A quoi sert la mesure du DAS pour les mobiles ?

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
fant

Les fabricants de terminaux mobiles sont tenus d'informer les utilisateurs sur la puissance d'émission de leurs téléphones portables. Cette indication est obtenue par la mesure du DAS ou Débit d'Absorption Spécifique.

Définition du DAS

fantLe DAS ou Débit d' Absorption Spécifique ( ou SAR en anglais ) est une mesure permettant d'évaluer l'émission maximale d'ondes électromagnétiques dites radiofréquences d'un téléphone portable sur un organisme biologique. Sa valeur est exprimée en Watt par Kilogramme et le protocole de mesure est défini par le CENELEC ( Comité européen de normalisation électrotechnique )

Chaque téléphone portable est ainsi testé avant commercialisation sur un fantôme ( moulage d'une tête humaine remplie d'un liquide spécifique ) dans le cas de mesures de DAS au niveau local ( tête et tronc, zones a priori les plus exposées ) et la valeur du DAS de chaque mobile doit obligatoirement être mentionnée dans sa notice. En Europe, elle ne doit pas dépasser 2 Watt / Kg, et 1,6 Watt / Kg aux Etats-Unis.


Ces valeurs sont des seuils maximum autorisés par rapport au seul effet actuellement reconnu des radiofréquences : l'effet thermique ( échauffement des tissus ) qui intervient à partir de 4 Watt / Kg. Toutefois, plusieurs études suggèrent que des effets biologiques apparaissent bien avant, incitant certains scientifiques et certaines organisations à demander une révision à la baisse des seuils autorisés.

En règle générale, les téléphones portables présentent un DAS entre 0,5 et 1,5 Watt / Kg. Ces valeurs représentant un maximum, leur puissance d'émission pourra être beaucoup plus faible si les conditions le permettent ( bonne couverture du réseau, absence d'obstacles... ). La puissance d'émission d'un mobile est adaptée en permanence en fonction de ces différents paramètres.

Si la valeur du DAS n'est pas toujours facile à trouver, il pourra servir de critère de choix dans l'acquisition d'un téléphone portable. Pour plus de détails sur les radiofréquences, voir notre dossier.


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire