Uber va prochainement perdre la moitié de ses chauffeurs français

Le par  |  13 commentaire(s)
Uber-logo

La situation d'Uber en France reste toujours délicate et aujourd'hui le groupe annonce que la mise en place d'un examen spécifique à destination de ses chauffeurs devrait entrainer la disparition de la moitié des effectifs.

Uber pourrait perdre la moitié de ses chauffeurs en France d'ici la fin de l'année. En cause, un changement de réglementation qui impose à la profession l'obtention d'une carte de VTC délivrée suite au passage d'un examen spécifique ou une équivalence.

Une situation qui ne fait pas franchement les affaires d'Uber. Selon Seve Salom, directeur général d'Uber France, "Nous sommes dans une situation d'urgence sociale, plus de 10 000 personnes vont perdre leur emploi au 29 décembre. À la fin de cette année, la moitié des chauffeurs ne pourra plus exercer" du fait de leur incapacité à obtenir le fameux sésame.

Uber-logo

"Nous demandons au gouvernement une simplification des examens" qui permettraient de "créer des dizaines de milliers d'emplois pour des personnes peu qualifiées". Uber regrette une situation qui va "diviser ce marché par deux et l'empêcher de grandir".

Si Uber est particulièrement soucieux de l'avenir de ses chauffeurs à l'heure actuelle, c'est que les enjeux sont importants pour le groupe. La situation était, selon les syndicats de chauffeurs, bien éloignée lors qu'ils revendiquaient une meilleure considération de l'employeur tout en critiquant les conditions de travail et un système de revenus déséquilibré.

Uber continue de se retrancher derrière ses outils qui permettent d'"optimiser leurs revenus et optimiser les coûts", précisant que "la satisfaction des chauffeurs a augmenté depuis décembre de l'année dernière".

Il n'est pas certain que le gouvernement entende l'appel d'Uber, le cadre réglementaire ayant été décidé de longue date suite au rapport de force engagé entre les services de VTC, l'État et les services de Taxis traditionnels.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1991866
"Nous sommes dans une situation d'urgence sociale nous allons perdre plus de 10 000 esclaves."
Le #1991867
Ben ca fera 10 000 nouveaux eleves au collège...
Le #1991874
Donc, en gros, ils esclavagisent (esclavent? J'ai un gros doute) des français; cassent un secteur d'activité qui certes abusait à mort, mais employait et rémunérait des gens; ne paient pas ou très peu d'impôts grâce à l'évasion fiscale; et maintenant, ils se plaignent que l'état leur impose une ou deux règles à suivre?
Ce serait pas un peu du foutage de gueule?
Le #1991883
Crevax a écrit :

Donc, en gros, ils esclavagisent (esclavent? J'ai un gros doute) des français; cassent un secteur d'activité qui certes abusait à mort, mais employait et rémunérait des gens; ne paient pas ou très peu d'impôts grâce à l'évasion fiscale; et maintenant, ils se plaignent que l'état leur impose une ou deux règles à suivre?
Ce serait pas un peu du foutage de gueule?


Si un peu quand même.
les mêmes règles que les taxis.
Le #1991889
Ils trouveront forcément un meilleur boulot (sauf s'ils vont voir à Deliveroo ou d'autres services de livraison du style).
Le #1991899
Hakky a écrit :

"Nous sommes dans une situation d'urgence sociale nous allons perdre plus de 10 000 esclaves."


Les esclaves qui ne travailleront pas chez Uber travailleront chez un autre esclavagiste , et il y'en a beaucoup en France
Le #1991901
ce que uber sait et que le gouvernement ne sait pas c'est que si uber meurt il va y avoir un autre service et encore plus nébuleux. un genre de système pas assumé du tout ou la compagnie n'est qu'une app de publicité qui permet le covoiturage et avec une fausse monnaie caché. dans le style de figurine virtuelle a collectionner qu'on peut acheter des pack et ''partager de bon coeur'' a des ''amis'' qui fait du ''covoiturage'' et de ce faire échanger ses figurine virtuelle contre de l'argent de la compagnie. C'est une idée comme ça juste pour dire a quel point ça peut être complètement hors de contrôle. Les gens veulent un service simple et pas chère et les gens veulent un boulot simple et libre. Les taxis c'est fini. Ils ont beau pleurer comme ils veulent c'est véritablement fini.
Le #1991941

D'un autre coté, l'examen / qualification pour être chauffeur..... c'est le permis de conduire.
Y'a aucune raison de demander "plus".

Le #1992014
Chitzitoune a écrit :

D'un autre coté, l'examen / qualification pour être chauffeur..... c'est le permis de conduire.
Y'a aucune raison de demander "plus".


Euh.. Quand même, ils sont responsables de leurs passager, connaître les premiers secours en cas d'accident, ou l'emplacement des principaux hôpitaux cliniques par cœur si le passager a un malaise, ce serait normal.
Le #1992581
Crevax a écrit :

Chitzitoune a écrit :

D'un autre coté, l'examen / qualification pour être chauffeur..... c'est le permis de conduire.
Y'a aucune raison de demander "plus".


Euh.. Quand même, ils sont responsables de leurs passager, connaître les premiers secours en cas d'accident, ou l'emplacement des principaux hôpitaux cliniques par cœur si le passager a un malaise, ce serait normal.


Donc, si tu frappes un piéton avec ton auto, pas de problème à la laisser crever?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme