Uber fait une acquisition dans la location de vélos électriques

Le par  |  0 commentaire(s)
Uber-JUMP-Bikes

Avec l'annonce du rachat de JUMP Bikes, Uber entre officiellement dans la location de vélos électriques en libre-service.

En début d'année, l'entreprise de VTC Uber avait noué un partenariat avec la startup JUMP Bikes pour tester une option de partage de vélos à San Francisco via une option Uber Bike by JUMP de son application. Ce test avait été lancé pour une flotte de 250 vélos à assistance électrique disponibles dans la ville californienne.

L'application mobile permet de trouver un vélo (équipé d'un GPS) de la même manière que pour appeler une voiture Uber. Un code PIN sert à le débloquer pour une utilisation facturée 2 $ la première demi-heure.

Après utilisation, le vélo peut être laissé et verrouillé dans n'importe quel parking pour deux roues public d'une zone indiquée sur la carte de l'application. Des frais additionnels sont facturés en-dehors de la zone.

" Nous nous engageons à réunir plusieurs modes de transport au sein de l'application Uber, afin que vous puissiez choisir le moyen le plus rapide ou le plus abordable pour vous rendre là où vous allez, que ce soit dans un Uber, sur un vélo, dans le métro ou plus encore ", déclare Dara Khosrowshahi, patron d'Uber, à propos du rachat en cours de JUMP Bikes, dont le montant n'a pas été communiqué.

Si le test de début d'année avec Uber était essentiellement limité à San Francisco, JUMP Bikes (avec sa filiale Social Bicycles) revendique fin 2017 le déploiement de 12 000 vélos dans une quarantaine de villes à travers six pays.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme