Test World Snooker Challenge 2007

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Article n° 311 - Test World Snooker Challenge 2007 (120*120)

Pour ceux qui ont déjà entendu parler de la série, World Snooker Challenge 2007 n'est pas une nouveauté, mais fait suite aux précédents opus parus ces dernières années. Pas de dépaysement, rien n'a vraiment changé pour ce jeu qui s'adresse à un public très ciblé. Si vous n'êtes pas amateur de billard, il y a très peu de chance que ce jeu vous attire.

Rien de bien nouveau

Les amateurs de billard doivent déjà connaître cette série qui a fait ses gammes sur console et PC alors qu'elle venait tout juste de sortir. Après la version de 2005, la série n'avait pas donné signe de vie. Il aura donc fallu attendre une année entière pour retrouver WSC qui compte tout de même quelques fans derrière lui. Et là, grosse déception. Si vous pensiez qu'en un an, les developpeurs auraient eu le temps de faire de grosses modifications, de gros ajouts, et bien vous vous trompez.

Le contenu de ce WSC n'a pas vraiment changé. Encore une fois, vous épuiserez toutes les différentes façon de jouer au billard : snooker, 9 ball pool, 8 ball pool, bar billard, billiards tout court. Ensuite, si vous vous en sentez capable, vous pourrez toujours vous lancer dans le championnat, mais vous y laisserez certainement des plumes dès le second match. Un mode versus et un jeu en ligne vous attendent également mais avant de commencer toutes parties, peut-être sera-t-il plus judicieux de passer par les tutoriaux. Mine de rien, depuis 2005, vous avez certainement du perdre la main...
World Snooker Challenge 2007 - img1 World Snooker Challenge 2007 - img2
Très utiles les tutoriaux puisque si vous ne connaissez pas toutes les règles des différents jeux de billards (c'est quelle boule qu'on fait tomber en premier '), ils vous apprendront à faire le point sur tous les jeux proposés. Une gentille voix masculine vous guidera tout le long de votre apprentissage. Il sera même affreusement désolé à tous vos mauvais coups... Parfois, vous couperez le son, soit parce que vous n'entendez rien à l'anglais, soit parce que vous remarquerez vite qu'il parle un peu pour ne rien dire. C'est simple, la boule que vous devez mettre dans le trou est indiqué à l'écran, tout est assez bien indiqué pour qu'on ne vienne pas vous casser les oreilles !
World Snooker Challenge 2007 - img3 World Snooker Challenge 2007 - img4
Côté maniabilité, vous remarquerez vite que le jeu n'offre pas vraiment de précision. Surtout quand il s'agit de doser votre coup. C'est assez aléatoire, au final, vous décidez d'une certaine vitesse au petit bonheur la chance. Vous trouverez sans doute des éléments de repères dans les différents tutoriaux, mais encore faut-il tenir le coup et aller jusqu'au bout. Ce qui est loin d'être gagné, vu que l'ambiance générale ne pousse pas à rester bien longtemps. Combien de fois raterez-vous un coup simple parce que c'est trop ou pas assez fort ' Et ça, ça agace.
World Snooker Challenge 2007 - img5 World Snooker Challenge 2007 - img6
En revanche, vous pourrez faire le point sur l'ensemble de la table pour mieux préparer la trajectoire de la boule visée, voire celles qui vous gêneront... Heureusement d'ailleurs que cette vue est présente, car ce n'est pas en envisageant la table des yeux de votre joueur que vous auriez pu gagner en précision. Avec un maximum de hauteur, vous peinez à envisager l'ensemble de la scène.
Quand vous viserez votre boule, des flèches viendront vous porter soutien en vous indiquant la direction que prendra la boule jouée et celle prise par la blanche. Des indications bienvenues, surtout pour les débutants. D'ailleurs ajoutez un crayon pour prolonger la ligne vous aidera encore plus pour gagner le point. Et oui, quand la précision n'est pas au rendez-vous, il faut parfois aller la chercher avec les moyens du bord.


Un jeu qui joue tout seul

La grande particularité de WSC, c'est qu'il vous laissera la possibilité de vaquer à d'autres occupations une fois le jeu lancé, et ce sans en perdre une miette. D'entrée de jeu, vous allez vous apercevoir que les temps de chargement sont assez importants. Pas de soucis, ce sont des choses qui arrivent. Donc pour patienter, vous écrivez une nouvelle actu pour GNT, vous sortez le chien, faites vos comptes, bref une activité qui vous prendra au moins cinq bonnes minutes. Si vous décidez d'attendre devant l'écran de votre psp que votre parie arrive, quand elle sera là, l'envie de jouer vous sera passée.
World Snooker Challenge 2007 - img7 World Snooker Challenge 2007 - img8
Et puis, viennent les parties contre vos adversaires... Vous pensez qu'en toute logique, les matchs vont aller en crescendo niveau difficulté et qu'au moins les quatre premiers seront à votre portée. Et bien non, vous êtes mis en difficulté dès le premier coup. Car attention, à la moindre erreur de votre part, vous perdez la main et là... Sachez-le, l'IA de vos adversaires est particulièrement poussée. Certains diront que c'est parfait, que cela donne du piment au jeu, que pour une fois tout ne se fait pas les doigts dans le nez. Oui mais bon, ne pas dépasser le premier ou deuxième match, c'est qu'il y a tout de même un léger souci dans le dosage de la difficulté...
World Snooker Challenge 2007 - img9 World Snooker Challenge 2007 - img10
Voilà donc ce qu'il vous attend : vous avez la main, vous mettez une boule, puis deux, puis trois... Et là, pas de bol, vous ratez la quatrième. Allez, vous embêtez pas, posez votre console et allez faire vos course de la semaine en période d'affluence. C'est simple, votre adversaire va jouer tout seul pendant toute la partie. De temps en temps vous regarderez les scores, au cas ou, et vous verrez le sien monter inexorablement. 10-25, 10-34, 10-55... Voilà, les jeux sont faits, pas la peine d'aller au bout...

C'est assez dommage puisque vous avez énormément de bonus à débloquer, comme des joueurs, des trophées ou encore d'autres styles de jeu. Mais pour débloquer, il faut gagner et là vraiment, ce n'est pas à la portée de tout le monde.
World Snooker Challenge 2007 - img11 World Snooker Challenge 2007 - img12
Résultat des courses, vous vous tournez vers le mode en ligne pour espérer rencontrer, enfin, des joueurs de votre niveau pour que vos parties prennent une tournure plus humaine... Mais faire du billard en ligne, vous en trouverez sur Internet. Donc dépenser 45 € pour un service que vous avez gratuit ailleurs, cela se passe de commentaires...

Pour parfaire le tout on ne pourra s'empêcher d'évoquer l'ambiance morose qui traîne au cours de toutes les parties. On s'ennuie, c'est mort... Bien sûr, il ne s'agit pas de mettre de la techno mais un peu d'ambiance, quelque chose qui réveille nos sens, qui nous motive, un semblant de vie en somme, n'aurait vraiment pas fait de mal au jeu.



Conclusion

World Snooker Challenge 2007 - packshotLe retour de la série est un peu comme un coup d'épée dans l'eau. Trop difficile, pas assez précis dans les coups, triste côté ambiance, on ne peut pas dire que WSC 2007 croule sous les applaudissements. Comment prendre plaisir à jouer à un jeu qui ne nous laisse même pas le temps de l'apprécier ' Regardez son adversaire marquer les points et nous sur la touche, à la limite, c'est un peu comme regarder une partie à la télévision. Quitte à être spectateur, autant que notre ego n'en prenne pas un coup...
Si le jeu séduit en plus simplement par son mode en ligne, alors très sincèrement, vaut-il la peine de l'acquérir ' C'est dommage. A moins d'être particulièrement passionné et d'avoir une réelle motivation à depasser les gros défauts... Car mine de rien WSC dispose d'un bon potentiel, mais il ne sait simplement pas l'exploiter à sa juste valeur... Qui sait peut-être en 2008 ou en 2009 '




+ Les plus
  • Le jeu en ligne
  • Les didacticiels
- Les moins
  • Absence de bande son
  • Difficulté des parties

Notes

  • Graphisme Les tables, queues et boules sont assez bien rendus et pour un jeu de billard, c'est à peu près tout ce qu'on lui demande. Et puisque vous devez vous concentrer sur votre partie, vous ne vous attarderez donc pas à regarder le public bâclé ou les mines assez figées des joueurs.
    6/10
  • Bande son Pas de musique en cours de partie, sinon vous risqueriez de vous déconcentrer... Quant aux commentaires, ils sont tous en anglais. Mais même le moins doué de tous les anglophones remarqueront que les propos ne volent pas haut. Des fois, mieux vaut ne rien comprendre...
    4/10
  • Jouabilité Alors si vous n'êtes pas au fait des différentes pratiques de billard, les didacticiels s'imposent ! Vous apprendrez à manier la queue, à tirer et viser la bonne boule... Ensuite, il n'y aura plus qu'à mettre à profit votre apprentissage en cours de partie.
    6/10
  • Durée de vie Vous aurez plein de style de jeu différent à appréhender. Donc vous ne vous lasserez pas tout de suite. Ajoutez à ceci le championnat et vous rallongerez la durée de vie. En plus de ça, vous pourrez jouer en ligne avec d'autres joueurs d'un niveau moins élevé que celui du jeu.
    6/10
  • Note générale Ce jeu s'adresse essentiellement à un public d'amateur. Les parties se révèlent souvent difficiles et vous serez vite pris d'un profond ennui en voyant votre adversaire garder la main assez longtemps. Bref, seul le jeu en ligne relève l'intérêt mais on trouve exactement le même service sur Internet gratuitement. Vaut-il la peine d'être vécu ? A voir...
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire