Trading : une technologie toujours plus performante

Le par  |  20 commentaire(s)
trading

Alors que le cours du bitcoin donne des palpitations aux amateurs de cryptomonnaies et que les actions atteignent des sommets, nombreux sont ceux qui se demandent s’ils ne devraient pas se lancer dans le trading en ligne. C'est bien normal. Grâce aux nouvelles technologies, l’activité est dorénavant accessible à tous. On constate d'ailleurs que le profil des traders a fortement évolué ces dernières années comme nous vous l'expliquons dans cet article.

Évolution du profil du trader
Au cours des années 90, les traders étaient ces personnages flamboyants, parfois décadents, dépeints depuis lors dans de nombreux films hollywoodiens. Si cette image reste bien présente dans l’imaginaire collectif, elle est aujourd’hui totalement désuète. Les nouvelles technologies ont marqué un tournant pour le secteur financier en introduisant le trading haute fréquence par exemple ou en démocratisant l’accès aux marchés financiers. Le trader d'aujourd'hui a donc plus de l'informaticien.

Autre fait notable, les amateurs concurrencent maintenant les professionnels en utilisant des plateformes de trading en ligne. Ils accèdent aux marchés financiers en téléchargeant une application de trading sur leur téléphone et peuvent ensuite investir dans une grande variété de produits. Cette démocratisation a eu comme conséquence directe la création de nouveaux profils d’investisseurs comme le décrit l’infographie ci-dessous.   

trader

Source : IG.

Nouvelles technologies en appui

L’émergence de ces nouveaux profils de traders n’est possible que grâce aux nouvelles technologies. Outre les plateformes de trading, une multitude d’outils d’analyse sont à la portée de tous. Il est en effet possible de consulter les évolutions des cours en temps réel ou d’analyser les mouvements grâce à différents types de graphiques toujours plus pointus. En outre, les plateformes de trading proposent de nombreux cours en ligne ou offrent souvent des options comme le stop garanti qui permet de limiter le risque de manière automatisée.

De manière plus générale, l’accès à l’information facilite également le travail des traders d’actualité notamment. La conséquence directe est que le nombre de traders qui agissent pour leur propre compte augmente. Aux États-Unis par exemple, Statista estime que près de 15% des Américains ente 30 et 49 ans ont utilisé une plateforme de trading durant l'année 2018.

trading_2

Mutation globale du secteur financier

Ceci dit, l’impact des nouvelles technologies ne se limite pas uniquement au trading. L’ensemble du secteur financier est en train de subir une refonte grâce à l’essor des fintech. L’ampleur du phénomène est importante : en 2018, les investissements dans le secteur rien qu’en France ont été évalués à 365 millions d’euros contre 5 millions en 2010.

De nombreuses évolutions sont attendues pour 2019 et 2020 avec notamment la prise de pouvoir des assurtech qui devraient révolutionner les rapports aux assureurs en proposant des services plus adaptés et une transparence accrue. Début 2019, l’un des acteurs les plus connus du secteur en France annonçait avoir levé 40 millions d’euros supplémentaires, preuve s’il en faut que les investisseurs sont preneurs de ce genre de produit.

Bien que certains regrettent les agences bancaires d’antan, on ne peut que se réjouir de cette démocratisation générale du secteur financier qui offre de nombreuses opportunités aux épargnants et aux investisseurs en herbe. Alors que les taux des livrets d’épargne restent honteusement bas, la perspective de dynamiser son rendement en profitant des nouveaux outils technologiques à disposition est sans conteste alléchante.  

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2071885
Allons-y, continuons à spéculer...

https://lesmoutonsenrages.fr/2019/07/15/serie-de-lete-leffondrement-a-deja-commence-acceleration-surchauffe-explosion-effondrement-par-charles-sannat/#more-122240

Les articles connexes sont intéressants, aussi...

Le chaos s'organise...

"Nous vous conseillons d'investir dans les conserves et les fusils de chasse !" (Gremlins 2)
Le #2071893
Une fois on a dépanné un Trader sur Toutes Les Solutions.

On l'a tellement bien dépanné (et comme l'ordi est son outils de travail) qu'il nous à fait un don
Le #2071898
De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.
Le #2071900
skynet a écrit :

De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.


c'est comme jouer en bourse, acheter du bitcoin,... il faut savoir qu'on peut gagner beaucoup mais aussi perdre beaucoup. Tant que les gens sont bien informés ça va, le souci c'est quand des gens vont dans ces secteurs sans en mesurer les risques.
Le #2071907
skynet a écrit :

De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.


Le pire, c'est que ceux qui veulent réellement investir en bourse, c'est à dire acheter une valeur, pour la revendre à moyen ou long terme, se fait taxer.

Mais acheter/revendre la même journée, n'est pas taxé,
Ou acheter/revendre des produits financier, genre des turbos (produits à effets levier), eux ne sont pas taxés.
Bref, on a une taxe sur l'investissement, pas sur la spéculation.

Du coup, je n'achète plus que du turbo Call, ou Put (c'est à dire que je mise sur la baisse).

(je ne parle pas ici de la taxe sur les plus-values, qui se calculent sur une année entière)
Le #2071909
yam103 a écrit :

skynet a écrit :

De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.


Le pire, c'est que ceux qui veulent réellement investir en bourse, c'est à dire acheter une valeur, pour la revendre à moyen ou long terme, se fait taxer.

Mais acheter/revendre la même journée, n'est pas taxé,
Ou acheter/revendre des produits financier, genre des turbos (produits à effets levier), eux ne sont pas taxés.
Bref, on a une taxe sur l'investissement, pas sur la spéculation.

Du coup, je n'achète plus que du turbo Call, ou Put (c'est à dire que je mise sur la baisse).

(je ne parle pas ici de la taxe sur les plus-values, qui se calculent sur une année entière)




Qui aurait le courage d'inverser la tendance ?
Le #2071915
Bruno a écrit :

skynet a écrit :

De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.


c'est comme jouer en bourse, acheter du bitcoin,... il faut savoir qu'on peut gagner beaucoup mais aussi perdre beaucoup. Tant que les gens sont bien informés ça va, le souci c'est quand des gens vont dans ces secteurs sans en mesurer les risques.


Justement, je pense que l'article manque de précision sur ce point la. Car sauf erreur, je ne vois pas dans l'article un petit laïus sur le fait que : bien qu'on utilise des app, on jour avec de l'argent réel, avec toutes les conséquences que cela peut avoir derrière : pertes et gains.


Le #2071917
CoRsCiA a écrit :

Bruno a écrit :

skynet a écrit :

De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.


c'est comme jouer en bourse, acheter du bitcoin,... il faut savoir qu'on peut gagner beaucoup mais aussi perdre beaucoup. Tant que les gens sont bien informés ça va, le souci c'est quand des gens vont dans ces secteurs sans en mesurer les risques.


Justement, je pense que l'article manque de précision sur ce point la. Car sauf erreur, je ne vois pas dans l'article un petit laïus sur le fait que : bien qu'on utilise des app, on jour avec de l'argent réel, avec toutes les conséquences que cela peut avoir derrière : pertes et gains.




euh, pour trader il faut mettre sa carte bleu, ou lier son compte bancaire et faire des virements.. tu crois que les gens ne comprennent pas qu'ils dépendent du vrai argent
Le #2071922
Bruno a écrit :

CoRsCiA a écrit :

Bruno a écrit :

skynet a écrit :

De ce que je lis, à part le trader de position tous les autres n'ont aucune vision industrielle industrielle. Le seul business des autres est simplement gagner de l'argent à bon compte, sans rien produire derrière. Et comme c'est un jeu à sommes nulles, si quelqu’un gagne quelque chose à un moment donnée c'est qu'un autre l'a perdu en même temps.

On devrait renommer ça le poker menteur.


c'est comme jouer en bourse, acheter du bitcoin,... il faut savoir qu'on peut gagner beaucoup mais aussi perdre beaucoup. Tant que les gens sont bien informés ça va, le souci c'est quand des gens vont dans ces secteurs sans en mesurer les risques.


Justement, je pense que l'article manque de précision sur ce point la. Car sauf erreur, je ne vois pas dans l'article un petit laïus sur le fait que : bien qu'on utilise des app, on jour avec de l'argent réel, avec toutes les conséquences que cela peut avoir derrière : pertes et gains.




euh, pour trader il faut mettre sa carte bleu, ou lier son compte bancaire et faire des virements.. tu crois que les gens ne comprennent pas qu'ils dépendent du vrai argent


Si les gens étaient intelligents, on ne serait pas où nous en sommes aujourd'hui ... donc je dirai que ... oui, ils captent pas forcement ce qu'ils font
Le #2071932
Techniquement, on peut proposer des solutions hyper-sophistiquées tant qu'on veut, le but du jeu reste :
- DEVINER dans quel sens se positionneront tous les autres -- juste avant eux--- pour vendre un peu plus cher que le prix auquel on a acheté.

Il s'agit de spéculation, pas de calcul rationnel :
il ne s'agit pas par exemple d'estimer la valeur réelle d'une action de la société X d'une manière ultra-précise [là, l'informatique pourrait être utile ! ],
mais bien d’anticiper ce que les autres vont penser de l'évolution de la valeur de cette action ...

Il vaut mieux avoir un doctorat en psychologie, avant se lancer là-dedans ...

Oui, on peut gagner de l'argent, beaucoup même, et avoir la chance du débutant avec soi, mais bon , ....
je me souviens de mes cours de finance internationale, il y a très longtemps, et de l'avis du prof, qui disait que pour assurer la fluidité d'un marché, il fallait qu'il y ait beaucoup de "petits", des pigeons quoi, pour absorber les pertes, ....vu que si les grands gagnent, quelqu'un doit perdre ...

A bon entendeur....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme