Présentation de la Wii et de ses jeux : Noël avant l'heure

Le par Manuel D. C.  |  9 commentaire(s)
Article n° 213 - La Wii avant Noël (120*120)

Londres, vendredi 15 septembre. C'est désormais officiel, la Wii débarquera en Europe le 8 décembre. Juste à temps pour Noël. Voici donc, tous les détails sur la nouvelle console Wii de Nintendo et sur les premiers jeux associés.

L'événement Wii


15 Septembre 2006 - A l'occasion d'une conférence de presse à Londres, plus précisément au centre des congrès Excel, où une multitude de journalistes anglophones et francophones étaient présents, dont moi même pour le compte du site Génération Nouvelles Technologies, le président de Nintendo Co.,Ltd, M. Iwata, est tout d'abord revenu sur le lancement de la Nintendo DS. La console nomade a connu une ascension fulgurante, grâce notamment à la nouvelle dimension apportée au niveau du gameplay avec l’écran tactile et la gamme de titres vidéo ludique Touch! Generations qui ont permis d'élargir le public de joueurs.

Depuis mars 2005, ce ne sont pas moins de 6 millions d'unités qui ont été vendues jusqu'à aujourd'hui en Europe. Avec ce large succès, Nintendo conforte sa position de leader en séduisant au passage le public féminin (environ 44% de Nintendo DS acquises par les femmes).
Mais ce succès, Nintendo le doit également à la série de jeux visant tous les publics comme en témoigne le "Programme d'Entraînement Cérébral du Dr Kawashima: quel âge a votre cerveau '" vendu à plus de 700 000 exemplaires en Europe. Ou encore, Nintendogs, qui s'est vendu à plus de 4 millions d'exemplaires en Europe depuis sa sortie en octobre 2005 !


Le directeur du marketing de Nintendo Europe, Laurent Fischer, commente d'ailleurs ce succès : "Nintendo a toujours cherché à innover et à produire des jeux et des consoles pour plaire à tous sans distinction d'âge ou d'expérience. C'est exactement ce qu'a fait la Nintendo DS et elle a remporté un succès phénoménal, tout comme la gamme Touch! Generations qui a élargi le public des joueurs en proposant des jeux pour tous."
Mais Nintendo ne compte pas se reposer sur ses lauriers, et lancera d'ici Noël une nouvelle série de nouveaux titres Touch! Generations afin d'élargir davantage le public de joueurs et non joueurs. Les femmes apprécieront également la Nintendo DS Lite Pink prévue le 27 octobre prochain.



Après ce rapide feedback sur le succès passé, présent et à venir de la Nintendo DS, le show continue et M. Satoru Iwata en arrive enfin à ce que nous attendions tous avec grande impatience. Tous les détails, ou presque, à commencer par les moyens mis en oeuvre pour séduire chaque membre de la famille et un très large public. Et alors que nous avions déjà d'excellentes impressions sur cette console next gen, M. Satoru Iwata enfonce le clou avec une démonstration ludique grandeur nature impressionnante. A commencer par une classique partie de tennis avec le jeu de tennis de la série Wii Sports.

 
Autant être franc, cette petite démonstration n'a eu aucun mal à démontrer tout le potentiel de la Wii. Mais bien plus encore, Nintendo révolutionne complètement la façon de jouer. Non pas en insistant sur la beauté graphique et la puissance de traitement qui se développent de manière exponentiel comme le font très bien la XBOX 360 ou la PS3 avec un réel réalisme. Mais en apportant une nouvelle façon de jouer.
Et avec la vingtaine de jeux qui accompagneront la Wii lors de son lancement, Nintendo bouscule le monde vidéoludique et montre la voie d'un nouveau genre de divertissement innovant et accessible à tous. Le succès de la Wii nous semble ainsi inévitable.
Pour appuyer cette présentation presse, le site Nintendo Europe vient de mettre en ligne un dossier consacré à la Wii. Celui-ci se décompose en trois parties dans lesquelles on peut découvrir les coulisses sur le développement de la Wii. Avec notamment, une série inédite d'entretiens avec les ingénieurs impliqués dans le développement ainsi que sur le concept de la Wii. L'ensemble étant animé par l'incontournable président de Nintendo, M. Satoru Iwata.


Les coulisses de la Wii

../..


Les détails sur la Wii


C'est à partir du 8 décembre prochain que la plupart d'entre nous pourrons découvrir la Wii (ex Révolution) au prix de 249 euros. A point nommé pour l'événement de fin d'année : Noël.
Chaque console Wii sera accompagnée de la télécommande Wiimote, d'un stick Nunchuk à relier à la Wiimote, et de la compilation de 5 jeux WiiSports incluant un jeu de bowling, baseball, boxe, tennis et golf. Mais également toute la connectique nécessaire pour connecter la Wii à son téléviseur, ainsi que le sensorbar à placer sur son téléviseur.


La Wiimote (bluetooth et infrarouge) et le nunchuk seront également disponibles séparement au prix respectif de 39 et 19 euros. Une manette classique sera également proposée, mais aucun prix officiel n'a été communiqué. Du côté technique, la Wiimote utilise le système accéléromètre qui permet de mesurer la vitesse ainsi que l'angle de chaque mouvement du joueur pour les retranscrire à l'écran. 
Dans ce cas précis, c'est la technologie bluetooth qui est utilisée pour transmettre les informations à la Nintendo Wii.


Pour la partie pointeur, permettant par exemple d'afficher le viseur dans le jeu Red Steel ou encore Call of Duty 3, c'est cette fois-ci l'infrarouge qui est utilisé par l'intermédiaire d'une barre additionnelle (appelée sensorbar) permettant de capter les données et de les transmettre à la Wii.
Volonté délibérée de la part de Nintendo, l'architecture de la Wii reste pour sa part assez obscure. Nous savons néanmoins que celle-ci sera architecturée autour du processeur Broadway PowerPC d'IBM et de la puce graphique « made by » ATI pouvant supporter des résolutions allant jusqu'à 480p (853x480 pixels). Comme nous le savions déjà, la Haute Définition n'était pas une priorité de la part de Nintendo. Ce qui est loin d'être gênant pour l'utilisateur qui n'aura plus le besoin de débourser près de 1500 euros en moyenne pour un téléviseur HD. Contrairement à la PS3 et la XBOX 360 pour tirer pleinement des jeux en HD, même si ce n'est pas un impératif. Reste que cette résolution théorique supportée n'a pas été officiellement confirmée par Nintendo.

Pour le reste, la Wii disposera également et vraissemblablement de deux ports pour carte mémoire SD, de ports pour manette Gamecube, de ports USB 2.0 Wifi. Nous n'en savons malheureusement pas plus sur la connectivité Internet permettant d'accéder au service WiiConnect24 si ce n'est que la Wii intègre la technologie sans-fil Wifi. Reste à espérer que celle-ci intégrera également un port Ethernet de type RJ45. Dernier point, la Wii sera dézonnée, mais le lecteur DVD, auparavant prévu, disparaît au passage.

Côté pratique, l'interface de la Nintendo Wii comporte plusieurs chaînes qui vous permettront d'accéder à différentes options. Il sera ainsi possible de visualiser et de retoucher vos photos stockées sur des cartes SD (Photo Channel), mais la simplicité étant de rigueur, n'espérez pas pouvoir concurrencer Photoshop. Il sera également possible de créer votre avatar (Chaîne Mii), suivre l'actualité (Chaîne Infos), ou acheter des Points Wii (Wii Shop Channel) qui vous permettront d'accéder à divers contenus, comme par exemple l'achat de jeux Nintendo 64, NES et même PC Engine, vendus entre 5 et 10 euros, et auquel vous pourrez jouer par l'intermédiaire de la console virtuelle, qui est un système d'émulation. Ou qui permettra encore d'acquérir le navigateur web Opera pour surfer (chaîne Internet).
Mais vous aurez également l'opportunité d'exécuter un jeu Gamecube ou Wii (Disc Channel), ou encore de consulter en temps réel la météo (Forecast Channel).




Pour accompagner le lancement de la console, environ 20 titres, vendus entre 49 et 59 euros, seront disponibles dont Wii Play et The Legend of Zelda: Twilight Princess. Du côté des jeux d'éditeurs tiers, il y aura notamment : Rayman Raving rabbids (Ubisoft), Call of Duty 3 (Activision), Tony Hawk's Dowhill Jam (Activision), Disney / Pixar's Cars (THQ) et Super Monkey Ball Banana Blitz ainsi que Sonic and the secret rings (Sega).


../..


Les titres d'Ubi Soft


L'éditeur Français Ubi Soft est certainement l'éditeur tiers le plus engagé dans le lancement de la Wii. Et c'est tant mieux, puisque ce ne sont pas moins de 7 jeux qui devraient être disponibles :

  • Blazing Angels : Squadrons of WWII
  • Les Rebelles de la Forêt
  • Far Cry
  • Monster 4x4 World Circuit
  • GT Pro
  • Rayman Raving Rabbids
  • Red Steel

Mais Ubi Soft ajoute avoir beaucoup d'autres jeux en développement sur la Wii et à ce jour, environ une trentaine de jeux sont d'ores et déjà été confirmés d'ici la fin de l'année. Et d'autres encore seront prochainement annoncés comme Prince of Persia.
En attendant, nous ne vous parlerons que des jeux que nous avons pu découvrir et tester à Londres, lors de cet événement.


  

A commencer par Monster 4x4 World Circuit qui est un titre de course automobile mettant en scène des 4x4 américains monstrueux aux roues démesurées. Au menu, on retrouve la classique partie de course incluant de nombreux circuits. Mais le jeu sera ponctué d'événements spéciaux comme des séquences de cascades et des défis aux quatre coins du monde. Le tout, permettant de gagner de l'argent qui servira à améliorer votre véhicule de compétition. Un mode multijoueur (jusqu'à 4 joueurs en écran splitté) en réseau local est inclus, ce qui laisse augurer de bonnes parties entre amis. Reste à savoir si un mode multijoueur sur Internet est prévu, ce qui permettrait d'étendre encore plus l'intérêt du jeu. Mais en attendant, notre première impression est assez positive tant l'animation et le gameplay sont agréables, ce qui est toujours de bonne augure. Mais il faudra davantage pour garantir le succès d'un tel titre.


  

Red Steel plonge le joueur au Japon, à Tokyo, dans une sombre histoire de meurtres mafieux, suite à l'enlèvement de votre fiancée à Los Angeles par un gang Japonais. L'action se déroule en vue à la première personne et propose un gameplay, déroutant de prime abord, adapté à la Wii. La télécommande faisant office de viseur se montre d'une précision redoutable, tandis que le nunchaku vous permettra de vous déplacer, alors qu'il n'y avait auparavant rien de mieux que l'association fatale d'un clavier et d'une souris sur PC. Mais grâce aux possibilités de la Wii, l'immersion dans le jeu est meilleure que sur PC, même si la sensibilité nous a semblé très élevée, comme sur la plupart des jeux que nous avons pu tester, mais ce n'est qu'une question d'adaptation. Et l'on s'y fait assez rapidement. Le mode sniper permet par exemple de zoomer, simplement en rapprochant la télécommande de l'écran. Lors d'une phase de close combat à l'aide du sabre, le stick du nunchuk ne sert alors plus à se déplacer, mais à parer les différentes attaques de l'adversaire.

Le jeu est ponctué de quelques coups spéciaux, comme le Focus System qui permet de stopper le temps afin de désarmer plusieurs ennemis d'un seul coup. Sans parler de l'interraction avec les décors, qui reste néanmoins imparfaite. Là où il est par exemple possible de détruire des voitures, des vitres, ou des aquariums, il est impossible de détruire les bouteilles en verre.
Red Steel aurait certainement pu bénéficier de graphismes plus détaillés, mais le jeu n'en étant pas encore à sa version finale, les choses peuvent encore évoluer. Le jeu offre une bonne intensité, et l'on a vraiment l'impression d'y être. Mais il reste une inconnue. Un tel système de jeu ne provoque t-il pas un manque de jouabilité, après plus d'une heure de jeu occasionnant une certaine fatigue du bras '

Pour le reste, Red Steel offre un mode multijoueur en local, avec un maximum de quatre joueurs. Mais un mode en ligne devrait également être implémenté avant sa sortie, que l'on attend impatiemment en espérant ces quelques imperfections résolues, les fonctionnalités Online de la Wii restants encore secrètes de la part de Nintendo.


../..


Rayman raving rabbids, l'incroyable phénomène Wii

  
Véritable phénomène de cet événement, nous pouvons affirmer sans grande peine que le titre Rayman Raving Rabbids sera le jeu incontournable et le grand événement qui accompagnera la Wii. Développé dans les studios de Montpellier sous la direction de Michel Ancel, connu pour avoir travaillé sur King Kong, Rayman Raving Rabbids offre un univers unique et une ambiance complètement délirante pour notre plus grand plaisir. 

D'ailleurs, les développeurs ont rencontré de nombreuses difficultés à l'égard de la grande multitude de lapins idiots et tous plus machiavélique les uns que les autres, qui n'ont eu de cesse de harceler et malmener les développeurs. Mais ce sont sous les ordres du sergent en chef Michel Ancel, que toute l'équipe de développeurs a pu résister, combattre et repousser cette invasion de lapins débiles, à coups de fusils projettant des ventouses WC et des canons à jus de carotte. Et si la disparition de quelques développeurs est à regretter (paix à leurs âmes), Rayman Raving Rabbids est bien là.

L'action débute avec la capture de l'emblématique Rayman par des lapins sadiques, un comble après tous les services qu'il a pu rendre. Notre petit héros se retrouve alors en cellule en plus d'être harcellé et humilié par ses rongeurs stupides. Rayman devra alors, tel un gladiateur, obtenir les faveurs de ses kidnappeurs au travers de 70 mini jeux tous plus déjantés les uns que les autres. Chacun pourra durer de quelques secondes à plusieurs minutes et permettront à Rayman de gravir des échellons se  caractérisant par l'acquisition d'un meilleur confort dans sa cellule.

    

Nous avons pu tester l'hillarant lancé de vache, la course pour traiter une vache, une phases de duel dans le far west à l'aide d'un fusil à ventouse WC, et la soirée disco sauce Travolta. Nous avons même pu repousser l'effroyable invasion de lapins plongeurs avec une lance à jus de carottes. Du pur bonheur. Et au vu de ces 5 mini jeux très prenants, nous imaginons sans mal ce que nous ont réservé ces farceurs de développeurs pour la version finale. Version qui intégrera d'ailleurs la version solo scénarisé.

  

  

Utilisant à merveille les différentes possibilités de la Wii et retranscrivant parfaitement les mouvements du joueur, Rayman Raving Rabbids nous a laissé une forte et excellente impression en rassemblant un univers et une ambiance sur vitaminée et hors du commun des mortels. Mais pas de celui de nos chers lapins machiavéliques...
 

../..


La déferlante Nintendo

Nintendo était bien sûr, lui aussi, très présent dans le domaine des jeux.
A commencer par "Metroid prime 3 : corruption" qui profite, comme la plupart des jeux, des évolutions de la Wii au niveau du gameplay. Avec la Wii Remote qui contrôlera la visée, sans oublier bien sûr le Nunchuk pour la partie déplacement.

Et si la Wii permet effectivement d’atteindre un excellent niveau d’immersion, l’originalité n’est pas au rendez-vous. On se retrouve avec un FPS des plus classiques, qui reste malgré tout assez prenant. Le joueur incarne Samus, dans un univers futuriste où une des bases de la fédération galactique est attaquée par des pirates de l’espace sous le commandement de Dark Samus. Vous devez alors remettre en état de marche le générateur principal pour restaurer le système de défense. Vous aurez recours à un arsenal très varié que vous pourrez améliorer au long de vos missions. Avec des power-ups comme le Rayon Grappin, ou encore la Boule Morphing.

Initialement prévu pour la sortie de la Wii, Metroid Prime 3 est finalement repoussé à début 2007.

   

Rendu célèbre par Nintendo, Mario ne manque pas non plus à l'appel avec pour commencer Mario Galaxy qui introduit le célèbre plombier moustachu dans un tout nouvel univers: l’espace. Même si Nintendo, fidèle à sa politique, n'en a que trop peu dévoilé sur son prochain titre, nous avons pu nous essayer à ce nouvel opus.

On peut y découvrir Mario se déplaçant d’astéroïdes en astéroïdes, la vue 3D étant quant à elle gérée automatiquement. Il suffit d'actionner le propulseur à l'aide de la Wii Remote, avant d'accentuer le mouvement sur celle-ci pour atterrir en douceur. Le nunchuk servant, quant à lui, à diriger Mario. Les décors sont assez sympathiques, même s'ils ne sont pas révolutionnaires: pluie d'étoiles, météorites, trous noirs, etc. Et contribuent à rendre la progression de Mario agréable. Une fois que Mario a retrouvé le plancher des vaches sur un astéroïde, vous pourez l'explorer et y découvrir les moindres recoins secrets. Même si se retrouver la tête en bas peu surprendre dans un premier temps.
Et si on est encore loin d'avoir tout découvert sur Mario Galaxy, le titre présente pour l'instant une bonne jouabilité et nous semble des plus prometteur.

   
Autre personnage emblématique de la firme nippone, Link nous revient dans un nouvel épisode, Zelda : Twilight Princess.
Initialement prévu pour la Gamecube, le titre a finalement été repoussé afin d'en remanier une grosse partie et répondre aux différentes possibilités offertes par la Wii. La version Gamecube sera par conséquent différente de la version pour Wii.

Cette fois, Link a "enfin" laissé de côté son aspect adolescent en optant pour une plus grand maturité physique, sous l'oeil avisé de son créateur Miyamoto assisté par Eiji Aonuma.
Petit plus, Link vieillira tout au long de l'aventure. Et les graphismes ont été pour l'occasion plus poussés que l'opus précédent, le contraire aurait été décevant. L'histoire du jeu devrait être beaucoup plus profonde que les autres volets de la série aux dires de Nintendo. Link aura aussi accès à quelques nouveaux pouvoirs, comme celui de se transformer en loup lui permettant au passage d'augmenter son champ de vision, son ouïe et de communiquer avec d'autres animaux. Des nouveaux contrôles et modes de combats seront disponibles, comme par exemple, la possibilité d'utiliser l'épée à cheval ou encore d'utiliser des flèches-bombes à l'aide de son arc. Il en ressort une jouabilité un peu plus difficile et demandant un certain temps d'adaptation indispensable, les contrôles étants moins évidents (la Wii Remote et le nunchuk sont utilisés). En contrepartie, on profite d'une plus grande liberté d'action. Comme la partie de pêche qui fait ici plus figure d'exercice pratique pour manier la Wii Remote, qu'un élément indispensable au jeu.

Avec une durée de vie estimée à une centaine d'heures, ce nouvel opus de Zelda nous laisse sur une bonne impression en attendant de voir débarquer la version finalisée.

   

Il y avait également le titre Wario Ware Smooth Moves sur lequel nous passerons rapidement. Le titre propose en effet quelques mini jeux très rapides permettant en réalité de maîtriser la Wii Remote. En quel que sorte un entrainement. Mais le peu que nous ayons vu, ne nous permet pas d'avoir pour le moment un avis positif. Il faudra attendre la disponibilité du titre, mais espérons qu'il montrera davantage. Car même si celui-ci venait à être proposé à un prix attractif, le manque d'intérêt qu'il dégage est trop important.
Egalement sur les rangs de la démonstration, Battalion Wars 2 nous laisse un peu sur notre faim avec un goût d’inachevé. Surnommé BWii, ce dernier voit s'opposer des petites troupes de soldats dans un conflit destructeur. Il faudra là encore attendre la version finale pour tirer une quelconque conclusion, surtout pour la partie multi-joueurs où chaque joueur pourra diriger un camp et envahir la base ennemie.

   


../..


Wii Sports

Wii Sports est la première compilation rassemblant 5 jeux de sports, et pour lequel Nintendo a mis l'accent sur le côté détente et arcade permettant de toucher un plus large public. C’est d’ailleurs cette compilation qui sera d’office livrée avec la Wii. On retrouve notamment le tennis, le baseball, la boxe, le golf et pour finir le bowling.
Mais devant les possibilités interactives offertes par la Wii Remote, préparez-vous à enfiler votre tenue de sport, car c'est par moment assez physique. Et n’ayez surtout aucune crainte quant à l’aspect burlesque que vous pourrez très certainement dégager. Mais qu’importe puisque cela s’avère des plus distrayant, et c’est là tout ce qui compte.
Pour le tennis, vous pouvez jouer jusqu'à 4 joueurs en double. L'écran est alors splitté en deux pour afficher 4 petits personnages entièrement personnalisables (chaîne Mii). Le temps de suivre les consignes de l'hôtesse et de s'adapter à la Wii Remote et c'est parti pour un match effrené. On baisse la Wii Remote pour lancer la balle, avant d'effectuer le geste presque parfait et grandeur nature pour effectuer le premier service. Et tschakkkk ! La balle passe le filet avec fracas. Et les premiers échanges ont lieu sous le regard hagard des journalistes venus nombreux pour l'occasion. On retient ses gestes pour ne pas paraître trop idiot (surtout devant les confrères), mais surtout pour ne pas assommer son coéquipier d’un rapide revers de la main. Et finalement, l’immersion est si naturelle et si rapide, que l’on finit par se prendre rapidement au jeu sans prendre garde aux rires et moqueries du public (si si, le journaliste aime se moquer, et même pire qu’est-ce que vous croyez). Et même devant nos gestes peu habiles et maladroits, l’ensemble nous a procuré un réel plaisir laissant augurer d’excellentes soirées pizzas entre amis.
Sport peu pratiqué en France et pourtant agréable, le baseball nous a permis d’effectuer quelques lancés à la batte, demandant un certain timing. Malheureusement seule cette phase de jeu assez fun était disponible. Si bien qu’il est encore trop tôt pour avoir un avis, même si l’on sait que plusieurs joueurs pourront s’affronter en multi-joueurs.
Bien plus calmes et pondérés, le golf et le bowling offrent également une bonne distraction, avec la sueur (et l’odeur) en moins. Mais la sensibilité élevée de la Wii Remote demande un timing rigoureux et une maîtrise des mouvements pour réussir ses coups. Il est d’ailleurs possible de répéter plusieurs fois son swap au golf avant de frapper définitivement vers le trou. Il suffit alors de basculer du mode practice temporaire au mode réel à l’aide de la touche A de la Wii Remote, avant de recréer le geste longuement répété. Et l’ensemble se montre plutôt convivial et agréable. Même si l’accent n’a clairement pas été mis sur l’aspect graphique.
   
Le meilleur est pour la fin avec la boxe. Pour les droitiers, on s’empare de la Wii Remote avec la main droite et le Nunchuk avec la main gauche avant de placer ses deux mains en garde devant le visage pour se protéger. La cloche retentit et c’est parti. On se penche du côté droit, du côté gauche en grandeur nature pour esquiver l’avalanche de coups de l’adversaire en furie (un journaliste Anglais opposé à votre serviteur). On essaye de placer quelques coups, un uppercut par ci, une droite par là et Klankkkk. On finit par s’en prendre une, puis deux, puis trois avant de terminer au tapis. On secoue alors maladroitement et énergiquement la Wii Remote et le Nunchuk pour se sortir de l’état physique second et tenter de renverser la situation. Mais rien n’y fait. Le journaliste Anglais esquisse un sourire narquois et se félicite d’avoir massacré un mangeur de grenouilles avant de me proposer une revanche (il est complètement malade, j'arrive à peine à retrouver mon souffle). Peu importe, je n’ai ni d’arcade ouverte, ni même de nez ou de côte cassés. Une revanche
Au final, on ressort avec une impression de satisfaction et d’amusement énorme. Mais Wii Sports n’offre qu’un intérêt des plus limité en solo. Même si on s’amuse, les parties multi-joueurs sont bien plus prenantes, et percutantes.
   


../..


Activision

Avec ce troisième volet de la série Call Of Duty, l’éditeur Américain Activision apporte son soutien à la Wii avec Call of Duty 3 qui ne surprend pas par ses graphismes.

Le titre s’appuie davantage sur l’utilisation interactive et conjointe de la Wii Remote (on change d'arme par rotation du poignet, on vise, on change de position : allongé, accroupi…) et du Nunchuk (déplacement, combat au corps à corps avec la Wii Remote…). Et là où la PS3 et la XBOX 360 s’appuient sur des graphismes plus poussés et sur la puissance de calcul permettant d’afficher plus de PNJ à l’écran et apportant plus de réalisme, la Wii compense cet aspect en immergeant presque totalement le joueur grâce à son système de gameplay révolutionnaire basé sur ses accessoires de contrôle. Bien que ces séquences ne nous ait pas été présentées, l’éditeur nous promet une phase de déplacement en barque où vous devrez utiliser vos deux mains pour retranscrire les mouvements des rames. De même que la conduite des véhicules, qui s'effectuera naturellement, la Wii Remote faisant alors office de volant grâce à ses capteurs intégrés. Et c’est un moindre mal pour compenser des graphismes décevants, et le manque d’effets de lumière. Bref, les décors restent peu travaillés, et les graphismes se hissent sensiblement au niveau de la Playstation 2 de Sony. Reste à espérer que CoD 3 bénéficiera de nombreuses améliorations d’ici la sortie officielle.


Tony Hawk : Downhill Jam bénéficie pour sa part de meilleurs graphismes et tire, lui-aussi, pleinement avantage de la Wii Remote et du Nunchuk. La jouabilité laisse une excellente impression avec une grande liberté d’action dans ce titre résolument orienté course, à l’instar des premiers volets qui étaient plus des simulations de skate. Et ça marche plutôt bien. On se prend rapidement au jeu, on effectue ses premières tentatives de figures acrobatiques et on s’amuse vraiment. Prometteur.


Les fans de super héros seront ravis de découvrir Marvel : Ultimate Alliance qui est un hack and slash. Jouable en multi-joueurs local, vous pourrez diriger une équipe de quatre supers héros à créer parmi une vingtaine disponibles au commencement : Spiderman, les 4 fantastiques, Captain America, Wolverine, Thor, Dr. Strange, Jean Grey, Namor (tiens je l’avais oublié celui là), Ghost Rider, le professeur Xavier et bien d’autres encore. Il sera possible de faire évoluer son personnage ou même de modifier l’équipe à certains moments clés du jeu. L’éditeur nous promet jusqu’à 120 supers héros ce qui est énorme. Héros qu’il vous faudra débloquer tout au long du jeu. Associé au Nunchuk, la Wii Remote permettra de réaliser de nombreux combos, histoire de dérouiller la vermine qui menace le monde, voire l’univers. Avec une musique entrainante, on se retrouve à jouer les super héros, non sans un réel plaisir, et nous aurions d’ailleurs aimé pouvoir incarner l’homme élastique et découvrir de quelle façon allonger ses membres. Peut-être en rapprochant la Wii Remote du téléviseur. Le seul niveau que nous avons pu découvrir, s’est montré entrainant, peut-être parce que nous sommes nous-mêmes de grands fans des personnages de Marvel. Mais il reste encore à vérifier que le jeu ne se montrera pas trop répétitif dans son déroulement pour montrer un réel intérêt.

   

../..

Sega

Nous terminerons ce dossier consacré à la Wii en vous présentant les titres Super Monkey Ball Banana Blitz ainsi que Sonic and the secret rings, tous deux édités par Sega.

Avec Super Monkey Ball Banana Blitz, on retrouve AiAi et ses amis. Le principe est simple. On dirige des singes enfermés dans des boules qui roulent sur les plateaux de jeux, le but étant d'arriver au bout de chaque niveau en évitant les différents obstacles avant la fin du temps réglementaire et en ayant récolté un maximum de bananes. Le titre est ponctué de mini jeux et nous a semblé un poil difficile. A moins que je ne sois réellement complètement nul, mais je pencherai plutôt vers la charmante hôtesse qui n’a cessé de me déconcentrer.
Pour redevenir sérieux, le jeu reste jouable jusqu’à quatre et joue la carte de l’ambiance amusante à plusieurs. L’intérêt retombe assez vite en mode solo.
   
Présenté lors de l’E3 2006 sous le nom de Sonic Wildfire, c’est aujourd’hui officiellement le titre Sonic and the secret rings qui nous ait présenté. L’ancienne mascotte de Sega et hérisson bleu reprend du service et devra récupérer les pages disparues du conte des Mille et Une Nuits. Le jeu est entièrement en solo, et l’on retrouve tous les ingrédients qui ont contribué au succès de Sonic. On ramasse des anneaux, on tue les ennemis au passage et le tout dans un rythme soutenu et effréné. Le contrôle de Sonic s’effectue à l’aide de la Wii Remote que l’on tient horizontalement, telle une manette classique. Il suffit alors de pencher la manette, tantôt vers la droite, tantôt vers la gauche pour montrer la direction que l’on souhaite faire emprunter à Sonic. Ou encore pencher la Wii Remote vers soi pour ralentir et l’orienter vers l’écran pour prendre de la vitesse. Les actions attaquer et sauter (une fois en l’air on peut brusquement orienter la manette vers l’écran pour mettre hors d’état de nuire un ennemi) s’effectuant quant à eux par l’intermédiaire des touches A et B. Un titre fort sympathique.

   


La Wii, une console incontournable '

Devant les progrès réalisés par Nintendo, et le grand nombre de titres que nous avons pu tester lors de ce grand événement, il serait pour le moins malhonnête de prétendre que la Wii n'est pas une bonne console. Au contraire, nous ne pouvons que saluer les risques entrepris par le géant nippon Nintendo. Et qui ont permis de révolutionner le monde vidéo ludique en développant une nouvelle façon de jouer afin de séduire un plus large public.

En contrepartie, les graphismes n’ont que peu évolués, là où le reste des constructeurs et des éditeurs se sont lancés dans une course « inutile ' » à la puissance. Même s’il est indiscutable que le réalisme atteint n’en est que plus appréciable. Malheureusement, les coûts pour de tels jeux sont substantiels et se font toujours au détriment de la durée de vie et de la jouabilité des titres. Et rares sont les titres qui ont su proposer toutes ces qualités réunies, entrainant par la même occasion le coût moyen d'équipement des joueurs sans cesse à la hausse.

Au final, même si ce n’est qu’une preview, la Wii ne verra d’ici son lancement officiel le 8 décembre que peu ou pas d’améliorations. Et proposée au prix accessible de 249 euros pour les fêtes de fin d’année, il n’est pas difficile d’imaginer la Wii remporter un grand et franc succès.




  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Dirty offline Hors ligne Vétéran avatar 1063 points
Le #169950


c'est sûr , j'en prend une !!!


Straynart offline Hors ligne Vétéran avatar 1561 points
Le #169951
De même. Purée, pour s'amuser, je pense qu'il sera difficile de faire mieux [ce n'est que mon avis].
marsupilami54 offline Hors ligne Vétéran avatar 1353 points
Le #169952
A 249 ? et 5 jeux (certes de sports) inclus, Nintendo se positionne en force sur le marché des consoles.

Le réalisme a l'air au rendez vous . Les graphismes ont été (volontairement ) mis de côté mais Nintendo avait annoncé privilégier un aspect fun aux prouesses technologiques.
D'après ce qui en est dit, les jeux prennent toute leur dimension en multijoueur
Bref de bonnes parrties de poilades entre potes.

Je me demande juste si en effet à force de jouer on a pas les bras qui fatiguent assez vite et j'imagine qu'il faut avoir un peu de place autour de soi si on veut se taper un tennis par exemple.

Mais à ce prix , je le répète, elle risque de faire mal , très mal même ... Mais ça c'est les consommateurs qui vont décider ....
Straynart offline Hors ligne Vétéran avatar 1561 points
Le #169953
Attends, t'as vu où qu'il y avait 5 jeux inclus dans le pack ' C'est 1 jeux qui regroupe 5 mini-jeux ! Me fais pas des jubilations comme ça, toi !! =þ
mitch911 offline Hors ligne Héroïque avatar 797 points
Le #169954


C'est sur j'en prend une aussi, d'ailleurs je commence deja à économisé


nemorensis offline Hors ligne Vénéré avatar 4635 points
Le #169955
Elle ne lit même pas les DVD Vidéo!!! Les DIvX, n'en parlez même pas...

Et le jeux Nintendo 8bits, il se vend 5? minimum.

Non, j'ai vraiment la sensation d'être pris pour une vache à lait...
ENZOLIV online Connecté Vétéran avatar 2023 points
Le #169956
La qualité des graphismes m'a l'air tout à fait bonne! certe, sans rapport avec ce qui se fait sur 360 ou PS3, mais je pense que ce n'est pas grave!

Je pense que je risque de craquer!
PoCk37 offline Hors ligne Héroïque avatar 693 points
Le #169967
Ayant deja une X360, je suis bien tenté par cette Wii qui je trouve sera en complément et non en opposition à ma Xbox.

Pas de DVD Vidéo sur la Wii ' Pas grave, y'a la Xbox a coté.

Envi d'une bone dose de réalisme et d'effets surround 5.1 avec la HD 720i ' Xbox !

Envi de jouer vraiment autrement et comme jamais avant : Wii !!!
smasherhell offline Hors ligne Héroïque avatar 652 points
Le #169981
nemorensis>
Oh la la mais c'est quoi cette console qui lit pas les dvd, qui ne fait pas appareil photo, qui ne fait ni le café qui les cookies, elle sert à quoi à par jouer '''
Non fait faut pas buser non plus, une console de jeux son bute premier c'est de faire tourner des jeux, de s'amuser, pas de faire player multimedia, dolby digital 5.1 DTS avec décodeur TNT et tout le tralala...franchement le seul 5.1 que j'ai c'est sur mon PC qui me sert a faire tout ca, j'ai pas 1500? a claquer dans un écran HD alors je m'en fou qu'elle l'ai pas, j'ai pas non plus 500? a foutre dans un kit DTS de salon surtout pour jouer et m'éclater entre pote. Soit dit en passant un lecteur DVD de salon ca coute 50?, 60 pour lire du divx en plus...calcul simple 250 + 60 = 310...Pour ma part cette console révolutionne le jeu...(pauvre en graphisme et alors ' FF7 avait des graphisme pourri pour son époque sur PS mais niveau scenario y'en a pas souvent des comme ca, stupide l'idée d'acheter un jeux pour des graphisme pour une durée de vie de 4h)
En ce qui concerne l'émulation et le contenu telechargeable sur le shop ca se fera a l'aide de point...achetable sur le meme site mais aussi offert normalement dans les jeux acheter en magasin...libre a toi de les acheter...Tout gratuit sur console virtuel ' trop facile tu veux t'achete, tu veux pas t'achete pas c'est aussi simple (c'est pas comme la bouffe hors de prix pour une nécessité vitale).

Mise a part ça, voilà de l'inovation le systeme de la wiimote (Total immertion de D-Fusion ' ca fonctionne pareil pour l'aspet reconnaissance dans l'espace du moins) l'ergonomie qui rapelle le classic (meme pour le cas de la manette normal qui ressemble a celle de la snes) on ne change pas des ergo classique sobre et robuste...l'amusement est au rendez-vous, pas besoind'une panoplie a plus de 2000? pour apprécier plainement les possibilité d'un console dépassant les 400? (a croire que tout le monde est riche pour avoir des home cinema XD) Moi je trouve ca fort quand même de faire une console aussi puissante qu'une XBox (première du nom, après analyse des fréquence proc et GPU) dans un format...compact en taille et en prix avec une manette vraiment étonnante...Et pas de jeux que je pourrais aussi bien me procurer sur PC...Moi je dis bravo je vais retomber joyeusement dans mon enfance.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire