TV Mobile : différence entre diffusion unicast et broadcast

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
dossier broadcast

La TV Mobile est déjà une réalité par l'intermédiaire des réseaux cellulaires 3G, mais son modèle même de diffusion limite l'accès au plus grand nombre. En revanche, la Télévision Mobile Personnelle ( TMP ) offrira cet accès large synonyme d'adoption de masse du service. L'une des différences majeures entre les deux systèmes repose sur leur mode de diffusion : unicast pour la première, broadcast pour la seconde. Explications.

La définition des termes broadcast et unicast justifie à elle seule l'intérêt de la mise en place de la norme DVB-H pour la télévision numérique personnelle ( TMP ) par rapport aux offres de TV Mobile actuelles. La TV Mobile existe déjà depuis plusieurs années sur les réseaux cellulaires des opérateurs mobiles, mais la diffusion en DVB-H ( Digital Video Broadcast - Handheld ) doit permettre de s'affranchir de certaines contraintes.

La TV Mobile sur les réseaux 3G présente une capacité d'accueil limitée par la bande passante disponible par cellule. Cela signifie qu'une cellule donnée ne pourra accueillir qu'un nombre déterminé d'utilisateurs, leur ouvrant un canal à chaque fois. Quand tous les canaux sont occupés, il n'est pas possible d'ajouter de nouveaux utilisateurs. C'est la diffusion unicast.

Cette forme de TV Mobile ne peut fonctionner que si le nombre d'utilisateurs reste globalement faible. Cependant, s'il l'ont veut favoriser l'adoption de la TV Mobile et y laisser accéder le plus grand nombre, il est nécessaire de passer à une autre forme de diffusion.

unicast broadcast

différence entre diffusion unicast et diffusion broadcast

La diffusion broadcast correspond au modèle de la diffusion hertzienne analogique : un nombre illimité d'utilisateurs peut recevoir le flux s'il dispose d'un récepteur adapté et s'il se trouve dans la zone de couverture. Cette forme est adaptée à l'objectif d'adoption de masse que s'est fixée la TMP.

L'inconvénient est que, contrairement à la diffusion unicast qui utilise le réseau cellulaire 3G existant et un téléphone portable 3G classique,  il est nécessaire de créer un réseau d'émetteurs à partir de zéro et de commercialiser les récepteurs spécialisés.

c'est pourquoi, avec l'attribution des canaux réalisés par le CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ), les obligations de couverture ne sont que de 30 % dans les trois ans après le lancement de la TMP est de 60 % dans les six ans.
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar