L'UFC-Que Choisir demande une montée en débit sur le réseau cuivre

Le par  |  13 commentaire(s)
fibre-optique

L'UFC-Que Choisir est plus que sceptique sur les ambitions nationales de très haut débit pour tous à l'horizon 2022. Ce ne serait pas avant 2029.

À l'occasion de la publication de son Observatoire participatif de la qualité de l'Internet fixe (PDF), l'UFC-Que Choisir interpelle les pouvoirs publics et les fournisseurs d'accès pour permettre une montée en débit sur le réseau cuivre.

Cette demande peut surprendre, mais pour l'association de consommateurs il y a urgence dans les zones où l'accès à la fibre optique à moyen terme reste tout simplement illusoire. " Nos résultats mettent en évidence qu'une forte montée en débit sur le réseau cuivre historique peut constituer un substitut salutaire à la fibre optique lorsque cette technologie n'est pas disponible. "

Il y a bien évidemment l'exemple du VDSL2 qui est la plupart du temps associé au très haut débit dans les zones rurales en l'absence de fibre optique. Néanmoins, cela suppose une modernisation du réseau en cuivre, notamment " en rapprochant les équipements actifs du domicile des abonnés. "

Si le plan France Très Haut Débit a pour objectif un accès au très haut débit pour tous à l'horizon 2022, dont 80 % via la fibre optique, l'UFC Que-Choisir estime qu'au rythme actuel de couverture, il sera atteint en... 2029.

" L'État doit acter ce retard et offrir un substitut de qualité aux consommateurs qui devront attendre la fibre optique encore dix ans. " Rappelons qu'un objectif intermédiaire de l'État est un haut débit (8 Mbps minimum) pour tous en 2020. Cela relève du " mirage " pour l'UFC Que-Choisir.

Elle note qu'une courte majorité de consommateurs (52,2 %) est éligible à une offre très haut débit (plus de 30 Mbps ; débit descendant), quand 19,1 % de la population n'a pas accès au bon haut débit (plus de 8 Mbps) et 10,1 % de personnes (6,8 millions de personnes) sont privées d'un accès de qualité minimale (supérieur à 3 Mbps).

Pour son observatoire, l'UFC-Que Choisir a analysé plus de 32 millions de données collectées auprès de 1 706 panélistes dans 1 421 communes entre le 1er février 2018 et le 18 février 2019. L'association appelle tous les consommateurs à alimenter cet outil participatif. Les explications ici.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2056077
Le problème restera le même, les personnes en bout de ligne seront toujours celles qui auront les débits les plus merdiques.

Mieux vaut investir 100% des efforts dans la fibre que de s'acharner avec une technologie des temps anciens, ce qui ralentira l'arrivée de la fibre.
Le #2056092
Mettre des grosses pénalités annuelles aux gros opérateurs qui bloquent le marché en promettant la fibre dans un an, non, l'an prochain, non l'an prochain , ... et qui ne déploient pas effectivement.
Et réinvestir le tout dans la fibre grâce à des opérateurs tiers.

Combien de fois j'ai entendu le maire ou les sydics dire on a orange ou sfr qui a signé donc on va pas passer par un autre opérateur ... mais rien après xxx années
Le #2056095
tiseult a écrit :

Mettre des grosses pénalités annuelles aux gros opérateurs qui bloquent le marché en promettant la fibre dans un an, non, l'an prochain, non l'an prochain , ... et qui ne déploient pas effectivement.
Et réinvestir le tout dans la fibre grâce à des opérateurs tiers.

Combien de fois j'ai entendu le maire ou les sydics dire on a orange ou sfr qui a signé donc on va pas passer par un autre opérateur ... mais rien après xxx années


"entendu le maire ou les sydics dire on a orange ou sfr qui a signé"
.
orange ou sfr a signé mais le maire ou les sydics aussi !
.
Si le contrat n'est pas respecté la justice est là pour ça.
Le département des hauts de seine a fait condamné SFR pour son incompétence et a obtenu réparation.
Le #2056098
L'une des seules prévisions certaines concernant la THD est que les plans du gouvernement rateront leur objectif comme tous les plans précédents. Un échec étatique est une redondance.
Le #2056111
Les français toujours à la traine la fibre pas finis d’installer Dans le pays déjà supplanté par la 5g qui n’auras pas le temps de s’implanter en France que la 6 G seras déjà dans de nombreux pays sans compter l’arrive du l’internet par satellite bon marché qui ne devrais pas tarder a arriver décidément la french teck c’est du blabla pour les étrangers
Le #2056126
JCDentonMale a écrit :

Le problème restera le même, les personnes en bout de ligne seront toujours celles qui auront les débits les plus merdiques.

Mieux vaut investir 100% des efforts dans la fibre que de s'acharner avec une technologie des temps anciens, ce qui ralentira l'arrivée de la fibre.


Totalement illusoire, c'est du point de vue de consommateur qui voudrait que tout soit pareil pour tout le monde, comme du 4G sur tout le territoire ou dans tous les lieux où il y a des gens qui vivent (mais c'est beau de rêver à un monde parfait :grinning.

En plus le "fibrage pour tout le monde 202X" a été abandonné, c'est le "Plan Très Haut Débit" maintenant, qui regroupe "fibre, VDSL, 4G, WiMax".
Il suffit donc d'avoir une de ces technos dispo avec le débit minimal et c'est bon.

Sachant que Très Haut Débit, c'est à partir de 30 Mbps (donc les gens déjà qui viennent de passer en VDSL à 35/40 Mbps dans les petites communes, ils sont considérés comme "déjà desservis" par le THD ; rideau).
S'ils mettent assez de sous-rep et refont assez de lignes, il n'y aura pas de "bout de ligne" (pas en terme de débit pourri en tous cas).
Pour le cuivre, il n''est pas obsolète, c'est juste le RTC et les autocomm. qui le sont ; le VDSL a encore de beaux jours devant lui.

Le fibre n'arrivera pas à certains endroits, pas jusqu'à l'abonné en tous cas, plein de monde restera en VDSL, 4G, WiMax, pare qu'ils auront le débit convenable.

Les opérateurs mettent déjà du temps à développer la fibre dans la périphérie des grandes villes, et là on parle de petites communes, de hameaux, et de lieux-dit...
C'est impensable qu'on force les opérateurs à déployer de la fibre "obligatoire" partout pour tout le monde ; les frais, le temps, les ressources (je vois bien la même équipe qui vient de tirer la fibre vers une commune passer autant de temps à tirer la fibre vers un pauv' lieu-dit d'une ou deux baraques ; même un RIP ne le fait pas).
Le #2056134
On est complétement à la ramasse dans les villes moyennes en France, et qu'on viennent pas me dire que c'est pire à la campagne, j'ai des collègues dans des patelins perdus qui on plus de débit que moi à côté du centre-ville. (vdsl trop loin, fibre dans le quartier en étude pour l'an xxxx)
Le #2056141
encore de l'argent gaspillé.il faut mettre tous les moyens sur la technologie d'avenir, la fibre de bout en bout. Personnellement, sachant très bien comment fonctionne les entreprises privées dans ce cas-là, c'est-à-dire qu'elles se goinfrent et ne servent que ceux qui leur permettent de se goinfrer, la seule solution serait de créer une structure publique temporaire (avec tout le monde embauché sous statut privé et une gestion de la main-d'œuvre de fer bien entendu) déployant elle-même la fibre après avoir voté des lois permettant de passer gratuitement et rapidement. Éventuellement si c'est moins cher que de la fibre chinoise fabriquer la fibre soi-même dans une entreprise publique toujours. Le déploiement se ferait alors rapidement et à moindre frais.
Le #2056163
JCDentonMale a écrit :

Le problème restera le même, les personnes en bout de ligne seront toujours celles qui auront les débits les plus merdiques.

Mieux vaut investir 100% des efforts dans la fibre que de s'acharner avec une technologie des temps anciens, ce qui ralentira l'arrivée de la fibre.


Oui et non l'ADSL/VDSL utilise aussi la fibre !
Que voulez-vous dire par "investir la fiblre" ?
Le #2056165
Mouve92 a écrit :

tiseult a écrit :

Mettre des grosses pénalités annuelles aux gros opérateurs qui bloquent le marché en promettant la fibre dans un an, non, l'an prochain, non l'an prochain , ... et qui ne déploient pas effectivement.
Et réinvestir le tout dans la fibre grâce à des opérateurs tiers.

Combien de fois j'ai entendu le maire ou les sydics dire on a orange ou sfr qui a signé donc on va pas passer par un autre opérateur ... mais rien après xxx années


"entendu le maire ou les sydics dire on a orange ou sfr qui a signé"
.
orange ou sfr a signé mais le maire ou les sydics aussi !
.
Si le contrat n'est pas respecté la justice est là pour ça.
Le département des hauts de seine a fait condamné SFR pour son incompétence et a obtenu réparation.


et combien d'années pour ça ? combien ont porté l'affaire en justice ? les petits ont ils pu le faire ?
exemple de manœuvre de sfr quand un déploiement lui est refusé :

Si notre offre n'était pas retenue, nous vous informons que le groupe SFR ne sera pas client de votre éventuel réseau et entreprendra dans les prochains jours des déploiements FTTH". De quoi faire pression sur la Région pour espérer finalement remporter la mise

ce sont les gros les seuls freins à la fibre. Obligez les à utiliser les fibres déployées par des initiatives locales, obligez les à ne pas tirer tous leurs fibres en parallèle.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme