Dossier : tout savoir sur le flashage de bios

Le par Manuel D. C.  |  0 commentaire(s)

Si malgré nos conseils, l’irréparable venait à se produire, tout n’est pas perdu pour autant. En cas de crash bios, la carte-mère est généralement capable (et uniquement) de rechercher le lecteur de disquettes. Il faut donc visiter au préalable les forums et la partie support technique du constructeur pour vérifier s’il existe une méthode permettant de créer une disquette de réparation. Celle-ci contient alors les fichiers de démarrage, le bios ainsi qu’un fichier .bat permettant d’automatiser la récupération du bios de secours. Asustek propose par exemple son utilitaire CrashFree Bios. Il suffit alors de simplement insérer le CD fourni avec votre carte-mère pour exécuter la tentative de réparation automatique. Le modèle P5K-E/WIFI-AP basé sur le dernier chipset d’Intel, le P35, utilise par exemple cette technologie.


Dual bios gigabyte

Certaines cartes-mères intègrent un système de récupération d'urgence
en cas de flashage du bios raté. Comme ici la technologie DualBIOS de Gigabyte.


Mais d’autres constructeurs proposent également des alternatives. Gigabyte propose notamment deux solutions de récupération d’urgence : le DualBIOS Plus (GA-M59SLI-S5) associant le dualBIOS (mêmes BIOS sur deux ROMS bien distinctes) et le Xpress BIOS Rescue, avec pour finir le Virtual DualBIOS. Dans le cas du dualBIOS « pur », la carte-mère intègre deux ROMS contenant le bios. De cette façon, en cas de flashage raté, le deuxième bios reprend le relai et l’utilisateur peut le restaurer facilement.



Bios recovery

Pour environ trente euros, le site BIOS recovery center permet de récupérer la ROM
du bios pour pouvoir réparer votre carte-mère.


Mais si dans le pire des cas, aucune solution ne venait à vous sortir d’affaire, vous n’auriez d’autre choix que de renvoyer votre matériel au SAV du constructeur pour peu que votre garantie soit encore valable. Dans le cas contraire, et avant de jeter votre carte-mère par la fenêtre, nous vous recommandons de passer par le site BIOS Recovery Center. Moyennant une trentaine d’euros, vous recevrez alors la ROM de remplacement avec l’outil d’extraction adapté, les instructions permettant de réaliser le remplacement de la ROM vous-même, un support technique gratuit et une offre de réduction pour d’autres ROMS.


bios IN9 32X

A l'aide de l'outil approprié, et si le constructeur ne couvre plus la garantie de votre carte-mère,
il est possible de procéder soi-même au remplacement de la ROM contenant le bios.


bios AB9 Quad GT

Dans le cas où la ROM contenant le bios serait directement soudé sur la carte-mère,
il est presque impossible de remplacer le bios defectueux soi-même.
A moins d'avoir un équipement permettant de réaliser des micro soudures.

 


Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar