Test Unreal Tournament 3

Le par Franck P.  |  1 commentaire(s)

Trois longues années après la dernière sortie d'un épisode d'Unreal, la célèbre série se voit agrémentée d'un nouveau volet. Toujours développé par Epic Games mais édité cette fois-ci par Midway, Unreal Tournament III était vraiment attendu par les joueurs. Ceci est d'autant plus vrai qu'Unreal constitue pratiquement à lui seul un genre dans la grande famille des FPS. On n'a donc pas hésité à enfiler à nouveau notre tunique de tueur frénétique de l'espace pour vous en livrer nos impressions.

test unreal tournament 3 image presentation

Introduction

La famille et les enfants sont un socle pour une population. Dans nos sociétés dites évoluées et avancées, on continue toujours à faire de la famille la base essentielle, la structure de vie minimale. Souvent, on se marie, chacun pour ses raisons. On fait un premier enfant, une merveille forcément puisqu'il s'agit du premier. Puis viennent les suivants pour les parents les plus courageux et les plus téméraires aussi. Car tous les enfants ne sont pas aussi sages ou dociles que le premier pouvait l'être.


test unreal tournament 3 PC image (1)     test unreal tournament 3 PC image (2)

Mais c'est aussi cela une famille, des membres tous différents et tous semblables en même temps. La vie est aussi faite de recompositions. On change de partenaire et on construit à nouveau une famille. On fait de nouveau des enfants. Et on se dit toujours qu'on réussira encore mieux avec le suivant. Bon, on vous le concède, ce modèle ne convient pas à tout le monde et surtout, avoir autant d'enfants n'est pas le souhait de chacun. Mais cette petite digression pourrait tout à fait être transposée aux développements des différents Unreal et Unreal Tournament.


test unreal tournament 3 PC image (3)     test unreal tournament 3 PC image (4)

C'est donc cette fois ci le couple Epic Games et Midway qui vient nous présenter son dernier bébé, Unreal Tournament III. Basé sur le dernier Unreal Engine et recelant ses particularités propres devant le distinguer de ses grands frères, il était un peu attendu comme l'enfant prodigue, celui qui devait combler tous les désirs, y compris ceux des parents. Ne restait plus qu'à l'entourage à accueillir l'enfant. Et malgré tout à le comparer un peu à ses ainés, c'est inévitable...


test unreal tournament 3 PC image (5)     test unreal tournament 3 PC image (6)





Une partie de campagne

Le voila donc de retour, le grand, l'unique Unreal Tournament volume III. Pourquoi grand et unique ? Tout simplement pour le souvenir ému qu'il avait laissé aux différents joueurs qui s'y étaient essayés. Mais aussi unique tout court parce qu'il constituait quasiment à lui seul un type de jeu. Certes Unreal Tournament a toujours été un FPS, mais d'un genre un peu particulier. Rapide, vif, surréaliste (bien loin d'un Counter ou d'un COD par exemple) il a toujours donné au joueur des sensations extrêmes et poussé le taux d'adrénaline à son maximum. Une fois encore, UT3 nous refile les mêmes bases.


test unreal tournament 3 PC image (7)     test unreal tournament 3 PC image (8)

Et comme pour UT2004, un mode scénarisé est disponible. La différence, conséquente, est que cette fois-ci, on se trouve plongé au milieu d'un conflit (et non plus d'un tournoi) qui va servir de prétexte à une suite de combats. Autant le dire tout de suite, le scénario n'est pas d'une grande richesse et ne sert vraiment que de justification. Mais il possède de nombreux bons points. Le premier d'entre eux, les développeurs étant sans doute conscients que tout le monde ne connait pas UT, est de prendre contact avec un jeu pouvant se montrer déroutant et injouable aux moins habitués.


test unreal tournament 3 PC image (9)     test unreal tournament 3 PC image (10)

On apprivoise ainsi le coté déluré et hyper rythmé de ce jeu. Ensuite, ce mode campagne permet de découvrir ou redécouvrir les types de parties que l'on peut disputer et qui sont au nombre de 6 : Deathmatch solo ou équipe, Capture Du Drapeau, Capture du drapeau Véhicule, duel et Guerre. Les trois premiers sont bien connus, les deux suivants évidents dans leur dénomination. Reste le mode Guerre qui s'apprend pas à pas dans le mode campagne ce qui est vraiment appréciable. Enfin le mode campagne permet après quelques parties presque "tutorielles" de débloquer certains bonus pour ses parties online. On le voit donc, aussi pauvre et aisé que peut se révéler ce mode, il est loin d'être sans intérêt.


test unreal tournament 3 PC image (11)     test unreal tournament 3 PC image (12)



Un gameplay retouché

La maniabilité de ce jeu a quant à elle été légèrement repensée. D'une part nos persos sont un petit peu moins rapides que par le passé mais là n'est pas le principal changement. Non, ce qui change tient en deux parties. La première consiste en la modification des modes de jeux,  la seconde portant avant tout sur les véhicules. En effet, certains modes pas si accessoires ont été retirés de cette version. Il est donc impossible de retrouver le mode Assault ainsi que le mode Domination qui avaient pourtant leurs fervents adeptes. Pour se faire pardonner sans doute, les développeurs nous ont pondu le mode Guerre, refonte améliorée du mode Onslaught.


test unreal tournament 3 PC image (13)     test unreal tournament 3 PC image (14)

Ce mode est un vrai petit bijou. On peut vraiment mettre en œuvre ici une stratégie afin de détruire le noyau adverse, but ultime, mais aussi contrôler plusieurs points allouant quasiment tous des bonus (respawn, tourelles, munitions, véhicules, etc..). Le tout est de se mettre d'accord avec ses teammates car ici plus qu'ailleurs la technique du "je défonce tout" est à proscrire. Le second volet porte donc sur les véhicules. Ceux ci amènent une réelle plus value à ce jeu. Tout d'abord, un peu à la façon d'un Battlefield 2142, leur possession confère un avantage de puissance évident.


test unreal tournament 3 PC image (15)     test unreal tournament 3 PC image (16)

Mais il donne aussi la possibilité de déplacer des troupes plus rapidement. A ce titre, l'Hoverboard permet de traverser les maps les plus étendues sans y passer une heure. Pour le reste, le gameplay de cet UT est tout à fait conventionnel au niveau des armes et des mouvements. C'est donc toujours aussi rapide et votre vie ne tient avant tout qu'à vos réflexes et à votre maîtrise de votre armement qui n'a subi qu'un lifting de façade. Mais sur ce point il est évident que la reprise des précédents, tant leur qualité à ce niveau est évidente, est une bonne idée.


test unreal tournament 3 PC image (17)     test unreal tournament 3 PC image (18)




Une réalisation hyper soignée

Un des principal défauts que l'on pouvait faire à la série des Unreal (du moins un des principaux que je pouvais lui faire) tenait essentiellement à la laideur des environnements. Replacé quelques années plus tard ce jugement est encore plus cruel mais déjà en 2004 il est clair que les graphismes n'étaient pas géniaux. Et bien cet UT3 est tout bonnement magnifique. Ne vous fiez pas aux avis différents qui traînent en différents endroits. Bien sûr, il est nécessaire de disposer d'une config de bon niveau pour pouvoir pousser à fond tous les paramètres. Mais même les moins nantis pourront obtenir un rendu très agréable.


test unreal tournament 3 PC image (19)     test unreal tournament 3 PC image (20)

En plus, même avec les paramètres au max, le framerate reste particulièrement élevé. En outre, certaines rumeurs sur la non compatibilité de ce jeu avec Vista ont circulé. Là encore c'est faux, et cela fonctionne parfaitement. La possibilité d'incompatibilité occasionnelle reste possible mais ne constitue pas une règle. Si tout le monde tenait à jour ses drivers de carte graphique on n'en serait sûrement pas là. Bref, techniquement, ce jeu est une merveille. L'action est fidèlement servie par des environnements très travaillés, la vitesse de l'action donnant à cet ensemble baroque et coloré une atmosphère tout à fait particulière.


test unreal tournament 3 PC image (21)     test unreal tournament 3 PC image (22)

Quant au design des véhicules, il est à tomber par terre. Vraiment, on a été conquis sur ce point. Pour autant, ce tableau presque parfait possède aussi son coté obscure en la présence d'une bande son bien insignifiante. La musique s'accélère au gré de vos affrontements et l'on pourrait donc croire qu'elle donne un plus dans l'immersion mais, en fait, les thèmes sont trop moyens pour qu'on y croit totalement. Et coté voix, c'est un peu mieux mais l'ensemble reste un poil moyen pour un jeu de cette qualité.


test unreal tournament 3 PC image (23)     test unreal tournament 3 PC image (24)




Conclusion

Le constat est donc d'une clarté quasi absolue : Unreal Tournament III est une vraie réussite. Reprenant à son compte ce qui avait fait le succès de la série, se séparant il est vrai de quelques bons points aussi malheureusement, il agrémente encore son gameplay et ses graphismes pour en faire un jeu encore plus complet et un peu moins élitiste. Avant, seuls les joueurs conquis par la maniabilité extrême et le rythme endiablé avaient fait de ce jeu un culte. Désormais, on pourra y ajouter les joueurs réclamant autre chose qu'une austère façade pour les combler.


test unreal tournament 3 PC image (25)     test unreal tournament 3 PC image (26)

UT3 revient donc en grande pompes sur la scène vidéo ludique. Il aura fallu trois ans et quelques pour pouvoir en profiter. Mais il est certain qu’on n’est pas près de se lasser tant le mode online permet de passer des journées entières sans jamais ressentir l'ennui. Et puis si jamais vous le trouvez trop limité, il reste encore la possibilité de l'éditeur de carte qui allonge encore un peu la liste des plus par rapport aux moins... On a bien sûr le droit de ne pas aimer ce type de jeu ou, au contraire, rester dans la béatitude du souvenir enjolivé. Mais il est impossible de ne pas reconnaitre qu'Unreal Tournament III est un hit.


test unreal tournament 3 PC image (27)     test unreal tournament 3 PC image (28)

Unreal Tournament III est disponible sur PC à partir de 46,95 €


+ Les plus
  • Amélioration visuelle évidente
  • Utilisation des véhicules
  • Reprend les forces des précédents
  • Le mode campagne façon tutoriel de modes
- Les moins
  • Le mode campagne pour son scénario sans queue ni tête
  • Des serveurs pas toujours pleins

Notes

  • Graphisme Même si, nous vous le disions, il faut disposer d'une bonne config pour le faire tourner à plein, le rendu graphique est excellent en réglage moyen. L'Unreal Engine montre ainsi toute l'étendue de ses capacités dont personne ne doutait plus. Quant aux environnements, ils ne sont pas infinis mais suffisamment variés pour toujours garder en éveil nos sens. Enfin, quelques maps sont absolument gigantesques et d'autres possèdent un magnifique arrière plan. Du travail d'orfèvre.
    9/10
  • Bande son Moyenne, surtout en regard de la qualité de réalisation par ailleurs. Que ce soient les armes, les véhicules, les musiques, les voix ou tous les bruitages ambiants, rien ne donne vraiment matière à l'extase. Cela reste sérieux, solide, cohérent mais sans génie.
    7/10
  • Jouabilité Peu de jeux sont aussi rapides et jouables à la fois. Même pour ceux qui auraient quelques difficultés avec la précision de tir puisqu'est intégrée une aide à la visée optionnelle. Une fois ses touches configurées, on se contente alors de joutes absolument monumentales contre des adversaires souvent doués et résistants. La maniabilité des véhicules est aussi exemplaire et recèle tout autant de bonnes choses. Les modes de jeu enfin ajoutent un surplus d'intérêt... Bref, à part le fait d'avoir retiré les modes Assault et Domination pourtant captivant, la jouabilité reste presque parfaite.
    9/10
  • Durée de vie Le mode campagne avalé et digéré, il vous reste la possibilité de l'action immédiate ou du multijoueur. Bien sûr, la seconde option sera la plus fréquentée. Mais le relatif vide des serveurs est assez déroutant et pose la question de la durée de vie de ce jeu. Retard à l'allumage ou vrai désamour des joueurs l'interrogation reste entière. Malgré tout, on passe toujours des dizaines d'heures à batailler ferme. Tant pis si l'on retrouve parfois les mêmes adversaires.
    7/10
  • Note générale Unreal Tournament III est un des jeux les plus addictif de ces derniers mois. Une fois qu'on a mis le doigt dans l'engrenage du mode online, il est indéniable qu'on y retourne sans cesse. Une petite partie de plus pour essayer de parvenir à obtenir le meilleur score, une envie de procéder différemment ou que sais-je encore, il y a toujours une bonne raison de s'en refaire une. Et puisque pour une fois on en prend aussi plein les yeux, on a doublement raison de le faire. Il ne reste plus qu'à savoir si les différentes mises à jour qui interviendront sans aucun doute redonneront un coup de fouet en ajoutant quelques modes supplémentaires ou d'autres armes. En tous les cas, même ainsi, UT3 est un défouloir incomparable.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
CodeKiller offline Hors ligne VIP avatar 8724 points
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire