Sarkozy : sanctionner la consultation de sites extrémistes

Le par Jérôme G.  |  19 commentaire(s)
Sarkozy

Après la mort de l'auteur présumé de la tuerie de Toulouse, Nicolas Sarkozy annonce des mesures dont des sanctions pénales pour les internautes qui consulteront des sites extrémistes.

Va-t-on aboutir à un contrôle renforcé de l'Internet en France ? Compte tenu de l'émotion suscitée par les tueries de Toulouse et Montauban et d'un calendrier d'élections présidentielles, il paraissait inévitable que la question refasse surface dans les débats. Pour  l'identification de l'auteur présumé des meurtres ( Mohamed Merah ), l'adresse IP a en effet joué un rôle essentiel.

Suite à la mort de Mohamed Merah lors d'un raid des forces de police, Nicolas Sarkozy a annoncé un renforcement des mesures juridiques pour " réprimer la propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes ".

Lors d'une allocution, le président-candidat a notamment déclaré : " désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement ".

SarkozyUne telle mesure implique forcément une surveillance des connexions Internet, les fournisseurs d'accès à Internet étant évidemment les mieux placés pour cela. Reste que tout ceci est encore flou pour le moment et le Conseil constitutionnel pourrait tiquer.

Il est en tout cas intéressant ( ou inquiétant ) de noter que Nicolas Sarkozy souhaite s'attaquer à ceux qui consultent des sites extrémistes, plutôt qu'aux sites eux-mêmes, quitte à avoir un impact pour l'ensemble des internautes. Du moins, c'est ce que laisse entendre sa déclaration qui à n'en pas douter va faire réagir sur la Toile.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Tilt56 offline Hors ligne Vénéré avatar 2879 points
Le #927781
Les internautes qui se connectent souvent sur ce genre de sites nauséabonds sont déjà surveillés par les services spécialisés de l’État, il n'y a pas besoin de créer d'autres moyens et la liberté de consultation d'Internet reste acquise en France.

Il ne faut pas tomber dans la psychose de "Big Brother".

Si l'on a rien à se reprocher on a aucune raison de craindre la surveillance spécialisée.
gandalf79 offline Hors ligne Vénéré icone 3674 points
Le #927791
Mais quel abruti ce gars, comme si ça aller faire avancé le schmilblik. C'est que s'il y a des extrémistes en France c'est à cause d'internet.

Et bien sur ce n'est pas à cause d'hommes politiques tenant un discours puant d'ostracisme destinée à diviser les différentes communautés et en attisant la haine.

Tous les Laden et les Merah ont été créés par l'occident à cause de leur politique arrogante s'autoproclamant civilisé depuis ces 2 derniers siècles.

En tous cas le verrouillage d'internet ne résoudra pas le problème de la stupidité humaine, bien au contraire.
keiser offline Hors ligne Vétéran avatar 1045 points
Le #927801
Il est en tout cas intéressant ( ou inquiétant ) de noter que Nicolas Sarkozy souhaite s'attaquer à ceux qui consultent des sites extrémistes, plutôt qu'aux sites eux-mêmes <-- tout est dit...
Antda offline Hors ligne Héroïque avatar 890 points
Le #927811
super idée : comme ça les terroristes amateurs vont passer par des VPNs & des solutions d'anonymisation, & la prochaine fois les policiers n'auront plus aucun moyen de chopper le mec à temps ...
... brillante idée !!!
DelphiSorcerer offline Hors ligne Héroïque icone 977 points
Le #927821
- controler les personnes qui consultent des sites islamiques, un petit relent de patriot act ???? mr S ,punir pénalement ?? sous quel article ?terrorisme passif ???
quoi qu'il en soi ça tombe pile pendant la campagne, copier coller georges Bush ????
Anonyme
Le #927831
Tilt56 a écrit :


Les internautes qui se connectent souvent sur ce genre de sites nauséabonds sont déjà surveillés par les services spécialisés de l’État, il n'y a pas besoin de créer d'autres moyens et la liberté de consultation d'Internet reste acquise en France.

Il ne faut pas tomber dans la psychose de "Big Brother".


Si l'on a rien à se reprocher on a aucune raison de craindre la surveillance spécialisée.


N'ayant rien a me reprocher, je suis oposé à une suveillance de ma vie privé.
Rien de pire que de perdre des libertés au nom de la sécurité.
Si internet était la cause de tous les maux, on l'aurait su depuis le temps.
zorg offline Hors ligne Vétéran avatar 1244 points
Le #927841
Sarko ... c'est Bush en plus naze....

consulter un site de boulangerie mène-t-il toujours à des attentats pâtissiers?
hein Noël Godin...
graveen offline Hors ligne VIP icone 7275 points
Le #927861
Il était temps que le candidat 'dynamique' nous rappelle quel président il est.
mapool offline Hors ligne VIP avatar 10467 points
Le #927871
allons y encore plus dans l'absurde

mr 50cm. considère donc que les sites (islamique ou autre) extrémistes sont légaux (sic) c'est un peu peu comme pour la drogue et les prostiputes.
On veut punir le client !!!
ben oui sont plus facile a attrapper
Tant qu'on y est moi je suggère de faire fermer toutes les concessions automobiles au vu du nombre de mort chaque année

et enfin faudrait aussi éliminer la connerie dans ce pays,mais bon là ,on va se retrouver sans gouvernement pour un bail (genre belgium)

pas un pour rattraper l'autre tous aussi cons....

Faites gaffes a vos fesses si jamais vous désirez lire mein Kempf .....
Sukebe offline Hors ligne VIP icone 7182 points
Le #927881
keiser a écrit :


Il est en tout cas intéressant ( ou inquiétant ) de noter que Nicolas Sarkozy souhaite s'attaquer à ceux qui consultent des sites extrémistes, plutôt qu'aux sites eux-mêmes <-- tout est dit...


t'as tout compris, on a besoin du mal pour faire le bien


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire