Twitter : un modèle payant est bien à l'étude

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
Twitter

Davantage d'utilisateurs, mais des revenus publicitaires en baisse. Twitter confirme explorer des options d'abonnement en complément de l'activité de publicité.

Une offre d'emploi publiée par Twitter a récemment évoqué le nom de code Gryphon et une plateforme d'abonnement payante. À l'occasion de la publication des résultats du groupe pour le deuxième trimestre, Twitter confirme que des options d'abonnement sont à l'étude.

Un tel modèle d'abonnement serait complémentaire de l'activité de publicité de Twitter, mais d'autres possibilités sont également envisagées. Pour le moment, il est question de " premières étapes " dans l'exploration de ces produits.

Il s'agirait pour une petite équipe d'explorer des pistes, comme par exemple pour payer pour certains aspects de Twitter, afin de diversifier les sources de revenus, mais ce ne sera pas le cas pour les revenus de 2020 en dépit de tests.

Insistant sur la complémentarité avec l'activité de publicité, le patron de Twitter Jack Dorsey a déclaré (PDF) : " Nous pensons qu'il y a un monde où l'abonnement est complémentaire. Nous pensons qu'il y a un monde où le commerce est complémentaire. Vous pouvez imaginer que l'on puisse aider les gens à gérer des paywalls, ce que nous pensons être complémentaire. "

Au deuxième trimestre, le nombre d'utilisateurs quotidiens monétisables pour Twitter (pouvant être exposés à la publicité) a bondi de 34 % sur un an pour atteindre 186 millions. Dans le même temps, les revenus publicitaires - la principale source de revenus de Twitter - ont chuté de 23 % à 562 millions de dollars.

La pandémie de coronavirus a été synonyme de ralentissement de l'activité publicitaire. Pendant la majeure partie du deuxième trimestre, Twitter souligne avoir constaté une " reprise graduelle et modérée par rapport aux niveaux de mars. " Cette reprise n'a pas eu lieu de fin mai à début juin, " lorsque de nombreuses marques ont ralenti ou interrompu leurs dépenses en réaction aux troubles civils aux États-Unis. "

Twitter fait ici allusion aux manifestations et protestations contre le racisme et les violences policières après la mort de George Flyod.

La publication des résultats trimestriels de Twitter intervient une semaine après le piratage ayant touché des comptes très suivis de personnalités et entreprises américaines pour diffuser une arnaque au don de Bitcoin. Pour 36 des 130 comptes ciblés, les attaquants ont eu accès aux messages privés.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K Hors ligne VIP icone 46197 points
Le #2104742
Trump devra-t-il payer pour les ignominies qu'il écrit ? Nooon, trop beau pour être vrai
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire