Test Zendoku

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test zendoku psp image presentation

On vous le dit, on vous le répète : la mode est actuellement à la sortie des jeux de type cérébraux. On a donc vu sortir les cerebrale académie dont le test sur la Wii est paru récemment tout comme les Programmes d'entraînement cérébral du docteur Kawashima sur la DS. Cette fois ci, c'est sur PSP que nous est arrivé Zendoku, un petit jeu de sudoku comme son nom pouvait le laisser penser mais pas seulement. On vous en dit un peu plus dans la suite du test...

Introduction

Ah la bonne conscience, l'idée que l'on appartient à une cause noble et juste, l'illusion que l'on participe à l'enrichissement intellectuel des foules et que d'un coup on abolit les préjugés sur les jeux vidéos abrutissants et débilisants... Dans la rue, on ne croiserait plus que des gens bien élevés, une console portable dans la poche ou le sac à dos et qui s'adonneraient régulièrement à leurs exercices cérébraux pour garder leur encéphale en forme. Fini Alzheimer, fini les trous de mémoire, les tables de multiplications oubliées, les règles de trois envolées dans les souvenirs insondables.


test zendoku psp image (1)     test zendoku psp image (2)

On le voit, les éditeurs de jeux vidéo ont ces temps-ci une folle envie de faire de nous des être meilleurs. Et puisque la mode du Sudoku est venue faire souffler un vent de fraîcheur sur nos plages il y a déjà quelques étés, il fallait bien nous en faire profiter sur nos consoles portables. Prenant donc le train des grilles de 9 par 9 en marche, Zoonami et Eidos Interactive nous ont sorti un petit soft qu'ils ont nommé Zendoku. Ah oui?  Et pourquoi donc ? Vous vous en doutez sûrement, c'est un petit jeu de mot histoire de nous rappeler la philosophie asiatique de l'attitude Zen.


test zendoku psp image (3)     test zendoku psp image (4)

Mais aussi parce que ce jeu se décompose en fait en deux distincts. Une partie Sudoku pur avec les grilles habituelles et les chiffres à placer mais aussi un autre jeu, le Zendoku, qui s'appuie sur le principe du remplissage des cases mais avec des symboles suivant le même principe. Et si vous maîtrisiez les techniques avec les jeux que l'on trouve désormais dans toutes les revues journalières ou autres magazines sur papier glacé, il n'est pas sûr que vous réussissiez à autant maîtriser le Zendoku utilisant les fameux symboles. On respire un grand coup avant de s'énerver et on mesure la distance entre le Ying et le Yang... Voila, vous êtes prêts, petits scarabées !

Oui !

Zendoku est donc avant tout un jeu de sudoku sur console portable. Et ça c'est déjà une bonne nouvelle en soit. Bah oui, les jeux de sudoku sur journal c'est bien, mais soit on n'a pas le crayon de papier qui va bien, soit le papier est trop glacé pour écrire avec autre chose qu'un stylo bille, soit on n'a pas la gomme, soit on n'a rien pour s'appuyer... pfff dur dur de se maintenir en forme. Alors que la, hop, on prend sa console en prenant soin de la recharger avant bien sûr et on n'a plus qu'à se torturer les méninges pour notre plus grand plaisir.


test zendoku psp image (5)     test zendoku psp image (6)

Sans vous rappeler par le menu l'intégralité des règles mais en prenant en considération qu'il y a toujours des lecteurs pour découvrir le jeu de sudoku, il vous faut donc remplir 9 boites de neuf cases qui forment donc un carré de 81 cases en tout avec des chiffres de 1 à 9 qui ne doivent pas se répéter deux fois dans la même ligne (horizontale ou verticale) ou la même boite. Ensuite, en fonction du nombre de cases données à l'origine de la grille, le niveau de difficulté varie entre facile, normal, difficile et prise de tête de la mort qui tue toute la nuit !


test zendoku psp image (7)     test zendoku psp image (8)

Il vous faut ainsi faire preuve de toutes les ressources que possède votre cerveau pour parvenir à remplir les grilles les plus complexes. A cela s'ajoute les modes où vous luttez contre le temps et le mode multi-joueurs où seuls les apprentis sudokistes les plus assidus parviendront à vaincre. Oui mais voila, tout serait trop simple s'il s'agissait seulement de s'échiner sur des grilles de sudoku pour savoir ce qu'est Zendoku. Car une fois les bases du sudoku apprises ou révisées, il faut bien se pencher sur le Zendoku...Et là ça ne rigole plus du tout dans les rangs.

Pas seulement...

Oh que non cela ne rigole plus. Car si le sudoku ludique est basé sur le système numérique décimal qui nous a bercé depuis la plus tendre enfance, le Zendoku repose sur un système de 9 symboles. Cela n'a l'air de rien mais ça complique beaucoup la tache, au moins au début. Ici, il faut faire preuve de la plus grande concentration pour déceler le symbole qui manque sur une ligne ou dans une case. Dans le sudoku normal, il suffisait quasiment de lire la ligne pour reconnaitre en un clin d'œil (un seul œil à la fois c'est mieux) le chiffre manquant.


test zendoku psp image (9)     test zendoku psp image (10)

C'est donc beaucoup plus dur pour la simple résolution d'une ligne ou d'une boite. Mais lorsqu'en plus il s'agit de faire des projections du genre "si je mets le sumo dans la case, il faut donc que je mette le cœur dans celle ci sauf que j'ai déjà un cœur sur la même ligne, etc, etc..." on rentre vraiment dans le dur. On s'aperçoit vite que le cerveau est peu habitué à cette gymnastique particulière d'autant qu'on met un moment avant de connaître les 9 symboles par cœur. D'ailleurs, le panda et le Ying/Yang ayant les mêmes couleurs on est un peu plus troublé.


test zendoku psp image (11)     test zendoku psp image (12)

Bref, si le principe du Sudoku constitue la base de ce second jeu, il est clair qu'il nécessite son propre apprentissage et son propre entraînement. Il ne reste plus ensuite qu'à aller vaillamment combattre les adversaires au cours d'une quête autour du monde qui n'est autre qu'un prétexte à une suite de grilles à résoudre de plus en plus dures et avec de moins en moins de temps pour réfléchir et un droit à l'erreur de plus en plus infime. Mais, puisqu'il y a pratiquement toujours un mais, la torture ne serait pas totale si seule la tête travaillait...

Un mathématicien avec des bras de deuxième ligne

Bah non, trop fado si on ne devait faire marcher que la tête. Ils nous l'avaient bien dit les latins avec leur fameux Mens sana in corpore sano soit un esprit sain dans un corps sain. Zendoku prend donc soin de perpétrer cet adage et vous donne l'occasion de faire également travailler vos muscles. Rassurez-vous, il ne va pas falloir sauter dans tous les sens ou encore franchir des ravins sur un pont de singe. Mais l'acide lactique risque de vite s'accumuler dans vos avant-bras. En effet, Zenduku en mode Vs face à un ami ou à la console, vous propose des mini jeux.


test zendoku psp image (13)     test zendoku psp image (14)

Ces "events" surviennent dès que votre adversaire remplit une ligne ou une boite à la façon d'un bubble ou d'un tétris. Mais plutôt que de vous remplir la grille, ce qui aurait facilité la tache, votre écran vous intime un challenge précis. Il faut, au choix, pousser des bottes de pailles ou des blocs, parer des coups, éventer des bougies ou des samouraïs, tourner des roues, péter des blocs, dérouler des parchemins, etc etc...Bien sûr pour ce faire, il est impératif de presser frénétiquement les boutons de sa console en toute coordination pour perdre le moins de temps possible et retourner à l'écran sur lequel se trouve la grille.


test zendoku psp image (15)     test zendoku psp image (16)

En plus de vous fatiguer les muscles, cet intermède possède l'extraordinaire vertu de vous déconcentrer totalement. On revient donc à son écran épuisé et totalement paumé, ce qui fait encore perdre du temps et risque de nous exposer au prochain challenge dès que l'autre zozo aura fait une autre ligne...Vicelard vous trouvez ? Sans aucun doute mais très prenant car au final, cet artifice donne une vraie profondeur à ce jeu qui sans cela aurait pu devenir très vite très plat. On se prend même à se rappeler les bons vieux « summer » et « winter games » sur Amstrad où l'on a déchiré des claviers à force de les fracasser... en rythme !

Conclusion

Au final, et dès que l'on a sauté la borne Sudoku simple pour s'arrêter à celle du Zendoku, ce jeu est un vrai bon moment de plaisir sadique. On passe alors de nombreuses heures à maîtriser tous les petits jeux afin de minimiser ses temps de réaction et en perdre le moins possible face à l'adversaire. On essaye tant bien que mal de mémoriser à la perfection les 9 symboles pour ne pas se planter trop souvent. Bref on se prend totalement au jeu et c'est bien la l'essentiel.


test zendoku psp image (17)     test zendoku psp image (18)

Ensuite, on profite de ce titre qui sans être un monstre d'originalité et de créativité, sait allier la réflexion au fun et ce d'autant qu'il mêle le tout dans un univers un peu décalé avec les persos tantôt cassants, délirants ou lénifiants mais jamais vraiment lisses. Alors tant qu'à faire travailler sa tête autant la faire travailler en se marrant. Comme en plus on se fait les bras à Rafael Nadal, on va pouvoir se la jouer l'été prochain sur la plage... s'il fait beau !


test zendoku psp image (19)     test zendoku psp image (20)


+ Les plus
  • Deux jeux en un
  • Nombreux modes de jeu
  • Travaille la concentration
- Les moins
  • Etat de la console à l'usage ?
  • Crampes dans les doigts
  • Image d'abruti bruyant qui colle à la peau dans les transports en commun (testé)

Notes

  • Graphisme Sobres et de très bon goût, les graphismes de ce titre sont bien réalisés. Rien n'est fait dans le style "m'as-tu-vu ?" mais au contraire suivant une simplicité totalement en phase avec la rusticité des principes de jeu. Les deux animations et demi qui encadrent l'aventure permettent simplement de se rappeler qu'on est en 2007. Pour le reste ce jeu aurait pu techniquement voir le jour bien avant. Mais bon, pour un jeu de sudoku, on ne s'attendait pas non plus à un remake de Gran Turismo !
    7/10
  • Bande son Sans réel intérêt, elle ne se manifeste réellement qu'à chaque réalisation de ligne ou lors des mini jeux. Le reste du temps, une musique d'ambiance de supermarché constitue la bande son de ce jeu. C'est pas folichon et rarement prenant.
    5/10
  • Jouabilité Absolument irréprochable. La réalisation d'un Sudoku même dans une version améliorée ne recelait pas de pièges. Mais pour les petits jeux, cela pouvait très vite devenir casse gueule. Les développeurs ne se sont donc pas pris les pieds dans le tapis. Les seuls petits reproches que l'on pourrait adresser concernent le fait qu'on ne peut pas faire des remplissages de cases avec plusieurs chiffres lorsque l'on a un doute (comme avec la technique sur feuille du crayon de papier et de la gomme) et surtout la perplexité quant à la durée de vie de sa chère PSP après des dizaines d'heures de jeu à triturer tous les boutons.
    9/10
  • Durée de vie Mode simple, mode multijoueur, mode quête, mode mini jeux, mode contre la montre : tout est dans la boite. On passe alors de nombreuses heures à résoudre les casse-têtes de plus en plus complexes. C’est vrai qu'après quelques temps, on se concentre essentiellement sur le mode à deux et sur le mode quête qui, sans contenir un scénario réel, donne une vraie justification à la répétition des matches contre la machine.
    8/10
  • Note générale Au final, Zendoku est un jeu qui possède un réel intérêt. En l'achetant vous vous garantissez des heures de poilade seul ou entre amis ainsi qu'un entraînement cérébral, même si la logique sera l'unique capacité travaillée. Mais attention ! Si vous ne souhaitez pas détruire la réputation des gamers et que l'on vous prenne pour un débile profond doublé d'un tapeur frénétique de touches, évitez de jouer en public. C'est un peu problématique pour une console portable tout de même. Mais c'est le prix à payer si vous voulez éviter les regards réprobateurs de vos voisins les plus proches...
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test SOS Fantômes PSP
    Après nous avoir fait profiter des versions PS3 et Xbox 360 il y a quelques mois, SOS Fantômes revient avec une nouvelle série d'éditions destinées aux consoles technologiquement moins poussées. Pour le coup, la pâte artistique ...
  • Test LittleBigPlanet PSP
    Après un épisode PS3 plutôt convainquant par sa convivialité coopérative et son intérêt purement créatif, LittleBigPlanet s'adapte aux exigences de la console portable de Sony. En dépit du changement de développeur, cette ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire