Test Winter Sports 2011 : Go for Gold

Le par Gael B.  |  0 commentaire(s)
Winter Sports 2011 PS3

Si Winter Sports 2011 nous parvient, c'est sans doute parce que l'édition 2010 a rencontré son public malgré les critiques assassines de la presse vidéoludique. Etait-il néanmoins vraiment besoin que 49Games développe un nouvel opus de cette série née en 2008, et ce en dépit de ses faiblesses qu'elle ne cesse de conserver année après année ? J'oubliais presque qu'il faut bien manger.

Va pour l'or ?

L'hiver bat son plein et vous n'arrivez pas à remettre la main sur votre DVD des "Bronzés font du ski" pour votre traditionnel visionnage annuel de ce film culte. Dommage car Michel Blanc est tellement savoureux dans son rôle de looser pathétique et attachant dans le même temps. Heureusement, votre tantine préférée (parce que la seule à se souvenir de votre existence) vous a offert au Noël dernier Winter Sports 2011 : Go for Gold. Il est encore sous cellophane, mais puisque le destin en a décidé ainsi, ce jeu passera sa soirée dans votre PS3, avec pour mission de vous faire ressentir tout le fun des sports d'hiver.

Winter Sports 2011 PS3 (1) Winter Sports 2011 PS3 (2)

L'ambiance graphique est globalement réussie, si on aime avoir froid.

On pourrait penser que l'éditeur de la série des Winter Sports aime se faire mal, car chaque épisode nous arrive avec les défauts du précédent, alors que ces points faibles sont pour ainsi dire toujours mentionnés par testeurs et joueurs dans l'espoir que le tir soit rectifié dans une meilleure suite. Que ce soit dans Winter Sports 2008, 2009 ou 2010, le faible nombre d'épreuves ainsi que le gameplay très limité de ces titres ont constamment pénalisé ces derniers. Je peux dès maintenant vous annoncer que Winter Sports 2011 souffre lui aussi de cette maigreur du contenu.

Dans l'ordre, vous aurez donc : du bob à quatre, du snowboardcross, de la piste courte, du biathlon, du ski alpin freeride mais aussi descente, du vol à ski, du patinage artistique et pour finir, de la motoneige. Ce qui nous fait seulement, en comptant bien, neuf disciplines. Les modes de jeu disponibles ne font eux aussi pas dans l'extravagance : un solo divisé en trois segments (entraînement, compétitions et carrière), une partie multijoueur, des classements en ligne et puis ce sera tout madame. Ce que l'on pourra néanmoins noter de bon au cours de notre balade dans les "chaleureux" menus de sélection du jeu, c'est que la musique de fond tendance électro est apaisante, plutôt bonne et ne devrait donc jamais vous taper sur le système.

Winter Sports 2011 PS3 (3) Winter Sports 2011 PS3 (4)

Les femmes filent quand même sacrément la frousse. Pardon à nos lectrices qui se seraient éventuellement reconnues en elles.

Le mode Carrière est évidemment le plus intéressant de tous, et vous mettra aux commandes d'une équipe de filles et de garçons entraînés pour décrocher pléthore de médailles, d'or si possible. On débutera avec les coupes amateurs pour se faire la main (au nombre de cinq au départ : Boon, Action, Modo, Skandinavia et Noctis, avec entre trois et six disciplines pour chacune), mais n'allez pas croire que les premières places vous seront automatiquement octroyées sous prétexte de l'accessibilité de cette compétition. Selon les sports, vous passerez de victoires aisées à de cuisants et honteux échecs, que l'on imputera la plupart du temps à une maniabilité pas très fluide.



Toujours aussi light

Winter Sports 2011 n'est pas éblouissant graphiquement, mais ses cut-scenes avant et après chaque épreuve ont le mérite d'être distrayantes (ex : la mascotte blanche du tournoi aux faux airs de Chewbacca qui nous performe un Moonwalk, ça valait le coup d'acheter le jeu). Si les hommes ont de "bonnes" têtes passe-partout, impossible en revanche de faire abstraction des visages féminins, peu communs (ce qui n'est pas une tare) mais aussi anti-charismatiques. Il va pourtant falloir accepter tout ce beau monde car sans eux, pas de performances et de récompenses à la clé. Dans le mode Carrière, terminer dans les trois premières places vous fera gagner des points, que vous pourrez ensuite redistribuer à vos sportifs de deux manières : soit en offrant aux élus une certaine somme de points qui les feront augmenter de niveau une fois un certain seuil atteint, soit en leur "achetant" des capacités qui les rendront plus efficaces dans leur domaine de prédilection.


Winter Sports 2011 PS3 (5) Winter Sports 2011 PS3 (6)

Le bobsleigh offre malheureusement peu d'occasions de rattraper ses adversaires. Soyez surpuissants !

Un exemple pioché au hasard dans mes souvenirs, pour votre spécialiste du vol à ski, il vous sera possible de débloquer une capacité qui le rendra moins sensible aux bourrasques de vent. Pour obtenir l'or partout, vous serez presque obligés de booster ainsi vos persos. De base, quelques compétences seront sélectionnables, mais pour en avoir davantage, vous devrez passer par la case "Défis". Il s'agit de petites épreuves qui vous demanderont d'atteindre différents buts : réaliser X figures sur tel tracé, ou encore battre le champion d'une catégorie. En réussir une en fera apparaître d'autres, de cette façon, vous remporterez de nouveaux parcours, compétences et/ou engrangerez de l'expérience. On y reviendra plus bas lorsque seront évoquées les parties de type course, mais il est surprenant de voir que les figures ne sont réellement nécessaires que dans ces Défis. En effet, en compétition "normale", même si elles vous donneront des turbos en cas de succès, les réaliser sans s'étaler dans la neige demandera un certain doigté, et on pourra de plus s'en passer pour être premier. Bref, ne vous laissez pas avoir par ces messages vous invitant à gesticuler dans les airs pendant un saut.

Passons maintenant en revue les disciplines proposées, avec un bref avis sur chacune d'entre elles :

  • Bob à quatre : après avoir furieusement appuyé sur L2 et R2 puis X pour vous lancer dans votre traîneau accompagné de trois camarades, vous devrez arriver au bout de la piste en suivant le plus possible la ligne rouge (verte sur votre passage) afin d'augmenter votre turbo. En cas de chocs avec la piste, pressez R1 pour retrouver la stabilité. Sympa mais limité, surtout si on rate son départ.
  • Snowboardcross : une descente sur une piste enneigée à bord d'un snowboard. Inutile de vous prendre la tête avec les figures que l'on vous demandera de réaliser car il y a des risques qu'elles vous déstabilisent plus qu'autre chose. Notre snowboardeur n'est de plus pas très souple.
  • Piste courte : cette épreuve désigne du patinage de vitesse exécuté sur une piste circulaire. Le but (outre celui de passer devant les autres concurrents) sera avant tout de rester debout. Vous aurez à faire grimper votre jauge d'aspiration en restant derrière vos rivaux, puis à enclencher votre turbo dans un espace ouvert. Pas aussi facile qu'il n'y paraît. Également limité.

Winter Sports 2011 PS3 (7) Winter Sports 2011 PS3 (8)

L'épreuve du patinage artistique laissait espérer mieux.

  • Biathlon : comme son nom l'indique, vous vous essaierez ici à deux disciplines en une : du ski suivi d'une séance de tirs. Dans la première partie de l'épreuve, il suffira de conserver en permanence les doigts sur R2 et X pour conserver la tête (sauf lors des descentes où O sera de rigueur). Pour le passage devant les cinq cibles, vous pourrez retenir votre respiration (jusqu'à un certain point) pour mieux viser. Chaque cible manquée vous octroiera une pénalité de vitesse. Une fois qu'on connaît la marche à suivre, cette compétition ne représente pas de réelles difficultés.
  • Ski alpin freeride/descente : mêmes remarques que pour le snowboardcross. Pour le ski alpin descente, il faudra bien anticiper les virages pour passer entre les drapeaux. Mouais.
  • Vol à ski : sûrement la pire épreuve du lot, et pas seulement car la plus vite expédiée. On vous demande d'abord de déterminer votre départ en pressant les deux joysticks au bon moment. Théoriquement, cela devrait vouloir dire d'appuyer sur les sticks lorsque le manche à air est dirigé vers le bas. Après, on est lancé en attendant le saut (et nos concurrents nous dépassent à cet instant, génial), saut qui ne se déroulera parfaitement que si l'on incline le stick droit vers le haut juste avant. Vous aurez ensuite à l'amener vers le bas pour convenablement vous réceptionner. Vraiment bof, il est difficile de comprendre comment s'améliorer.
  • Patinage artistique : le patinage artistique dans Winter Sports 2011 consistera juste à appuyer en rythme sur les boutons apparaissant à l'écran (votre danseuse réalisera alors des figures). Relativement facile, amusant mais moyennement intéressant.
  • Mononeige : même chose que pour le snowboardcross et le ski alpin.


Conclusion

Winter Sports 2011 PS3 - jaquetteJe pourrais vous dire que Winter Sports 2011 : Go for Gold est meilleur, aussi bien voire pire que les précédents opus (au choix). Mais je n'en ferai rien puisque cette édition 2011 est la seule qui soit passée entre mes mains, et oui je frime. Blague à part, on ne s'ennuie pas vraiment avec ce jeu car l'ambiance est reposante et la difficulté pas excessivement élevée (hormis la complexité à comprendre certaines disciplines). Mais à l'heure où les consommateurs ont raison de rechigner à payer 70 € pour un titre PS3 ou Xbox 360, il est quasiment scandaleux que Winter Sports 2011 ne soit pas proposé à un tarif s'adaptant au nombre de sports représentés (neuf, pour rappel). Pour 20 €, ce titre serait éventuellement à conseiller aux fans de Luc Alphand. Pour plus cher, vous risquez de le regretter plus amèrement.

Winter Sports 2011 : Go for Gold est disponible sur PS3 à partir de 57,98€.



+ Les plus
  • Une atmosphère "sports d'hiver" bien retranscrite
  • Cinématiques rigolotes
  • Un certain nombre d'éléments à débloquer
- Les moins
  • On est sur PS2 ?
  • Peu d'épreuves
  • Certaines disciplines mériteraient davantage d'explications
  • Maniabilité assez rigide

Notes

  • Graphisme Winter Sports 2011 n'est pas raté au niveau graphique, mais on ne conseillera pas à un aveugle de passer sur la table d'opération juste pour profiter du visuel de ce jeu. Le froid des environnements se ressent fort bien et les décors assurent l'essentiel. En revanche, les visages de certains sportifs vous laisseront perplexes (surtout ceux des représentantes du sexe féminin).
    6/10
  • Bande son Une ambiance électro pas du tout désagréable dans les menus et pendant les compétitions. La voix off française qui présente les épreuves rappelle celle ouvrant les courses de Sonic & SEGA All Stars-Racing, ce qui ne sera pas pour enchanter Nathalie (d'autant plus qu'elle se permet de nous tutoyer, trop fort). Mais bizarrement, une fois sur le parcours, c'est un autre speaker que vous entendrez, et il s'exprimera en anglais. Bravo la cohérence.
    5/10
  • Jouabilité Variable selon les disciplines. Pour les courses en snowboardcross, motoneige et autres sessions de ski alpin, nous ne vous encourageons pas à effectuer des figures tant ces dernières vous feront perdre un temps précieux de par leur mode de réalisation pas pratique du tout. Certaines manipulations sont mal voire même carrément pas du tout expliquées.
    6/10
  • Durée de vie Quelques coupes à remporter, quarante-quatre Défis à accomplir pour au total cinquante Trophées à décrocher, voilà un programme qui vous tiendra éveillé une dizaine d'heures. Il est agréable de débloquer l'intégralité du contenu, mais une fois cette tâche accomplie, c'en sera vraisemblablement fini de la durée de vie du soft.
    6/10
  • Note générale Avec un peu plus d'ambition dans le moteur, Winter Sports 2011 aurait été capable de nous emballer. Mais au final, il a certainement été conçu pour les amateurs des moutures passées et non pour les nouveaux venus, à qui l'on conseillera de se contenter de la démo. Et puis, quitte à débourser plusieurs dizaines d'euros pour ne pratiquer que neuf sports, on aurait aimé bénéficier d'une réalisation graphique et d'un gameplay irréprochables. Et d'un respect de la femme aussi.
    5/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire