Eviter les maux de l'ordinateur : les solutions

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
ordinateur-yeux

Fatigues oculaires, maux de têtes, mal de dos, douleurs dans la nuque, rester plus de sept heures devant un ordinateur, pour les besoins de son travail notamment, n'est pas anodin pour notre bien-être, voire notre santé. Pour que cette relation imposée se fasse dans les meilleures conditions, nous vous proposons quelques conseils pour gagner en confort d'utilisation.

Des troubles à prendre au sérieux

L'outil de travail qu'est l'ordinateur pour bon nombre de salariés aujourd'hui peut vous faire encourir quelques maux désagréables. On se frotte les yeux, on se masse la nuque, on étire ses jambes, ces gestes sont devenus des réflexes. Les postes de travail devraient aujourd'hui être conçus pour apporter un maximum de confort, surtout pour les personnes travaillant plus de quatre heures consécutives derrière un écran. Même si des temps de pause sont normalement prévus pour soulager votre corps en général et vos yeux en particulier, il vous faut également prendre quelques habitudes supplémentaires pour vous soulager.

L'être humain n'a pas pour nature de rester en position assise à longueur de temps. L'installation devant un écran est pour lui une situation nouvelle et le corps doit donc s'y habituer. Les maux de dos sont récurrents, les fatigues musculaires sont nombreuses quand il s'agit également de conserver nos bras à l'horizontale, pour rester en contact avec la souris et le clavier. Que dire encore de la fatigue visuelle ? Souvent par manque de connaissance sur le sujet, les postes de travail ne sont pas adaptés, n'offrent pas une position optimisée et sont synonymes de souffrances. L'ordinateur, très rigide, n'a pas de considération pour cet état de fait. Aussi, c'est aux utilisateurs de s'équiper, de se positionner correctement et de procéder à quelques gestes simples, pour que le travail, ou le loisir, ne deviennent pas source de contraintes et visites répétées chez le médecin, kinésithérapeute, ostéopathe ou ophtalmologiste.

symptome-fatigue-yeux

Les troubles liés à l'ordinateur ne sont pas à prendre à la légère, puisque, si elles ne sont pas soignées, ni corrigées, elles peuvent à terme s'aggraver. HP, constructeur et acteur incontournable de l'informatique, a même réalisé un guide concernant le confort et la sécurité lié à l'utilisation d'ordinateur. Ce dernier commence d'ailleurs par un avertissement, très éloquent :

Des études ont révélé que des périodes prolongées de saisie de texte, une mauvaise disposition du poste de travail, des mauvaises habitudes, des conditions et des relations professionnelles stressantes ou des problèmes de santé peuvent être à l'origine de blessures corporelles. Ces blessures peuvent se manifester sous la forme de syndrome du tunnel carpien, de tendinite, d'épanchement de synovie et d'autres troubles musculaires et articulaires.

Les signes avant coureurs de ces troubles peuvent apparaître au niveau des mains, des poignets, des
bras, des épaules, du cou ou du dos et peuvent prendre les formes suivantes :
● Engourdissements, sensations de brûlure ou fourmillements
● Endolorissements ou faiblesses musculaires
● Douleurs, palpitations ou enflures
● Sensations de raideur ou d'ankylose
● Faiblesse ou refroidissement des extrémités


Ces symptômes peuvent apparaître lorsque vous utilisez le clavier ou la souris, ainsi qu'à tout moment où vos mains ne sont pas mises à contribution, notamment la nuit lorsque ces symptômes vous réveillent. Si vous êtes confronté à de tels symptômes ou à d'autres douleurs ou troubles persistants ou répétés ou à des désagréments qui paraissent être liés à l'utilisation d'un ordinateur, nous vous conseillons de consulter rapidement un médecin spécialisé en la matière et, si nécessaire, le centre médical de votre société. Plus vite un problème aura été correctement diagnostiqué et traité, plus grandes seront vos chances de l'éradiquer avant qu'il ne prenne trop d'ampleur.

 



Protégez votre dos, vos poignets

Les maux de dos sont surtout liés à une mauvaise posture. Souvent, les ordinateurs sont mal positionnés, le siège n'est pas adapté et vos lombaires, comme votre nuque, subissent de trop fortes pressions et font naître des picotements, des tiraillements et de vraies douleurs pour les moins chanceux. Votre dos est essentiel à votre confort de vie en général et pour vous éviter la prise d'antalgiques puissants, quelques conseils s'imposent.

  • Le choix du fauteuil

Il s'agit de votre compagnon de tous les jours, il se doit d'être irréprochable. On ne lésine donc pas sur l'investissement pour un modèle réglable en hauteur, mais aussi le dossier et les accoudoirs doivent pouvoir s'adapter à votre morphologie. Ces réglages vous sont personnels et devront se changer à nouveau si une autre personne venait à s'asseoir à votre place.

  • La position assisePose2a

Il n'existe pas une unique position pour garantir votre confort.  Vous devez être bien assis dans votre fauteuil, les fesses calées au fond du siège, votre dos plaqué complètement sur le dossier. Vos pieds doivent être positionnés à plat, au sol, les genoux devant se situer au même niveau que les hanches. Si vous êtes de petite taille, pensez au repose pied pour éviter de vous retrouver sur les pointes de vos pieds pour rester en position droite. Selon votre activité ou votre confort personnel, vous trouverez certainement des positions différentes. Sachez dans tous les cas que vous devez varier votre position et surtout, ne jamais croiser les jambes.

  • Bien installer son écran, son clavier, sa souris

L'écran doit se situer à environ 50 ou 70 cm de vos yeux et s'incliner légèrement vers l'arrière. Pour juger de la bonne situation de votre moniteur, tendez les bras devant vous. Vous devez effleurer l'écran du bout des doigts. Le haut de l'écran doit arriver à hauteur de vos yeux.
Pour ménager  vos poignets, et ne pas souffrir de la tendinite "souris elbow" propre aux utilisateurs très réguliers de souris, cette dernière et son compère clavier doivent également respecter certaines règles. Le clavier doit être positionné sur une tablette, aux côtés de la souris. L'angle du coude doit être de 90° et les poignets doivent s'inscrire dans le prolongement de l'avant-bras, donc rester à 180°.

  • Multipliez les pauses

Toutes les deux heures maximum, quittez votre poste de travail et décidez-vous à marcher pour vous dégourdir. Cinq minutes suffiront pour dissiper les tensions mais la pause ne sera efficace que si vous vous accordez dix à quinze minutes de répit, loin de votre écran.



Protégez vos yeux

Les yeux sont désormais beaucoup plus sollicités qu'ils ne l'étaient il y a quelques années et subir une fatigue visuelle, voire oculaire, peut avoir des désagréments néfastes. La fatigue visuelle vous apportent des troubles de la vision, une sensation de flou. La fatigue oculaire s'exprime par des yeux qui piquent ou des irritations. Si le clignement des yeux est naturel, il est souvent ralenti lorsque vous êtes trop concentré à regarder votre écran. Dans les deux cas, vos yeux vous demandent un peu de repos.

L'écran n'est cependant pas créateur des troubles de la vision. Ce n'est pas lui qui suscite une pathologie, mais la fatigue qu'il provoque met en avant un problème visuel non décelé qu'il est nécessaire de régler. Les yeux sont précieux et là encore des solutions vous sont offertes pour pouvoir les soulager au maximum. La médecine du travail est particulièrement vigilante sur la santé et le bien-être de vos yeux, ils sauront vous orienter vers une consultation ophtalmologique si l'organisme le juge nécessaire.

  • La position de l'écran

Il doit être installé perpendiculairement à une fenêtre, jamais de face ni de dos pour ne pas subir les reflets ou être ébloui. Si le choix de l'installation de l'écran par rapport à une fenêtre n'est pas possible, il existe des filtres anti reflets, mais rien ne sera plus efficace pour un confort de lecture notamment, que de bien positionner votre écran en fonction de la lumière.

schema-travail-sur-ordinateur

  • Choisir un bon modèle, effectue les bon réglages

Evitez les petites tailles d'écran. 17 pouces est un bon standard. Les écrans cathodiques ont été remplacés par des écrans plats à cristaux liquides, qui émettent notamment moins de rayonnement, ce qui est une belle évolution pour nos yeux.
Plus contraignants sans doute, les réglages des contrastes et des lumières ne se font pas toujours systématiquement et pourtant, l'optimisation de ces deux critères apporte un confort non négligeable.

  • Faites des pauses

Offrez régulièrement à vos yeux un autre horizon. Intéressez-vous à ce qu'il se passe dehors, regardez autour de vous pour offrir à votre regard des changements de distance de vision. Cinq à dix minutes de nouvelles perspectives offertes à vos yeux toutes les heures leur permettront  de se reposer un temps.

  • Clignez des yeux

Le travail sur écran impose une fixation soutenue qui diminue le rythme de clignement des paupières. Vos yeux ont donc tendance à s'assécher rapidement. Ayez donc le réflexe de jouer plus régulièrement avec vos paupières et à vous hydrater. Dans des ambiances sèches, il est possible d'avoir recours à des larmes artificielles mais uniquement après avoir demandé conseil à un spécialiste.

  • Privilégiez un bon éclairage ambiant

Les plafonniers récurrents en entreprise ne sont pas de très bonnes sources lumineuses. Organisez-vous votre espace de travail en installant par exemple une lampe d'appoint, efficace mais douce, et qui ne provoque aucun reflet sur votre écran, donc placée à bonne distance.

 



Conclusion

L'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) a publié de son côté un guide particulièrement riche et illustré concernant le travail sur ordinateur. Ce guide pratique de travail sur écran récapitule tout ce qu'il faut savoir sur le sujet et mériterait d'être distribué à tous les salariés concernés. Vous y trouverez notamment des exercices d'étirements pour vous aider à reprendre le dessus sur vos maux. Il ne sera sans doute pas évident de les mettre en pratique, devant les collègues en open-space, malgré leur utilité. Aux employeurs aussi de pousser les salariés à prendre soin de leur posture et de leur confort derrière un écran. Il en va également de leur productivité et de leur efficacité à réaliser leur tâche.

L'INSERM livre un schéma récapitulatif des informations indispensables à retenir, mais aussi et surtout à appliquer :

travail sur écran INSERM

INSERM

 

Sources : INSERM, INRS, HP, Guide-vue.fr, Caducee.Net



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Slipator45035 offline Hors ligne Héroïque icone 991 points
Le #1097052
Le lien de téléchargement du fichier de l'INSERM est mort. Voici l'actuel : http://rechercher.rh.inserm.fr/cgi-bin/findall?C=193&X=98&KEYWORDS=guide+pratique+de+travail+sur+ecran#
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire