Twitch poursuit les trolls ayant publié du contenu violent ou pornographique

Le par  |  2 commentaire(s)
twitch-artifact

La plateforme de streaming Twitch cherche à identifier les trolls anonymes qui ont détourné le canal d'un jeu vidéo pour diffuser du contenu violent, pirate et pornographique.

Le mois dernier, le répertoire du jeu de cartes Artifact de Valve - un jeu relativement méconnu - a été pris pour cible et détourné afin de diffuser sur Twitch des contenus en violation flagrante avec les règles d'utilisation de la plateforme de streaming dans le giron d'Amazon.

La majorité des comptes impliqués dans ce partage et la consultation du contenu étaient automatisés. Ils ont été fermés et Twitch a fait le nécessaire pour supprimer le contenu interdit. Une tâche compliquée avec des bots, et c'est pourquoi dans le même temps, la diffusion avait été suspendue pour les nouveaux créateurs sur Twitch.

Dans une plainte déposée aux États-Unis (copie via The Verge), Twitch évoque le cas de douzaines de contenus répréhensibles. Les exemples cités sont une vidéo de l'attaque de la mosquée de Christchurch (Nouvelle-Zélande) en mars 2019, de la pornographie dite hardcore, des films et séries piratés, des vidéos racistes et misogynes.

Avec une telle action en justice, Twitch cherche à démasquer l'identité des " trolls anonymes " ayant ainsi abusé de ses conditions d'utilisation. Leurs actions " ont causé et continuent de causer du tort à Twitch et la communauté Twitch. "

Dans la plainte, ces trolls sont appelés John et Jane Does 1-100. Si leur identité est dévoilée, il sera demandé de leur interdire l'utilisation de la plateforme et le paiement de dommages-intérêts.

Une telle poursuite en justice de la part d'une plateforme de diffusion est plutôt atypique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2067983
Ces plaintes devraient être automatiques.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme