Test du TripleHead2Go Digital Edition de Matrox

Le par Manuel D. C.  |  2 commentaire(s)
TripleHead2Go box 3

Avec la démocratisation et la progression des moniteurs LCD, il y a de quoi être impressionné devant un moniteur tel que le Viewsonic VX2835WM LCD Full HD de 28 pouces offrant une résolution native de 1920 x 1200 pixels. Ou encore l’Apple Cinema Display 30 pouces et ses 2560 x 1600 pixels. De quoi laisser rêveur. Mais avec un prix prohibitif de 1799 euros pour le modèle Apple et près de 1000 euros pour le modèle signé Viewsonic, il n’en faut pas davantage pour décourager la plupart d’entre nous. Mais que diriez-vous de multiplier par trois votre résolution d’affichage ?

Présentation

Avec la démocratisation et la progression des moniteurs LCD, il y a de quoi être impressionné devant un moniteur tel que le Viewsonic VX2835WM LCD Full HD de 28 pouces offrant une résolution native de 1920 x 1200 pixels. Ou encore l’Apple Cinema Display 30 pouces et ses 2560 x 1600 pixels. De quoi laisser rêveur si l'on met de côté le prix prohibitif affiché à 1799 euros pour le modèle Apple et près de 1000 euros pour le modèle Viewsonic. De quoi décourager la plupart d’entre nous. Mais que diriez-vous de multiplier par trois votre résolution d’affichage avec le dispositif TripleHead2Go de Matrox ?


TripleHead2Go traitement audio vid     TripleHead2Go traitement 3D

Le multi-affichage est un dispositif dont il est aujourd'hui difficile de se passer



S’il existe de nombreux moniteurs LCD à la taille et à la résolution monstrueuse, ils ne sont malheureusement pas encore accessibles d’un point de vue financier. Et pourtant, force est de constater que le confort apporté par ces moniteurs « extrêmes » est plus qu’appréciable et nous laisse en admiration. Les cartes graphiques embarquant dans la majorité des cas, deux sorties VGA/DVI, et afin ne pas rester trop frustré, il nous reste alors la possibilité d’utiliser un système bi-écran permettant d’étendre le bureau Windows, voire Linux, sur deux écrans. Un système au final peu onéreux et offrant un grand confort d’utilisation, notamment en ce qui concerne le multitâche.


TripleHead2Go box Bref, une fois qu’on a goûté au bi-écran, il devient alors très difficile de revenir vers un affichage simple écran. Toutefois, tout n’est jamais parfait puisque le bi-écran ne gère que la 2D sous Windows et Linux. Même l’utilisation d’un système bi-GPU (Crossfire / SLI), un système coûteux, gourmand électriquement et permettant d’étendre le multi-affichage sur un maximum de quatre écrans, n’autorise qu’une gestion 2D. Pour la gestion de la 3D, les choses sont plus compliquées et il faut alors se tourner vers les solutions proposées par MATROX.

Les plus anciens d’entre nous se souviendront très certainement de la carte 3D Matrox Parthelia qui permettait de connecter jusqu’à trois écrans tout en bénéficiant d'une vue panoramique dans les jeux. Toutefois, cette solution matérielle montrait de sérieuses limites en termes de performances dans les jeux. Le TripleHead2Go que nous vous proposons aujourd'hui de découvrir, repousse ces limites en autorisant l'utilisation de la carte graphique ou du système multi-GPU de votre choix.





Les caractéristiques techniques

Le TripleHead2Go se présente non pas comme une carte graphique, mais comme un simple boitier externe. Sa faible taille ne rendra pas son installation difficile, d’autant plus que ce boitier, dans sa version numérique, ne nécessite aucun bloc d’alimentation externe. Contrairement à la version analogique qui impose l’utilisation d’un petit bloc secteur additionnel.


TripleHead2Go taille


Un simple port USB suffit donc à alimenter le dispositif TripleHead2Go Digital Edition qui intègre deux entrées vidéo (VGA HD15 + DVI), ainsi que trois sorties vidéo DVI. L’intérêt de ce dispositif signé Matrox est de pouvoir utiliser trois moniteurs ayant de préférence la même taille et le même ratio, afin d’offrir un affichage panoramique d'un très grand confort. Sans pour autant rester limité à la gestion 2D comme nous l’avons précédemment mentionné.


tripleHead2go     


Mais avant toute chose, découvrons les caractéristiques techniques du TripleHead2Go Digital Edition, sans oublier de détailler la composition du bundle.

  • Dimensions : 10 x 14 x 3,2 cm
  • Poids : 280 grammes
  • Entrées vidéo : 1 port HD15 VGA + 1 port DVI-I
  • Sorties vidéo : 3 ports DVI-I
  • Alimentation via le port USB
  • Compatible Mac OS X 10.4 (Leopard à venir), Windows 2000, XP 32/64, Vista 32/64
  • Garantie de 2 ans
  • Résolutions supportées sur le tableau ci-contre

TripleHead2Go dessus    TripleHead2Go display modes


Bundle :
  • Boitier TripleHead2Go
  • CD-ROM contenant Manuel et pilotes
  • Câble USB
  • Câble VGA
  • Câble DVI



En pratique

Concrètement, le Matrox TripleHead2Go assure l’interconnexion entre trois moniteurs de même taille et de même ratio, présentant une résolution native de 1280 x 1024 pixels au maximum, et le PC.
L’installation est par conséquent d’une extrême simplicité puisqu’il suffit de connecter vos trois moniteurs aux sorties vidéo correspondantes, de connecter la sortie vidéo de votre carte graphique à l’entrée vidéo au format HD15 VGA ou DVI-I du boitier TripleHead2Go Digital Edition, sans oublier de relier ce dernier à un port USB pour assurer l’alimentation électrique.


TripleHead2Go dessus

De faible taille, le TripleHead2Go ne présente aucune difficulté particulière lors de son installation.


Le TripleHead2Go aura alors la «  simple » tâche de faire croire au système d’exploitation qu’il n’existe qu’un seul et même écran avec une résolution maximale pouvant atteindre les 3840 x 1024 pixels. Ce qui correspond en réalité à trois résolutions cumulées de 1280 x 1024 pixels. De quoi profiter d’un écran panoramique assez impressionnant, mais aussi très confortable. Les moniteurs LCD 17 pouces offrant une résolution de 1280 x 1024 pixels n’étant plus légion, il est très aisé de trouver des modèles de déstockage pour un prix modique. Il faudra juste veiller à ne pas choisir des moniteurs embarquant des rebords trop larges qui pourraient nuire au confort de l’affichage.


Pour en revenir au dispositif multi-affichage de Matrox, le TripleHead2Go reçoit et découpe le signal vidéo provenant de la carte graphique en trois signaux distincts. Ces signaux sont alors transmis à chaque moniteur. Tout ceci s’effectue en utilisant la norme Extended Display Identification Data (EDID) permettant d’informer le système d’exploitation des capacités du moniteur. La résolution supportée est par exemple incluse dans les données EDID. Aucun pixel n’est d’ailleurs calculé, modifié ou ajouté pour simuler une résolution plus élevée. L'image n'est donc pas étirée comme on aurait pu le craindre.



Matrox Power Desk SE Pour gérer le bureau, Matrox livre avec son dispositif l’utilitaire PowerDesk SE qui permet de paramétrer la façon dont vous ouvrez et agrandissez vos applications. Il sera par exemple possible de rattacher les fenêtres au bord de l’affichage, de paramétrer la façon d’ouvrir vos applications en tenant compte de l’affichage (ce qui permet de ne pas utiliser la totalité de l’affichage pour une seule application), d’agrandir une fenêtre dans l’affichage contenant cette dernière, ou sur le moniteur de votre choix, ou encore de centrer les boites de dialogue et de message où vous le souhaitez.

Vous pourrez de cette façon adapter la gestion de votre environnement bureau à vos besoins et préférences. Sans oublier la possibilité d’ajuster le cadre des trois moniteurs à l’aide de la technologie Monitor Bezel Management, dans le cas ou vous rencontreriez un décalage d’image d’un moniteur à l’autre. Ce qui est tout de même indispensable pour créer l’effet d’une image continue sur trois écrans.


Matrox PowerDesk

La technologie Monitor Bezel Management, accessible depuis le logiciel PowerDesk SE, offre la possibilité d’ajuster le cadre des trois moniteur. Ceci dans le but d'obtenir une continuité de l'image parfaite avec plusieurs moniteurs.




1ère partie

Matrox Surround gaming Utility 2 L’aspect le plus intéressant du TripleHead2Go reste le support de la 3D sur trois moniteurs simultanés.
L’outil Surround Gaming permet d’optimiser certains jeux n’intégrant pas par défaut le support des résolutions XHD (eXtrem high Definition) afin de profiter de vos trois écrans juxtaposés pour jouer. Le plus souvent en modifiant le fichier .cfg ou .ini de vos jeux. La liste complète des jeux supportés par le TripleHead2Go est disponible sur le site du constructeur.

Pour les jeux de plus en plus nombreux supportant nativement les résolutions XHD, comme Oblivion, Team Fortress 2, la série Half Life 2, NeverWinter Nights 2 : Mask of the Betrayer, ou encore Crysis et Company of heroes, l’utilitaire Surround Gaming n’est d’aucune utilité. Il suffit simplement de modifier la résolution dans les options graphiques, une fois le jeu lancé. Pour le reste, le calcul des rendus reste à la charge de la carte graphique et nous avons lancé quelques tests histoire de vérifier qu'une résolution aussi extrême de 3840 x 1024 pixels n’allait finalement pas être un handicap pour jouer confortablement sans trop sacrifier l’aspect visuel.

Pour les besoins de nos tests, voici la configuration que nous avons utilisée :
  • Intel Core2Duo E6700
  • Carte-mère ABIT IN9-32X MAX Wifi
  • 2 Go DDR2 PC-8500 OCZ-Reaper HPC 5.5.5.15
  • 2 disques durs RAID 0 Seagate Barracuda 7200.10  S-ATA 2 750Go/16 Mo cache
  • GeForce 8800GTX
  • Windows Vista 64 bits
  • Jeux : The Witcher, Oblivion, Half-Life 2 Episode 2, Medal of Honor Airborne, Team Fortress 2 et Neverwinter Nights 2 : Mask of the Betrayer


2ème partie


Bench HL2 Episode 2

Nous commencerons par Half-Life 2 episode 2 pour lequel nous avons activé le niveau le plus élevé pour les détails graphiques, sans oublier le high Dynamic Rendering. Et force est de constater que si le framerate chute assez significativement, il n'a absolument pas entravé la fluidité du jeu. Ce dernier restant parfaitement jouable en 3840 x 1024. Au pire, il suffira de baisser le niveau de qualité de rendu de l'image pour gagner en fluidité si vous veniez à ne pas avoir la chance d'utiliser une carte graphique haut de gamme.


Bench MoH Airborne

Nous continuons avec Medal of Honor Airborne. Nous ne détaillerons pas les résultats puisque le support de la résolution extrême apportée par le Triplehead2Go est ici "fictif". Vous remarquerez plus bas sur nos captures d'écrans, que jouer en 3840 x 1024 avec MOHA n'apporte aucun confort supplémentaire. Puisque l'image ne semble être qu'étirée, ce qui n'a pas manqué de nous décevoir.


Bench Oblivion     Bench The Witcher



Viennent ensuite Oblivion et The Witcher où l'aspect visuel panoramique apporte un réel confort puisqu'on découvre de plus grands décors et paysages. D'où une immersion totale et très agréable, avec une fluidité toutefois très limite avec The Witcher. Il restera préférable de faire quelques concessions sur la qualité visuelle pour ne pas gâcher le plaisir. Reste à attendre la disponibilité prochaine d'un patch qui améliorera le framerate ainsi que des pilotes 3D sous Vista qui souffrent encore de leur relative jeunesse.


Pour le plaisir des yeux, et montrer que le surround gaming n'est pas un subterfuge marketing de plus, voici une série de captures qui vous permettront de voir la différence entre les résolutions de 1280 x 1024 pixels et 3840 x 1024 pixels.


Mask of the Betrayer     Mask of the Betrayer TripleHead2Go

Neverwinter Nights 2 Mask of the Betrayer   


witcher 2007 11 04 22 52 09 96     witcher 2007 11 04 22 51 07 14

The Witcher


hl2 episode 2     hl2 episode 2 TripleHead2Go

Half-Life 2 episode 2



MoH Airborne      MoH Airborne TripleHead2Go

MoH Airborne et son support de l'affichage panoramique...pitoyable


Pour les joueurs inconditionnels qui en veulent plus, et qui comme nous ont été séduits par ces images, nous vous recommandons de visiter le site Widescreen Gaming Forum qui regroupe tout un tas de trucs et astuces, ainsi qu’une multitude de captures d’écrans pour souligner l’avantage de jouer en mode panoramique.

Allez, pour le fun, nous terminerons avec cette capture de Team Fortress 2, un jeu détonnant qui n'a souffert d'aucun ralentissements en 3840 x 1024 pixels avec un niveau de détail très élevé. Le plaisir du jeu en réseau multiplié par trois. C'est Matrox qui va avoir du mal à récupérer son dispositif TripleHead2Go...


Team Fortress 2



L'avis GNT

TripleHead2Go box 2 Si les cartes graphiques actuelles permettent déjà de profiter du confort d’un bi-écran, surtout utile dans un environnement multitâche, force est de constater que le dispositif TripleHead2Go de Matrox nous a laissé une excellente impression. La vision élargi du champ pouvant atteindre une résolution de 3840 x 1024 pixels offre un réel confort, permet de mieux profiter du multitâche, d’être plus productif, et le dispositif est utilisable aussi bien avec un PC de bureau qu’un notebook. Et ceci, quel que soit votre carte graphique.

Une fois qu’on y a gouté, difficile de s'en passer, surtout pour ce qui est de la gestion 3D. Puisqu’il est possible de jouer très confortablement sur trois écrans, à condition d’avoir une carte graphique suffisamment puissante. Les jeux supportant les résolutions XHD étant assez courants aujourd'hui. Pour bénéficier d’une qualité visuelle de haut vol, un modèle haut de gamme tel que la GeForce 8800GTX/Ultra ou l’AMD/ATI HD 2900XT est conseillé. Mais en réduisant quel que peu le niveau de détail du rendu 3D, une carte milieu de gamme ferra très bien l’affaire. Comme par exemple la GeForce 8800GT et GTS.


TripleHead2Go traitement 3D     TripleHead2Go WOW


Bien sûr, le support de la gestion 3D avec trois moniteurs ne s’adresse pas uniquement aux joueurs. Les professionnels y trouveront leur compte puisqu’il sera par exemple possible de travailler avec des outils de traitement 3D tels qu’Autodesk Maya ou Blender sans étirer l'affichage. De quoi satisfaire un grand nombre d’utilisateurs au final.

Mais bénéficier d’un tel confort a un coût, puisqu’il reste nécessaire d’utiliser trois moniteurs identiques. Avec des écrans proposés en moyenne à 200 euros, auxquels il faudra ajouter 299 euros pour le TripleHead2Go Digital Edition ou 269 euros pour la version analogique, l’addition s’avère assez lourde. Il reste heureusement possible de se limiter à deux écrans pour commencer, pour ensuite s’équiper d’un troisième moniteur pour alléger sa facture. Ou encore dénicher des moniteurs lors d’une opération de déstockage sans pour autant sacrifier la qualité des périphériques. Mais à y regarder de plus près, la solution Matrox offre une résolution bien plus confortable et un prix bien plus attractif que les moniteurs extrêmes qui offrent malgré tout une résolution encore inférieure au 3840 x 1024 pixels. A condition bien sûr d'en avoir l'utilité, et de connaître un banquier compréhensif.


tripleHead2go






+ Les plus
  • Supporte une résolution de 3840 x 1024 pixels maximum (limitation DirectX 9)
  • Gain de productivité
  • Prise en charge 3D
  • Immersion dans les jeux vidéo
  • Prix de l’ensemble par rapport à un moniteur haut de gamme et de grande taille
  • Technologie Monitor Bezel Management permettant de créer une image continue absolument parfaite
  • Entrées DVI/VGA
  • Consommation
- Les moins
  • Prix trop élevé pour un utilisateur PC occasionnel
  • Pas de support Linux
  • Résolution inconfortable pour paramétrer le bios

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
FireWallMe offline Hors ligne Héroïque avatar 787 points
Le #190177
Dossier sympa, merci ! Par contre la triple intro "Avec la démocratisation...." en haut à gauche, puis en gras puis encore en dessous ça fait un peu lourd...
Gaberanger offline Hors ligne Héroïque avatar 960 points
Le #1046102
Qui peux m'aider ?

J'ai un ordi medion erazer je veux connecter 3 moniteurs asus lcd a5334 au travers du boitier matrox triplehead2go digital edition que je viens d'acheter, je n'obtiens aucune images sur mes 3 écrans
j'ai téléchargé le pilote sur le site de matrox touours pas d'image rien !!!
Naturellement j'ai effectué le branchement selon le shéma de matrox

Merci


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire