  • Immersion garantie
  • Scénario bien mené
  • Excellente exploitation des capacités de la télécommande
- Les moins
  • Bande son
  • Durée de vie
  • Manque de nouveautés pour les joueurs issus de la version DS

Notes

  • Graphisme Les graphismes ont gagné en maturité depuis la version DS. Les personnages sont issus tout droit d'un manga et votre aventure se déroulera sous forme d'une BD statique ce qui pourra en faire tiquer plus d'un. Tout est visuel dans ce jeu, les réalisateurs devaient mettre l'accent sur ce point. Mission réussie.
    7/10
  • Bande son Un doublage aurait été le bienvenu plutôt que de lire encore et encore les dialogues à l'écran. On aurait ainsi pu se passer de la bande musicale assez horripilante qui se durcit dans les moments critiques. Une option "couper la musique" manque dans le menu.
    5/10
  • Jouabilité Vous irez un peu à tâtons au début mais dès la seconde opération vous aurez compris le concept. Attention aux mains qui tremblent, vous risquez de rater une incision tellement le jeu demande de la minutie et de la rapidité. Le duo Nunchuck Wiimote est exploité au mieux de leur capacité et les deux se transformeront en fidèle continuité de vos mains pour sauver une vie d'un patient.
    7/10
  • Durée de vie On ne peut pas tout avoir, des graphismes réussis et un gameplay bien exploité. C'est ici un des rares défaut qu'on reprochera au jeu, celui de ne pas durer assez longtemps. Néanmoins, vous pourrez revenir sur les différents épisodes pour obtenir le meilleur niveau qui soit.
    6/10
  • Scénario Très bien ficelé, le scénario vous plongera dans l'univers des différents intervenants avec brio. Vous vivrez vos expériences de médecin mais connaîtrez également des aléas ailleurs qu'en face du bloc opératoire. Le jeu est immersif, à tout point de vue.
    7/10
  • Note générale Pour ceux qui ne connaissent pas le concept de Trauma Center, prendre le rôle d'un médecin et retirer des tumeurs peut sembler un peu particulier. On ne joue pas avec la vie des autres... Certes, mais dépassé cet a priori, le jeu arrive à vous emmener avec lui. Il y a bien cette bande son plus qu'énervante, mais vous allez enchaîner les épisodes et les malades. Trauma Center Second Opinion est un des meilleurs jeux à ce jour de la console, les développeurs ayant parfaitement compris comment exploiter le duo Nunchuck Wiimote. A posséder absolument.
    9/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Trauma Center New Blood
    Trauma Center revient jouer du scalpel sur la Wii, un an après Second Opinion. Le jeu le plus médical du catalogue de la Wii, et des jeux vidéo dans leur grande généralité, vous invite une nouvelle fois à enfiler la blouse, le ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire