Tinder Online : Tinder sur tous les appareils

Le par  |  0 commentaire(s)
Tinder-Online

Surprise pour l'application de rencontres sur mobile Tinder qui s'essaie à l'ordinateur par le biais d'une version Web accessible depuis le navigateur.

L'application de rencontres Tinder n'est plus une exclusivité mobile. Tinder annonce le lancement de Tinder Online pour une disponibilité sur tous les appareils. Cette version Web va notamment permettre une utilisation sur l'ordinateur via le navigateur.

Tinder Online, ce n'est toutefois pas pour tout de suite. Une phase de test concerne d'abord une poignée de pays : Argentine, Brésil, Colombie, Indonésie, Italie, Mexique, Philippines et Suède. Un déploiement pour le monde entier interviendra ultérieurement.

Cette version de Tinder peut paraître anachronique pour un service qui a été pensé pour et est né sur mobile. Tinder a quelques arguments à faire valoir comme des lieux où la connectivité mobile n'est pas au rendez-vous. Également… pour braver des interdictions en cours ou au boulot.

Tinder Online arbore une interface similaire à l'application sur mobile, même si cette utilisation depuis le navigateur - et avec un compte Facebook - est annoncée plus limitée pour le moment. On retrouvera néanmoins le défilement des profils avec les " swipes ", et la possibilité d'engager une conversation par messagerie intégrée lorsque cela " matche. "

L'année dernière, Tinder a mis un terme à son ouverture aux 13 à 17 ans qui représentaient moins de 3 % de ses utilisateurs. Ils ne pouvaient théoriquement être mis en relation qu'avec des personnes de la même catégorie d'âge. Le contrôle de l'âge s'appuie sur le profil Facebook.

L'arrivée de Tinder Online intervient après l'information au sujet d'une version secrète dite Select sur invitation qui serait réservée aux célébrités et utilisateurs populaires sur Tinder. De quoi contribuer à la réputation de cette application controversée.

Complément d'information
  • Tinder opte enfin pour le chiffrement des photos
    Malgré plusieurs failles de sécurité pointées du doigt au fil des années, le réseau de rencontres Tinder n'avait pas encore opté pour le chiffrement de l'intégralité des données de ses utilisateurs. Mais finalement, après une ...
  • Pas de Facebook, pas de Tinder
    Tinder, l'application de rencontres a été le premier service à faire les frais de la nouvelle politique de protection des données personnelles de Facebook, bloquant l'accès à une grande partie des utilisateurs.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme