Deux anciens employés de Twitter inculpés d'espionnage pour l'Arabie saoudite

Le par  |  5 commentaire(s)
Twitter-siege

Le ministère américain de la Justice inculpe deux anciens employés de Twitter. Ils sont accusés d'espionnage pour le compte de l'Arabie saoudite avec l'accès à des données personnelles d'utilisateurs.

Le Washington Post rapporte que deux anciens employés de Twitter ont été inculpés aux États-Unis d'espionnage pour le compte de l'Arabie saoudite. Ils auraient eu accès aux données personnelles d'utilisateurs du réseau social de microblogging, dont des opposants au régime de Ryad.

Les faits reprochés remontent entre fin 2014 et le printemps 2015. " Des agents saoudiens ont exploité les systèmes internes de Twitter pour obtenir des informations personnelles sur des opposants au régime saoudien et des milliers d'autres utilisateurs de Twitter ", déclare David Anderson.

Le procureur fédéral en Californie ajoute : " Nous ne permettrons pas que les entreprises américaines ou la technologie américaine deviennent des outils de répression étrangère en violation de la loi américaine. "

Twitter

Arrêté à Seattle, Ahmad Abouammo a travaillé pour Twitter en tant que responsable des partenariats médias. Il est accusé de l'espionnage de trois comptes Twitter pour le gouvernement saoudien. Ayant travaillé comme ingénieur fiabilité de site et résidant probablement en Arabie saoudite désormais, Ali Alzabarah est accusé de l'accès à des données privées de plus de 6 000 utilisateurs de Twitter, dont un dissident proche du journaliste Jamal Khashoggi.

Dans cette affaire, un autre individu, qui résiderait aussi en Arabie saoudite, a été inculpé et aurait agi comme intermédiaire entre le gouvernement saoudien et les anciens employés de Twitter. Tout comme Ali Alzabarah, Ahmed Almutairi fait l'objet d'un mandat d'arrêt du ministère américain de la Justice.

" Les données ont pu être utilisées pour identifier et localiser les utilisateurs de Twitter ayant publié des messages ", commente le ministère américain de la Justice.

De son côté, Twitter a réagi en déclarant (Reuters) : " Notre entreprise limite l'accès aux informations sensibles à un groupe restreint d'employés formés et contrôlés. Nous avons conscience des risques incroyables auxquels font face de nombreuses personnes qui utilisent Twitter pour partager leurs points de vue avec le monde entier et pour demander des comptes à ceux qui détiennent le pouvoir. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2083025
Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous.

Ce qui m'étonnera toujours (mais c'est pas le bon mot) c'est la lleeeennnntteeeuuuurrrrr de la justice.
En clair, si tu arrives à monter une arnaque et à te barrer avec le fric, tu as largement le temps d'en profiter.
Sans rapport avec la news mais avec mon commentaire : ça fait penser au "criminels de guerre" qui ont LARGEMENT profité de la vie avant de se retrouver "inquiété" à 80 piges.
Le #2083032
sansimportance a écrit :

Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous.

Ce qui m'étonnera toujours (mais c'est pas le bon mot) c'est la lleeeennnntteeeuuuurrrrr de la justice.
En clair, si tu arrives à monter une arnaque et à te barrer avec le fric, tu as largement le temps d'en profiter.
Sans rapport avec la news mais avec mon commentaire : ça fait penser au "criminels de guerre" qui ont LARGEMENT profité de la vie avant de se retrouver "inquiété" à 80 piges.


"Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous."

C'est exactement ça, ça me fait penser à la France dans les années 1880-1900 qui publiait les projets et avancées militaire dans les journeaux : les prussiens avaient juste à lire les journeaux pour tout savoir xD (histoire vrai !)

Là c'est pareil, les gens publient TOUT (même sur GNT, des fois par curiosité je regarde les profils des gens tu à l'âge, le nom / prénom, des fois lieux de naissances, c'est ouf !) et se plaignent d'être "espionné"
Le #2083104
iinconnu a écrit :

sansimportance a écrit :

Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous.

Ce qui m'étonnera toujours (mais c'est pas le bon mot) c'est la lleeeennnntteeeuuuurrrrr de la justice.
En clair, si tu arrives à monter une arnaque et à te barrer avec le fric, tu as largement le temps d'en profiter.
Sans rapport avec la news mais avec mon commentaire : ça fait penser au "criminels de guerre" qui ont LARGEMENT profité de la vie avant de se retrouver "inquiété" à 80 piges.


"Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous."

C'est exactement ça, ça me fait penser à la France dans les années 1880-1900 qui publiait les projets et avancées militaire dans les journeaux : les prussiens avaient juste à lire les journeaux pour tout savoir xD (histoire vrai !)

Là c'est pareil, les gens publient TOUT (même sur GNT, des fois par curiosité je regarde les profils des gens tu à l'âge, le nom / prénom, des fois lieux de naissances, c'est ouf !) et se plaignent d'être "espionné"


Bah quoi, on n'a rien a cacher...
Le #2083114
lebonga a écrit :

iinconnu a écrit :

sansimportance a écrit :

Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous.

Ce qui m'étonnera toujours (mais c'est pas le bon mot) c'est la lleeeennnntteeeuuuurrrrr de la justice.
En clair, si tu arrives à monter une arnaque et à te barrer avec le fric, tu as largement le temps d'en profiter.
Sans rapport avec la news mais avec mon commentaire : ça fait penser au "criminels de guerre" qui ont LARGEMENT profité de la vie avant de se retrouver "inquiété" à 80 piges.


"Allez-y, utilisez les réseaux sots si hauts, mettez y toutes vos données, mais après ne vous étonnez pas si on sais tout de vous."

C'est exactement ça, ça me fait penser à la France dans les années 1880-1900 qui publiait les projets et avancées militaire dans les journeaux : les prussiens avaient juste à lire les journeaux pour tout savoir xD (histoire vrai !)

Là c'est pareil, les gens publient TOUT (même sur GNT, des fois par curiosité je regarde les profils des gens tu à l'âge, le nom / prénom, des fois lieux de naissances, c'est ouf !) et se plaignent d'être "espionné"


Bah quoi, on n'a rien a cacher...


exactement : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rien_%C3%A0_cacher_%28argument%29
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme