Twitter sévit face à la nudité non consensuelle

Le par  |  4 commentaire(s)
Angry Birds

La première étape de la nouvelle salve de mesures pour combattre les abus et le harcèlement sur Twitter s'attaque à la nudité non consensuelle avec une extension de sa définition.

Twitter publie son calendrier des mesures à venir pour renforcer sa lutte contre le harcèlement et les abus. Les changements pour les règles du réseau social commenceront à faire leur apparition à partir du 27 octobre et jusqu'au 10 janvier.

TwitterPour cette fin de mois, il est question de la nudité dite non consensuelle et d'une meilleure information concernant les appels pour cause de suspension de compte.

Cette notion de nudité non consensuelle va être étendue afin d'englober toutes les images prises à l'insu d'une victime, et plus seulement des contenus intimes. Il est en particulier fait référence à des contenus comme des photos sous une jupe, des images en caméra cachée.

Tout compte à l'origine de la publication de tels contenus sera immédiatement suspendu. Dans le même temps, lorsqu'un compte fera appel d'une suspension et qu'il n'y a pas d'erreur de Twitter, une réponse détaillée expliquera les raisons de la violation des règles en place.

Au cours des prochains mois, les nouvelles règles porteront sur les avances sexuelles non sollicitées, les symboles de haine et y compris au niveau des noms affichés, les groupes violents et les groupes qui glorifient la violence. Par exemple, les groupes utilisant la violence comme moyen de faire avancer une cause.

" Nous mettons à jour notre approche pour faire de Twitter un endroit plus sûr ", écrit Twitter qui ajoute que ce ne sera ni rapide, ni facile. À de multiples reprises par le passé, le réseau social qui gazouille avait déjà pris des engagements contre les abus et le harcèlement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1985456
"pour faire de Twitter un endroit plus sûr " Si les réseaux sociaux ne portaient pas atteinte aux individus, ça se saurait. Qu'est ce qui ne faut pas lire comme connerie, j'vous jure
Anonyme
Le #1985594
vivement un concurrent à twitter pour pouvoir exprimer ses opinions sans être censuré
Le #1985598
@ Anonyme : ça dépend de ce que tu veux dire et se trouve censuré.

Ça te gêne de ne plus pouvoir dire :
"espèce de s*loppe, tu n'es qu'une Bl*ack mal-baisée, pour t'apprendre à vivre, je publie des photos de toi en train de t'épiler le gazon ... " ????

Ouais, c'est peut-être de la censure, mais ça t'évitera peut-être la prison ! .... donc ....

Évidemment, si ça te gêne de ne plus pouvoir le dire ....


Le #1985645
@Anonyme : Il y a déjà un concurrent à Twitter, il s'appelle Mastodon.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme