Ubisoft créé un incident diplomatique avec la Bolivie et son jeu Ghost Recon Wildlands

Le par  |  14 commentaire(s)
Tom Clancy Ghost Recon Wildlands - 1

C'est demain que sort officiellement un des titres les plus attendus de ce début d'année : Ghost Recon Wildlands. Mais le jeu ne fait pas l'unanimité, notamment auprès du gouvernement bolivien qui vient de déposer une plainte contre Ubisoft.

Ghost Recon Wildlands aura rencontré un énorme succès au cours de sa phase de bêta ouverte il y a deux semaines. Le titre de tir à la troisième personne est ainsi très attendu par les joueurs. Graphiquement réussi, le titre propose d'incarner le membre d'une unité d'élite de l'armée, les Ghosts, pour démanteler un cartel (la Santa Blanca) ayant fait la main mise sur le pays.

Ghost Recon Wildlands

Le jeu présente ainsi la Bolivie comme un narco-état, le gouvernement pactisant avec le cartel en lui laissant diriger l'ensemble des trafics et en faisant régner la terreur parmi les rebelles...

Ce tableau du pays dépeint dans le jeu n'a pas véritablement séduit le gouvernement bolivien qui a prononcé une plainte officielle auprès de l'ambassade de France à La Paz. La Bolivie a donc entamé des négociations diplomatiques, avant de se laisser l'option d'un recours en justice.

Tom Clancy Ghost Recon Wildlands - 2

Pour le moment, l'ambassade de France n'a pas réagit, et la situation pourrait être délicate puisque le titre d'Ubisoft sort demain, il parait impensable de la bloquer.

Ghost Recon : Wildlands

53.2€ sur Amazon* * Prix initial : 53.2€.

Ubisoft de son côté a indiqué que l'histoire était issue d'une pure fiction, et qu'il ne s'agissait en aucun cas de viser le gouvernement bolivien actuel. Pour l'éditeur, il faut voir l'ensemble comme une oeuvre de fiction, à la manière d'un film ou d'une série TV, le choix de la Bolivie permettant avant tout de rendre hommage à la magnifique topographie de la zone géographique.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1955161
Ils auraient dû le situer dans le Larzac...
Le #1955166
On fait du bruit pour rien de nos jours ...
Le #1955187
En même temps c'est une vraie provoc de la part d'Ubisoft : pourquoi citer la Bolivie tout en disant qu'il s'agit d'une fiction ? En quoi cela aurait changé l'intérêt (supposé ) du titre s'ils avaient inventé un pays de toutes pièces ?

Tout le monde sait quelle est la situation réelle dans ces pays, mais la réaction de la Bolivie reste tout à fait compréhensible et prévisible.
Le #1955215
Et bien alors, ça ce rapproche trop de la réalité chere gouvernement bolivien ? Vous aimeriez que vos petit problème reste caché du reste du monde ?
Poursuivre une compagnie de jeux video va le régler ça c'est certains.

Ubisoft a tout inventé et c'est pas vrai ? Ah et bien je pense qu'en 2017 les gens sont cappable de comprendre que c'est une fiction dans un jeu. De toute façon ont en a tellement rien a foutre de vos petits problèmes.
Le #1955216
De toute façon les Tom Clancy's sont des propagandes impérialistes grossières, à chaque fois... Poursuivre le jeu ne sert à rien, ils devraient plutôt développer leur soft power et financer aussi un jeu de propagande où on lutte contre les trafics de drogues gérés par la CIA, et on remonte la filière jusqu'au renversement de cette pieuvre, invasion de Washington, etc.
Le #1955229
ahtur a écrit :

Ils auraient dû le situer dans le Larzac...


S'il faut récupérer du pognon, le Larzac aurait porté plainte !!
Le #1955238
De toute façon, c'est un état narco !!!

Le #1955289
"Pour l'éditeur, il faut voir l'ensemble comme une oeuvre de fiction, à la manière d'un film ou d'une série TV,"


Le pb est que l'industrie du cinéma et de la TV ont un réel impact sur la réalité dans nos Sociétés. Ça, c'est une réalité, a force de taper sur la t^te d'un clou avec un marteau, le clou fini par s'enfoncer.

C'est bien ce qu'il se passe dans plein de domaine de société. les mass-médias et les pouvoirs de nuisances et d'influences de ces industries sur les esprits ne peuvent être niés ou balayés d'un simple revers de main.
Le #1955291
TroudhuK a écrit :

De toute façon les Tom Clancy's sont des propagandes impérialistes grossières, à chaque fois... Poursuivre le jeu ne sert à rien, ils devraient plutôt développer leur soft power et financer aussi un jeu de propagande où on lutte contre les trafics de drogues gérés par la CIA, et on remonte la filière jusqu'au renversement de cette pieuvre, invasion de Washington, etc.


Oui, c'est aussi mon avis. C'est le seul moyen.

Mais bon, Ubisoft aurait aussi pu bricoler un nom de pays fictif, cela aurait été plus simple pour tout le monde.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]