Qu'est-ce qu'un Blackberry ?

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Pearl

Blackberry par-ci, Blackberry par-là...mais au fait, qu'est-ce que recouvre ce terme qui fait couler beaucoup d'encre dans la presse spécialisée ?

Définition d'un Blackberry

blackberry 7290Dans le petit monde des smartphones, les Blackberry tiennent une place à part. La société qui les fabrique, le canadien Research in Motion, a été l'une des premières à s'intéresser à la messagerie mobile, en proposant une solution à la fois logicielle et matérielle permettant de recevoir  automatiquement ses e-mails sur un appareil mobile.

Cette performance a été réalisée grâce à l'intégration du push e-mail, une technique permettant d'envoyer directement les messages arrivés sur le serveur de messagerie vers les terminaux ( on dit qu'ils sont " poussés " vers le terminal ).

La société a commencé dès les années 2000 à produire des téléphones portables dotés d'un clavier physique alors que la tendance était aux interfaces tactiles. Les Blackberry étaient de appareils peu puissants par rapport à ceux de la concurrence mais qui ont su trouver tout de suite un public parmi les professionnels en situation de mobilité, à la recherche d'un moyen pour rester en contact avec leur entreprise, et les fonctionnaires de l'institution américaine ( et du reste du monde ), malgré quelques craintes quant à la sécurité des transmissions.

La messagerie mobile a rencontré un grand succès, à tel point qu'on a parlé du phénomène de Crackberry pour désigner les personnes ne pouvant plus se séparer de leur appareil mobile, et du Blackberry Thumb ( pouce Blackberry ) pour évoquer les douleurs du pouce ressenties par les utilisateurs excessifs.

BlackBerry Pearl (Small)Research in Motion a rapidement gagné des parts de marché, principalement aux États-Unis, tandis que la concurrence a commencé à produire elle aussi des téléphones avec clavier physique et des solutions logicielles de push e-mail, sur fond de guerre des brevets.

Pendant ce temps, la société canadienne a cherché à sortir de son public essentiellement professionnel pour se tourner vers le grand public. Pour cela, elle a développé de nouvelles séries d'appareils mobiles plus attractifs, avec des fonctions multimédias plus développées, comme l'emblématique Blackberry Pearl puis le Curve.

Sans menacer réellement les géants que sont Symbian ou Windows Mobile, Research in Motion a su s'implanter durablement dans le paysage de la téléphonie mobile et continue de gagner des parts de marché.

Cependant, l'arrivée de l' iPhone d'Apple, qui vise la même catégorie que les Blackberry, oblige la société à renforcer son positionnement sur le secteur des smartphones multimédia et à rester vigilante.

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire