Test Vampire Rain

Le par Alexandre W.  |  0 commentaire(s)

Après avoir testé un nouveau style de jeu d’infiltration avec Tenchu Z il y a quelques jours, aujourd’hui en voici un autre reprenant le style des titres comme Splinter Cell, à savoir tenues militaires et armes sophistiquées. L’introduction d’une chasse aux vampires laisse présager d’un jeu bien sympa. Sur le papier, c’est bien, jetons un œil à la pratique…

Test vampire rain

Présentation

Dès l’introduction, le jeu présente une atmosphère assez sombre, rappelant les cinématiques de Resident Evil, elle présente un monde où les vampires font régner la terreur. Certaines villes sont même habitées par les vampires, et vous et votre équipe d’exterminateurs êtes évidemment là pour lutter contre ce fléau. Equipés d’armements militaire et d’équipements à faire pâlir Sam Fisher, vous traverserez les villes en évitant de vous faire repérer. Pour cela, vous pourrez non seulement utiliser des lunettes à vision nocturne mais aussi la très utile nécrovision, un équipement vous permettant d’identifier les vampires grâce à l’aura rouge qu’ils dégagent.

Vampire Rain   11   Vampire Rain   14

Vous commencez le jeu par un mode didacticiel, vous présentant la majorité des fonctions disponibles pour votre personnage. Après une petite ballade sur les toits de la ville, vous permettant de connaître les mouvements possible (rappelant bizarrement quelques uns de ceux de Splinter Cell). Ceux-ci restent tout de même assez sommaires et se limitent malheureusement qu’à une dizaine de mouvements particuliers (longer les murs, s’accroupir ou se coucher).

Vampire Rain   3   Vampire Rain   5

Après l’apprentissage des déplacements, vous apprendrez à utiliser la nécrovision, une sorte de lunette à infrarouge mais qui vous permettra de voir l’aura dégagée par les personnes plutôt que leur chaleur. Comme dit précédemment l’aura des vampires est rouge et donc facilement identifiable. Cette option vous permettra de vous frayer un chemin dans les villes sans vous faire repérer par vos ennemis.



Des pistolets à eau…

Contrairement à Splinter Cell, il est malheureusement impossible de se glisser discrètement derrière un ennemi pour le tuer en toute discrétion. Ici vous ne pourrez quasiment que vous infiltrer car vos ennemis sont très résistants et très rapide. Si vous vous faites repérer, ce n’est pas une barrière qui les arrêtera, ils sauteront par-dessus ou la détruiront carrément. Une fois dans leur ligne de mire, les vampires vous bondiront dessus et vous tueront avec un simple coup de crocs, autant vous dire que vous avez intérêt à savoir bien viser.

Vampire Rain   13   Vampire Rain   6

Même en vidant un chargeur complet sur eux, ceux-ci peuvent rester debout. Il faudra donc veiller à ne pas vous faire repérer. Cette tâche ne sera pas particulièrement difficile car les ennemis sont assez statiques et leurs mouvements assez répétitifs. Il vous suffira de rester caché quelques secondes à observer les cycles des rondes pour pouvoir vous faufiler derrière eux et ni vu ni connu emprunter une échelle pour grimper sur les toits.

Vampire Rain   8   Vampire Rain   9

Voilà dans les grandes lignes le contenu du jeu, les missions sont peu variées et se ressemblent quasiment toutes. De plus, avec la nécrovision, le champ de vision des vampires s’affiche sur le radar, il sera alors d’autant plus facile de vous orienter sans vous faire voir, rappelant alors le bon vieux Commando : Derrière les lignes ennemies.



Piece of cake…

Grâce à (ou à cause de) cette nécrovision, le jeu devient alors encore plus facile et vous ne vous ferez quasiment jamais surprendre à part parfois par des vampires sortant de derrière une porte et vous obligeant à passer par un autre chemin. Mis à part cette « difficulté », le jeu est vraiment trop facile et manque de profondeur car mise à part les cinématiques, rien ne nous rappelle l’ambiance vampirique qui est censé régner dans le jeu.

Vampire Rain   10   Vampire Rain   28

Non seulement les rues sont trop vides et trop propres pour être réalistes mais il suffit de courir le long d’un chemin non surveillé pour pouvoir passer un ennemi. Il est dommage qu’un vampire ne soit pas plus sensible à la présence d'un humain passant à proximité. Vous passerez le plus clair de votre temps à chercher une échelle ou une gouttière pour grimper sur un toit afin de contourner un ennemi ou rentrer dans un bâtiment.

Vampire Rain   29   Vampire Rain   30

Vous faites équipe avec 4 chasseurs de vampire, qui vous aideront au cours de votre mission. Il y a malheureusement très peu d’interaction avec eux, rendant leur présence plus qu’informelle. Vous ne pourrez pas leur donner d’ordres et ne ferez que subir les actions qui se produiront. Le scénario reste alors très linéaire et les dialogues issus de séries Z n’arrangent pas les choses. Certaines répliques sont vraiment ridicules à croire que les scénaristes se sont appuyés sur les dialogues de certains gros navets hollywoodiens.



Et le multiplayer ?

Enfin pour le Xbox Live, AQ Interactive nous fait la surprise d'un mode en ligne très complet comprenant pas moins de 4 modes. Chacun étant décliné en version solo et en version équipe, cela fait monter leur nombre à 8. Au programme le célèbre match à mort où il faudra gagner des points en éliminant vos ennemis, le mode périr ou devenir vampire, un mode reprenant les bases du match à mort mais dans lequel vous pouvez vous transformer en vampire afin de pouvoir marquer des points supplémentaires.

Vampire Rain   31   Vampire Rain   32

Le mode destruction se rapproche un peu du mode capture the flag souvent rencontré dans d'autres FPS. Vous devrez vous approcher d'un objet et plus vous restez proche de celui-ci et plus vous marquez des points. En mode équipe vous aurez plusieurs objets à détruire, augmentant ainsi la difficulté. Et enfin le mode capturer la flamme, là aussi ce mode se rapproche du capture the flag habituel mais ici vous devrez vous emparer d'une flamme, la garder et marquer des points. Plus vous la garder longtemps, plus vous marquer des points.

Vampire Rain   19   Vampire Rain   20

En bref, vous aurez droit à un mode multiplayer très complet. Seul petit hic, le nombre de cartes disponibles. Vous ne pourrez jouer que sur 4 cartes différentes. Cela vous permettra de connaître les moindres recoins mais risque aussi de vous lasser assez rapidement. En espérant que de nouvelles soient bientôt disponibles sur le Xbox Live.



Galerie d'images

Vampire Rain   21   Vampire Rain   22
Vampire Rain   23   Vampire Rain   24
Vampire Rain   25   Vampire Rain   26
Vampire Rain   27   Vampire Rain   15
Vampire Rain   16   Vampire Rain   17
Vampire Rain   18



Conclusion

AQ Interactive nous propose un jeu alliant deux concepts prometteurs (l'infiltration et les vampires), malheureusement le mélange n'est pas si réussi qu'il aurait pu l'être. Un moteur graphique plus performant aurait été le bienvenu et des textures plus détaillées aussi. Bien qu'aillant quelques scènes de violences, le pegi est un peu sévère (+18 ans).

 

Vampire Rain   jaquette

 

Le mode solo n'est pas le plus intéressant mais le mode en ligne très complet rattrape largement ce défaut. GNT accorde un bon point à ce jeu grâce à ce mode qui lui permet d'éviter la mention passable.



+ Les plus
  • Une prise en main facile
  • Un mode multijoueur très complet
- Les moins
  • Une ambiance amoindrie par un aspect trop propre de l'environnement
  • Un nombre de mouvements assez limité

Notes

  • Graphisme Bien loin des Splinter Cell et autres Rainbow Six, Vampire Rain se distingue tout de même par des cartes assez vastes et des décors dans lesquels on peut aller quasiment partout. L'aspect trop des rues fait perdre le réalisme du jeu, idem pour les textures peu détaillées des murs.
    6/10
  • Bande son Comme tout jeu d'infiltration, l'ambiance est assez calme et par conséquent sans trop de musique d'ambiance. Les dialogues sont assez basiques et apportent très peu au jeu. Une petite musique gothique calme aurait peut être apporté un petit plus à la rare ambiance du jeu.
    6/10
  • Jouabilité La maniabilité du perso est assez simple et facile à prendre en compte. Se rapprochant des gestes des autres jeux d'infiltration (s'accroupir, se plaquer contre un mur, etc...) mais étant peu nombreux, ceux-ci ne sont pas difficiles à maîtriser. Un plus grand nombre aurait été le bienvenu.
    8/10
  • Durée de vie La durée en mode histoire n'est pas particulièrement courte mais mais la facilité du jeu permet de finir une mission dès le premier essai voir le deuxième si on a été dérangé durant notre partie. Heureusement le mode en ligne améliore la note car avec ses 8 modes de jeu, vous aurez de bonnes heures de shoot devant vous.
    7/10
  • Scénario Pour ceux qui aime l'ambiance vampire, le scénario va vous plaire, l'histoire est bonne et l'atmosphère oppressante des cinématiques est très bien rendue. Seul bémol, l'atmosphère du gameplay qui n'est pas aussi bien rendue. Il sera rare de stresser pendant une mission de peur de se faire voir par un vampire.
    8/10
  • Note générale Un jeu assez sympa mais surtout grâce à son mode multijoueur. Sans lui vous pourriez passer votre chemin. De plus le pegi élevé (+18 ans) n'est pas trop justifié, un + 16 ans aurait été largement suffisant. A 60€ le jeu on pouvait s'attendre à quelque chose de mieux.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Heavy Rain
    Ce début d’année est excessivement difficile pour les portefeuilles des joueurs qui auront déjà été mis à mal durant la fin de l’année 2009. Mais l’année actuelle risque elle aussi de tenir ses promesses et d’être riche ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire