Test Virtua Tennis 4

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
Virtua Tennis 4 - vignette

Licence respectée aux côtés de Top Spin, Virtua Tennis nous propose son nouvel épisode. Fidèle à la tradition, Virtua Tennis 4 propose une prise en main résolument orientée arcade, afin de satisfaire les amateurs peu regardant sur les tactiques de jeu en favorisant avant tout l'accessibilité et la simplicité. Aussi, cette nouvelle mouture de la série de Sega saura-t-elle convaincre les joueurs ?

Échanges de balles

Depuis ses débuts, la série Virtua Tennis met en avant une prise en main orientée arcade, découlant sur une accessibilité très prononcée. Ainsi, le gameplay est diamétralement opposé à celui de son concurrent direct, Top Spin, référence en matière de simulation de tennis. Virtua Tennis 4 poursuit complètement les acquis de la franchise, ce qui ne surprendra guère les amateurs de la première heure. Cette accessibilité dans les contrôles permet notamment d'attirer un public plus large, mais également de proposer du contenu plus exotique, voire complètement décalé. Sega a une fois de plus mis le paquet pour s'adapter au public de masse, notamment la compatibilité avec Kinect et le PlayStation Move.

Ce quatrième volet de Virtua Tennis propose toutefois quelques améliorations, tant en terme de contenu que de prise en main. Dans un premier temps, le titre s'appuie sur le Tour Mondial, un mode carrière dans lequel vous pourrez participer à quatre tournois mondiaux, entrecoupés de séances d'entraînement, ainsi qu'une gestion de votre tennisman. L'évolution entre les matches se veut plutôt original, puisqu'il opère sur un plateau. Un pion symbolisant votre personnage, il faudra progresser à l'aide de cartes de déplacement. Ces dernières vous sont octroyées aléatoirement à la fin de chaque tour de jeu. Chaque case peut contenir diverses activités : des matches d'exhibitions en simple ou en double, des affrontements contre des légendes du tennis, ou encore des entraînements.

Virtua Tennis 4 - 10 Virtua Tennis 4 - 8

Les entraînements mettent en avant une sélection de mini-jeux complètement loufoques. Il faudra par exemple ramener des poussins à leur mère tout en évitant les balles,  jouer contre la force du souffle des ventilateurs, marquer des buts avec un ballon de football, ou encore taper dans des cartes de poker pour cumuler des bonnes mains. Bref, ces activités ludiques ne sont pas uniquement présentes pour vous distraire, puisqu'elles permettent d'améliorer les statistiques de votre personnage : compétence d'attaque, de défense, tactique et de volée, mais aussi la condition physique. Ces caractéristiques permettent de devenir plus réactif en matche, tout en offrant une meilleure endurance après chaque rencontre. En effet, chaque effort diminue votre condition physique, ce qui influe légèrement sur votre vitesse de jeu. Aussi, il sera primordial de s'arrêter sur des cases de repos disséminées un peu partout sur de tracé de progression.

Il faudra notamment faire attention aux tournois importants, chaque rencontre augmentant sensiblement votre fatigue. Il sera indispensable d'avoir une condition physique maximisée pour espérer clôturer les quatre tournois principaux. Entre les matches, vous pourrez également vous positionner sur des cases de gestion. Ces dernières permettent d'acheter des cartes de déplacement, de récupération, mais également de louer des agents. Ces derniers permettent de multiplier les gains d'argent à la fin des rencontres, mais également d'acquérir des étoiles supplémentaires. Concrètement, les étoiles signalent votre popularité dans le domaine du tennis et il faudra en acquérir un certain nombre pour espérer être qualifié pour les tournois du jeu. Il faudra parfois effectuer des bonnes actions telles que des dons d'argent aux associations, ou encore rencontrer ses fans pour cumuler des étoiles supplémentaires. Ce mode de jeu permet de débloquer un certain nombre de choses, à commencer par des vêtements et autres objets de customisation pour son tennisman. C'est par ce biais que nous apercevons le côté décalé de la série, puisque certains ustensiles s'avèrent insolites (chapeaux de cow-boy, lunettes teintées, raquettes de ping-pong, tambourins, guitares, etc). Cela permet notamment de participer à des Soirées Déguisées, à savoir matches en double avec des accoutrements ridicules.

Virtua Tennis 4 - 1 Virtua Tennis 4 - 4



Le fun avant tout

En terme de gameplay, Virtua Tennis 4 propose une approche relativement similaire à son prédécesseur. Aussi, la plupart des frappes font mouche, la gestion du timing étant complètement réduite. De ce fait, la prise en main est immédiate pour n'importe quel joueur, offrant la possibilité de remporter facilement des matches. Au niveau des coups, il est possible d'alterner entre les frappes simples, plus puissantes, liftés et les lobes. Dans la plupart des cas, il suffira de compter sur la force de frappe (en maintenant appuyé la touche souhaitée) tout en orientant le stick analogique vers les extrémités du court. En effet, l'IA s'avère assez simple à désorienter et ce, même dès le service : il suffit d'orienter la frappe vers la limite extérieure du terrain pour effectuer facilement un ace ou récupérer une balle instable qu'il suffira de smasher à la hauteur du filet.

En guise de nouveauté de l'épisode, il faudra compter sur une jauge spécifique, en rapport avec la spécialité du joueur. Disponible après quelques échanges de balles, cette capacité spéciale permet de décrocher une frappe spécifique qui augmente les chances de marquer un point. Cette possibilité peut être modifiée depuis l'espace Mon Club de la carrière solo, suivant votre niveau physique. L'approche au filet s'effectue plutôt facilement car l'intelligence artificielle ne se veut que très rarement tactique, à l'exception de quelques lobes. En bref, les matches ne vous poserons pas souvent de souci, surtout qu'un placement semi-automatisé est effectif pour rater le moins de balles possibles. Aussi, les échanges ne seront jamais interminables et les sets s'enchaîneront promptement. Outre le mode Tour Mondial, nous retrouvons des éléments naturels à la série de Sega, à savoir le matche d'exhibition – jouable contre le CPU et jusqu'à quatre en local ou en ligne – le mode Entraînement, le mode Détente – incluant tous les mini-jeux de la carrière – ainsi qu'une partie exclusivement dédiée à l'utilisation de Kinect et du PlayStation Move.

Virtua Tennis 4 - 2 Virtua Tennis 4 - 5

La prise en main de Virtua Tennis 4 à l'aide du contrôleur de mouvements de la PS3 se révèle plutôt correcte, mais finalement peu ergonomique en raison d'un angle de caméra pas fameux. En mode Exhibition, vous affronterez un autre joueur – géré par le CPU ou en local – de la même manière qu'avec un pad, à la différence que les déplacements s'effectuent automatiquement. De ce fait, il suffit d'agiter le PS Move pour récupérer les balles envoyées par l'adversaire. La caméra est centrée en vue subjective, laissant uniquement la raquette en premier plan, afin de mieux discerner l'angle à adopter pour la réception. Seulement, le tennisman apparaît à nouveau à l'écran lorsqu'il est question de frapper, ce qui déstabilise à coup sûr lors des premiers échanges de balles. En conséquence, nous avons souvent l'impression de taper dans le vide, ce qui se révèle agaçant sur le long terme. Toutefois, la reconnaissance est efficace et la précision se veut correcte dans l'ensemble, permettant de viser à peu près où l'on désire, en coup normal, lifté ou lobé.

Il est important de souligner que l'usage du PS Move ou de Kinect est exclusivement réservé à un mode spécial, permettant d'effectuer des matches d'exhibition, ou deux mini-jeux : marquer des but avec des ballons de football et empêcher l'avancée de momies vers des trésors situés au niveau des filets. Ces activités, plaisantes dans leur concept, demeure très agaçantes en raison des soucis d'ergonomie sus-nommés. Aussi, l'intérêt est surtout axé sur une prise en main conventionnelle, à la manette, via le mode Tour Mondial qu'il est possible de refaire à plusieurs reprises pour atteindre le niveau maximum d'étoiles, et débloquer l'ensemble des accessoires de customisation et des tennismen / tenniswomen officiels. À ce sujet, il ne faut pas s'attendre à un casting aussi reluisant que Top Spin 4, la sélection étant résolument réduite à dix-huit professionnels, et six autres légendes de la discipline à débloquer dans des matches spéciaux du mode carrière.

Virtua Tennis 4 - 9 Virtua Tennis 4 - 5



Galerie d'images

Virtua Tennis 4 - 32 Virtua Tennis 4 - 31

Virtua Tennis 4 - 30 Virtua Tennis 4 - 27

Virtua Tennis 4 - 28 Virtua Tennis 4 - 29

Virtua Tennis 4 - 26 Virtua Tennis 4 - 24

Virtua Tennis 4 - 25 Virtua Tennis 4 - 21

Virtua Tennis 4 - 22 Virtua Tennis 4 - 23

Virtua Tennis 4 - 20 Virtua Tennis 4 - 19

Virtua Tennis 4 - 18 Virtua Tennis 4 - 15

Virtua Tennis 4 - 16 Virtua Tennis 4 - 17

Virtua Tennis 4 - 14 Virtua Tennis 4 - 13

Virtua Tennis 4 - 12 Virtua Tennis 4 - 11



Réalisation plate

En dépit de sa prise en main immédiate et fortement accessible, Virtua Tennis 4 dispose de lacunes qui commencent sérieusement à se faire sentir. Cela se révèle tout particulièrement au niveau de la réalisation graphique. Si le moteur n'est pas vraiment médiocre, il s'avère désormais peu compétitif, face à ce qui se fait désormais du côté de la concurrence. C'est un fait, Virtua Tennis 4 dispose d'un rendu graphique plutôt moyen, accusant des modélisation clairement repoussante. La constatation est flagrante au niveau des personnages, notamment les visages peu détaillés et peu glorieux. Aucun effort n'a été fourni sur le comportement des vêtements par exemple, ces derniers ne réagissant aucunement en fonction des mouvements. La sueur n'apparaîtra pas sur les personnages, sauf de façon scriptée dès qu'il s'agit de la balle de matche. Les animations entre les échanges ne proposent aucune réelle variante. Certains joueurs pesteront également contre l'effet de rémanence de la balle, ce qui peut constituer une gêne quant à l'appréciation des distances.

En terme de réalisation sonore, il ne faut pas attendre à de gros chamboulement. Les bruitages manquent sérieusement de variété et de profondeur, notamment au niveau des impacts des balles ou des sons de déplacements sur les différents types de terrains. Bref, l'immersion n'est pas vraiment au rendez-vous, surtout que des musiques absolument agaçantes accompagnent les rencontres. Heureusement qu'il est possible de les désactiver.

Virtua Tennis 4 - 6 Virtua Tennis 4 - 7

Au final, Virtua Tennis 4 se révèle comme une production peu surprenante. Toujours ancrée dans l'arcade, le titre de Sega se complète à la simulation Top Spin de 2K Games. Le public visé est plus large, en raison d'une accessibilité immédiate et du fun garanti. Sympathique en solo mais surtout amusant à plusieurs en local ou en ligne, le soft offre de belles heures aux joueurs qui souhaitent passer du bon temps sans s’emmêler dans une prise en main complexe et laborieuse. Il faut toutefois noter une compatibilité assez bancale avec Kinect et le PlayStation Move, dans le sens où l'ergonomie se veut assez peu maîtrisée, ce qui dissuade rapidement. Enfin, le rendu graphique et sonore se veut désormais complètement obsolète, en comparaison avec la concurrence. En bref, Virtua Tennis 4 est surtout destiné aux amateurs de la série et aux néophytes en matière de tennis, désireux de s'adonner à la discipline en douceur.



+ Les plus
  • Prise en main accessible et immédiate
  • Mode carrière intéressant
  • Mini-jeux amusants à plusieurs
- Les moins
  • Réalisation graphique et sonore à la traîne
  • Jouabilité moyenne au PlayStation Move
  • Tour Mondial assez court
  • IA prévisible

Notes

  • Graphisme La réalisation graphique de Virtua Tennis 4 est clairement obsolète, faisant désormais pâle figure face à la concurrence. En effet, la modélisation des personnages est relativement médiocre, offrant aucun mouvement des vêtements, aucune réelle gestion de la sueur, ce qui discrédite une partie de l'immersion de jeu. De plus, les animations s'avèrent peu variées et les effets de rémanence sur la balle se veulent trop prononcés. En revanche, la fluidité est au rendez-vous.
    6/10
  • Bande son Les effets sonores manquent clairement de variété et de profondeur. Ainsi, les impacts de balles se révèlent bien trop discrets, alors que les bruits de pas sur les différents types de sols sont peu fournis. L'ensemble est souligné par des thèmes sonores insupportables après quelques heures de jeu.
    5/10
  • Jouabilité La prise en main de Virtua Tennis 4 a le mérite d'être particulièrement accessible à tout public. Il ne sera pas difficile d'effectuer des échanges de balles, des smashes et de remporter des victoires, ce qui constitue un réel atout ergonomique. En revanche, l'IA est réellement décevante, découlant sur des matches extrêmement rapides une fois que vous avez cerné les habitudes employées par le CPU. Le gameplay à l'aide du PlayStation Move est en revanche déstabilisant en raison d'une caméra peu efficace et ce, en dépit d'une détection et d'une précision convenables.
    6/10
  • Durée de vie Le Tour Mondial du titre constituant la majeure partie du solo du titre, il se devait d'être relativement long. Or, il ne faudra guère plus de cinq heures pour clôturer les quatre principaux tournois du Grand Chelem. En revanche, le soft invite à la rejouabilité afin de remporter davantage d'étoiles et débloquer tout un tas de vêtements et autres objets de customisation pour votre personnage. En marge de la carrière solo, il sera possible de s'adonner à quelques mini-jeux en solo ou en multijoueur, avec le PS Move ou non, ainsi qu'en multijoueur en ligne jusqu'à quatre.
    6/10
  • Note générale Virtua Tennis 4 ne présentera aucune surprise aux connaisseurs. La prise en main se veut toujours très arcade et assistée pour satisfaire le plus grand nombre de joueurs. Le constat demeure relativement identique à l'opus précédent, à la différence de quelques nouveautés qui ne révolutionneront guère l'expérience de jeu. Le Tour Mondial constituant la carrière principale du jeu s'avère intéressant bien qu'assez perfectible et relativement court. La jouabilité avec le PS Move est finalement assez peu recommandable en raison de soucis d'ergonomie. En revanche, le multijoueur s'avère très intéressant, surtout en local jusqu'à quatre joueurs. En bref, le titre plaira surtout aux amateurs de tennis qui préfèrent s'amuser simplement, sans nécessiter le temps d'adaptation nécessaire pour maîtriser un épisode de Top Spin.
    6/10

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Virtua Tennis 2009
    Il aura fallu deux longues années pour que la suite de Virtua Tennis 3 nous parviennent enfin. Deux longues années durant lesquelles Top Spin aura réussi à s'inscrire dans le cœur des joueurs en leur montrant une façon nettement ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar