The Witcher Monster Slayer : un pokémon Go à la sauce Sorceleur

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)

D'ici quelques jours, les amateurs de la franchise The Witcher pourront prendre leur smartphone et se lancer à la chasse au monstre via The Witcher : Monster Slayer.

Witcher Monster slayer

Surfant sur le concept à succès de Pokémon Go hérité lui-même d'Ingress, CD Projekt lancera prochainement The Witcher : Monster Slayer.

Il s'agira d'un titre mobile exploitant la franchise The Witcher et qui proposera aux joueurs de partie à la chasse aux monstres à l'extérieur, armés de leurs smartphones et d'une application de réalité virtuelle.

  

À l'image de ce que propose Pokémon Go, il faudra explorer le monde réel et faire fonctionner la puce GPS de son smartphone pour faire apparaitre des créatures virtuelles qui viendront se superposer à la réalité sur l'écran de son terminal. Les combats permettront de collecter des objets, de s'équiper et de faire évoluer son personnage.

Petit plus de l'application : contrairement à Pokémon Go, certaines créatures ne sortiront que la nuit et les défis s'adapteront à la période de la journée.

On en sait encore peu sur le titre qui sortira pourtant le 21 juillet prochain sur mobile.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
iFlo59 online Connecté VIP icone 32904 points
Le #2137793
Une mère à son enfant avant l'ère Internet :
- Va jouer dehors !

Une mère à son enfant en 2021 :
- Reste ici !
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 60296 points
Premium
Le #2137806
Quand j'ai vu la publicité pour Pokemon Go à la TV, je me suis dis : mais grave, ils ont trouvé leur business model !!!!

Faire payer les commerçants (boulanger dans la pub) pour leur faire amener des clients tels des zombies sur leur smartphone ...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire