L'UMP veut de l'éthique dans le numérique

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
Lionel_Tardy

Le parti politique UMP pond un rapport issu du groupe de travail Éthique et Numérique. Huit propositions dont une opposition ferme à la remise en cause de l'anonymat sur Internet.

Lionel_TardyTrois députés (  Patrice Martin-Lalande, Hervé Mariton et Lionel Tardy ;  photo ci-contre ) ont remis leur rapport à l'UMP dans le cadre du groupe de travail Éthique et Numérique. Ce rapport intitulé " Vive Internet ! Liberté et règle dans le monde numérique ", donne lieu à huit propositions.

L'une de ces propositions porte sur l'identité numérique, et c'est l'occasion pour l'UMP d'afficher son opposition à la proposition de loi du sénateur Jean-Louis Masson qui vise à mettre fin à l'anonymat des blogueurs. " Vouloir mettre fin à l'anonymat ou à l'utilisation de pseudonymes partout  irait à l'encontre des fondamentaux de l'Internet ", peut-on lire dans le rapport.

Une position qui en rassurera certains alors qu'une autre leur fera hérisser le poil. Sans véritable surprise, l'UMP ne souhaite pas que l'adresse IP devienne une donnée personnelle comme préconisé dans une proposition de loi des sénateurs Détraigne et Escoffier. Un tel caractère personnel constituerait bien évidemment un obstacle à la chasse massive aux pirates via la collecte d'adresses.

Parmi les autres propositions du rapport, une sensibilisation des utilisateurs sur leurs droits vis-à-vis des données personnelles et notamment avec les réseaux sociaux, la lutte contre la cybercriminalité avec une meilleure détermination des responsabilités de l'hébergeur et de l'éditeur de contenus, le respect de la neutralité des réseaux.

Sur le respect de la propriété intellectuelle et du droit d'auteur, une proposition indique :

" Jusqu’à présent, on s'est surtout focalisé sur la moralisation des pratiques des utilisateurs, en considérant qu'ils devaient payer l'accès au contenu dématérialisé. L'arsenal de sanctions s'est donc surtout adressé à cette cible. Cela n'est pas le plus efficace. Il faut éviter une logique qui oppose consommateur et éditeur et prendre davantage en ligne de compte le rôle du distributeur. [...] Or, aujourd'hui, la relation est déséquilibrée entre le producteur de contenus et le distributeur, ces derniers étant souvent en position de force.  Le régulateur doit donc veiller à améliorer l'équilibre sur ce point : cela signifie mieux répartir la chaîne de valeurs entre les différents acteurs. D'ailleurs, sur un marché, il est toujours plus facile de moraliser les pratiques du distributeur que celles du consommateur. "


  • Partager ce contenu :
Complément d'information
  • Création et Internet : dissention au sein de l'UMP
    Le projet de loi Création et Internet ne fait pas l'unanimité au sein du parti du président Sarkozy. Des députés UMP sont à l'origine d'une série d'amendements prônant notamment une amende plutôt qu'une suspension de l'abonnement ...
  • Loi Création et Internet : l'UMP veut l'urgence
    Le récent vote du Parlement européen avec l'adoption de l'amendement 138 au Paquet Telecom précipite les plans de l'UMP qui veut un examen en urgence du projet de loi Création et Internet. Un amendement dont la Commissaire européenne ...

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
freeman Hors ligne Vénéré avatar 4942 points
Le #649161
ca m etonne pas de tardy mais il ne sera pas ecoute
graveen Absent VIP icone 7183 points
Le #649201
c'est pas faux, et c'est plein de bon sens.
deadeye57 Hors ligne Vétéran avatar 1443 points
Le #649361
Nous on veut de l'éthique dans la politique... Pour le numérique on verra après!
gandalf79 Hors ligne Vénéré icone 3674 points
Le #649421
Tardy n'est pas vraiment suivi pas les autres députés UMP. Ces projets de loi me donne l'impression que l'UMP tâte le terrain pour voir s'il peut avancer encore d'un pas vers le minitel 2.0

Donc méfiance.

D'ailleurs je vois mal comment il pourrait obliger un webmaster ayant un serveur personnel sous dynDNS, d'afficher ses coordonnées.

A ce moment là pourquoi ne pas afficher l'adresse personnel de chaque journaliste (journaux, TV ou radio).
SegaDiablesse Hors ligne Héroïque icone 937 points
Le #649621
Qu'ils commencent par introduire de l'éthique dans leur utilisation de ressources numériques et artistiques, comme l'exemple des chansons utilisées sans aucun droit d'auteur. Après on verra. Mais qui sont-ils pour donner autant de leçons, surtout après une suite de déroutes électorales ? :non:
osis Hors ligne Héroïque avatar 617 points
Le #649711
UMP..... éthique...

C'est antinomique!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire