Test Wipeout Pulse

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test wipeout pulse PSP image presentation

Un peu plus de deux ans après la sortie du premier volet des Wipeout sur PSP, Sony nous refait le coup des vaisseaux sur coussins d'air qui vont trop vite de la mort dans un univers futuriste. Mais alors que le premier opus, nommé Pure, arrivait en même temps que la console, le nouveau Pulse se propose à des joueurs qui désormais connaissent mieux les capacités de leur console... Et qui étaient donc à même de juger un peu mieux de la performance.

Introduction

Wipeout est une série absolument cultissime. Le plus fort est probablement que cette saga est toujours restée sur le devant de la scène à chaque sortie sans jamais changer profondément son concept de base. Il s'agit ainsi toujours de courses futuristes à bord de vaisseaux flottant au dessus du sol dans des univers toujours plus avant-gardistes. Mais il faut se rappeler que les développeurs nous sortent quasiment la même chose depuis une bonne dizaine d'années. Alors comment se fait-il que durant tout ce temps, aucun concurrent n'ait eu la bonne idée de venir perturber l'ordre établi ?


test wipeout pulse PSP image (1)     test wipeout pulse PSP image (2)

La réponse tient probablement dans la très haute qualité de la quasi-totalité des différents Wipeout qui ont vu le jour sur tous les supports sur lesquels ils sont sortis. Un univers futuriste et cohérent, une jouabilité hors pair, des graphismes à la pointe du moment ou encore une durée de vie inépuisable ont permis à ce jeu de se tailler la part du lion. La sortie de Wipeout Pure il y a maintenant deux ans n'avaient pas échappé à cette règle. Il ne restait plus qu'à espérer que Wipeout Pulse ne soit pas l'exception qui doive la confirmer.


test wipeout pulse PSP image (3)     test wipeout pulse PSP image (4)




On prend (presque) les mêmes

Comme nous vous le décrivions plus haut, Wipeout a toujours eu le mérite d'utiliser son concept de base et de le nettoyer à chaque fois pour nous proposer ce qui se faisait de mieux dans un domaine déserté par la concurrence. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire penserez-vous? Cela ne peut être vrai dans le cas présent, tant la qualité des jeux sortis est relevée. Une fois encore il vous faut monter à bord de bolides volant juste à quelques centimètres du sol sur des parcours tortueux encadrés par des villes que l'on ne peut voir que dans un bon Star Wars ou encore un Cobra pour les amoureux de mangas.


test wipeout pulse PSP image (5)     test wipeout pulse PSP image (6)

Seulement, Wipeout ajoute bien d'autres ingrédients pour nous donner le tournis. D'une part, des dalles d'accélération sont parsemées de-ci de-là sur le circuit. Et plus qu'au hasard, elles se situent en fait sur ce qui se présente comme la trajectoire idéale. Un double bonus en quelque sorte car si vous avez la meilleure trajectoire, vous allez déjà plus vite que les autres non ? Enfin, l'autre petit plus de Wipeout, sans être unique puisque de nombreux jeux de course utilisent ce stratagème, est la possibilité de ramasser des armes.


test wipeout pulse PSP image (7)     test wipeout pulse PSP image (8)

Et là se pose le choix cornélien de leur utilisation. Vous pouvez, si vous le souhaitez, "absorber" l'arme pour rebooster votre vaisseau troué par les tirs ennemis. Ou au contraire utiliser l'item qui peut aussi être un speed-up ou un pilotage automatique pour prendre un avantage conséquent sur la concurrence. En fait, on retrouve tout ce que l'on avait pu voir dans les autres Wipeout et notamment dans le Pure. Même les vaisseaux n'ont subi que peu de changement puisque vous pouvez toujours choisir des véhicules dont les caractéristiques sont la poussée, la vitesse, la maniabilité et le bouclier. De l'archi-connu pour la série.


test wipeout pulse PSP image (9)     test wipeout pulse PSP image (10)




Beaucoup de courses, peu de circuits

Tout autant que le type de jeu toujours identique, le contenu de courses est pour sa part tout aussi commun à la saga des Wipeout. Dans Wipeout Pulse, vous pouvez participer au cours de la campagne à plus de 200 courses. Non, il n'y a pas un zéro en trop. Ces courses se répartissent en plusieurs genres. Les premières, les plus courantes, sont des courses à 8 concurrents (dont vous) dont le but est d'arriver à passer la ligne d'arrivée en premier tout en utilisant items et dalles au maximum. Ensuite, il y a les courses contre la montre qui peuvent se jouer sur un temps total après X tours en dessous d'un certain seuil ou bien encore plusieurs tours sur un même circuit avec un temps au tour à battre. Clair ?


test wipeout pulse PSP image (11)     test wipeout pulse PSP image (12)

Puis d'autres courses se déroulent simplement en duel contre un adversaire avec ce petit bonus qu'est la visualisation de la distance vous séparant. Plus jouissif, le mode eliminate propose de courir un nombre de tours infini jusqu'à ce qu'un concurrent, vous si possible, ait réussi à éliminer un certain nombre de ses adversaires. Dans ce cas précis, les projectiles pleuvent dans tous les sens. Enfin, pour terminer cette liste non exhaustive, le mode Zone recèle ce qu'il y a de plus stressant. Car dans ce mode, vous pilotez un vaisseau qui, sans jamais presser le bouton d'accélération, augmente sa vitesse au fil des tours. La seule chose qui vous reste à faire est de le diriger au mieux pour protéger votre bouclier.


test wipeout pulse PSP image (13)     test wipeout pulse PSP image (14)

Ainsi on va de plus en plus vite pour atteindre des vitesses diaboliques (plus de 1000 Km/h théoriques) sur des tracés tortueux et piégeux. Un pur bonheur... lorsqu'on parvient à aller jusqu'à la médaille d'or. Toutefois, le nombre de circuit est bien trop faible en regard du nombre de courses. Même si l'on parcourt les mêmes endroits dans plusieurs sens et en utilisant quelques bouts différents, l'impression est que l'on ne change pas beaucoup de lieu ce qui nuit au fil du temps à l'intérêt général de ce jeu. Heureusement, de nombreux bonus sont disponibles au fur et à mesure de votre progression, surtout si vous restez fidèle au même vaisseau.


test wipeout pulse PSP image (15)     test wipeout pulse PSP image (16)




Realisation traditionnelle

Restait donc l'habituelle qualité de réalisation qui entourait généralement tous les Wipeout auxquels ont avait pu jouer depuis toutes ces années. Ce n'est pas non plus ici que nous irons vous trouver un quelconque gros défaut. Tout au plus quelques déceptions. Pour commencer, si les univers sont bien futuristes et très joliment modélisés, ils changent assez peu par rapport au dernier  Wipeout sorti il y a deux ans sur PSP. Légèrement plus fins, ils n’offrent toutefois pas un réel sentiment de différence et n'encouragent donc pas les possesseurs de Pure à acquérir Pulse. Ensuite, ce qui rejoint la précédente page, le nombre limité de circuit et la ressemblance les uns avec les autres frise parfois l'indécent.


test wipeout pulse PSP image (17)     test wipeout pulse PSP image (18)

Enfin, chose qui chagrine probablement le plus l'amoureux de la série dont je fais partie, la bande son a perdu en qualité. Si les musiques sont toujours électro et collent parfaitement avec l'ambiance, la vitesse, le stress ou encore le coté avant-gardiste, il faut bien admettre qu'elle manque d'un cachet supplémentaire. Où sont donc passées les merveilles entendues tels que le monumental "Smack My Bitch Up" des Prodigy ou encore les différents titres labélisés Chemical Brothers. Tout au mieux, pour ceux à qui cela dira quelque chose, il faudra vous contenter d'un "exceeder" de Mason en guise de morceau connu du grand public.


test wipeout pulse PSP image (19)     test wipeout pulse PSP image (20)

Comme en plus le nombre de morceaux disponibles est tout aussi maigre que le nombre de circuit (ce qui ne veux pas dire qu'un morceau correspond à un circuit) vous aurez tôt fait de comprendre notre courroux sur ce point. Toutefois, et pour modérer un peu tout ceci et rester mesuré, il convient d'ajouter que l'ensemble reste absolument correct en regard de ce qui se fait ailleurs. C'est juste que l'on fut tellement habitué à l'excellence, surtout sur le point sonore, que l'on en ressort fortement dépité.


test wipeout pulse PSP image (21)     test wipeout pulse PSP image (22)




Conclusion

Malgré la pointe de faiblesse dans les réalisations graphiques et sonores, plus pour des raisons de diversité que pour des raisons techniques, Wipeout Pulse est une nouvelle fois une réussite absolue. Parfaitement jouable, il recèle tellement de courses que sa durée de vie est difficile à mesurer. En outre, la difficulté très progressive mais atteignant un niveau particulièrement élevé dans la partie terminale du jeu permet de ne jamais se reposer sur ses lauriers. Les temps de chargements infimes finissent de convaincre que l'on est en possession d'un des meilleurs jeux de la console, tourné vers le fun et le plaisir.


test wipeout pulse PSP image (23)     test wipeout pulse PSP image (24)

Et si le cœur vous en dit, il est en plus possible de jouer en réseau pour des dizaines d'heures de bonheur en plus. On recommandera donc fortement l'achat de ce jeu aux amoureux du genre qui ne disposaient pas de Wipeout Pure ou aux novices qui découvrent la série. Pour ceux en possession du premier volet sur PSP, la question se pose puisque le dernier volet n'apporte que peu de modification. En tous les cas, malgré les réserves que l'on peut soulever sur quelques points, on se dit tout de même que si tous les jeux qu'il nous était donné de tester étaient aussi soignés, on aurait que peu de choses à en dire si ce n'est : encore !


test wipeout pulse PSP image (25)     test wipeout pulse PSP image (26)


Wipeout Pulse est disponible sur PSP à partir de 34,98 €



+ Les plus
  • Fidèle à la série
  • Hyper soigné
  • Jouabilité parfaite
  • Durée de vie énorme
- Les moins
  • Pas assez de circuits
  • Pas assez de musiques et manque de punch de celles présentes

Notes

  • Graphisme On ne peut pas dire que Wipeout déçoive sur ce point. Au contraire, il étonne même lorsque l'on se rend compte que les écrans sont ultra clairs et disposent d'une profondeur rarement vue sur des jeux de courses pour notre PSP. De plus les couleurs fusent dans tous les sens pour le bonheur de tous, sauf probablement pour les ophtalmos qui devraient avoir du boulot d'ici quelques années. Cependant, le manque de variété dans le design et le fait que les circuits soient si peu nombreux nuit vraiment au plaisir ressenti.
    8/10
  • Bande son On a volontairement plombé la note concernant la bande son pour marquer notre profonde déception en entendant les musiques intégrées à Wipeout. C'est bien simple, on a fini en les enlevant et en mettant dans nos oreilles des radios comme celles pour les « Fashion et les Glams » ou bien encore les petites belges qui favorisent le « Contact sur la FM » pour retrouver une bande son du niveau de celle existant sur d'anciens Wipeout. Et là on obtient un plaisir « Maxximum ». Les bruitages sont eux tout à fait convenables.
    5/10
  • Jouabilité Que dire. La note résume tout. La jouabilité de ce jeu est totalement fabuleuse et d'une simplicité déconcertante. Les vaisseaux sont ultra réactifs, la précision nécessaire réellement mise en avant et les différents modes de jeux comblent tout un chacun. En outre, si les modes venom ou flash permettent une mise en appétit, attendez-vous au pire de la difficulté en mode Phantom. Si en plus on vous dit que l'IA est pour une fois au rendez-vous, vous imaginerez un peu mieux la raison de tant d'éloges.
    10/10
  • Durée de vie Plus de 200 courses ce qui veut déjà dire une bonne trentaine d'heures de jeu. Mais il faut aussi prendre en compte la possibilité d'aller chercher toutes les médailles d'or, ce qui implique de refaire nombres de circuit, surtout pour la seconde moitié du jeu. En plus, en augmentant le niveau du jeu à tout moment, on peut encore corser les choses. On finit par le mode online permettant de donner un supplément de vie loin d'être négligeable.
    9/10
  • Note générale Une nouvelle fois, Wipeout Pulse est au rendez-vous de la réussite. Surfant sur pratiquement tout ce qui a fait le succès de la série, il propose une nouvelle fois de nombreuses heures de courses endiablées et totalement absorbantes. En fait, de mémoire de testeur, aucun autre jeu de ce type n'a pu à ce jour se targuer de pouvoir le concurrencer si ce n'est le très vieux F-Zero sorti sur Super Nintendo à une époque ou Dorothée passait encore à la télé. Depuis l'hégémonie ne s'est jamais démentie. Ce ne sera donc pas encore pour cette fois-ci. Faute de concurrence. Mais surtout à cause de la réelle qualité de Wipeout Pulse.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire