USA : les emails des prédateurs sexuels bientôt divulgués ?

Le par Cédric B.  |  9 commentaire(s)
facebook-logo.png

Les législateurs new-yorkais ont récemment proposé un projet de loi qui fournirait une nouvelle protection contre les détraqués sexuels sur des réseaux communautaires comme Facebook ou MySpace.

facebook logo.pngCette loi demanderait aux prédateurs sexuels déjà condamnés de fournir leurs adresses emails et de messagerie instantanée aux autorités, ce qui permettra aux réseaux communautaires sus-cités d'avoir une liste qu'ils pourront bloquer s'il le souhaitent. MySpace et Facebook ont d'ores et déjà anoncé qu'ils le feraient.

Ces deux portails, du fait de leur notoriété et surtout du nombre important d'ados et pré-ados qui y circulent, ont été la cible de critiques pour leurs politiques de protection de l'enfance. " Internet est un super outil et nous permet toutes sortes d'opportunités et de promesses, mais il y a aussi des risques sur Internet ", a déclaré Andrew Cuomo, avocat général new-yorkais.

Dans le cadre de cette loi, Cuomo a déclaré qu'un certain nombre de prédateurs sexuels seraient bannis des réseaux communautaires. D'après lui, il s'agit de " la loi la plus judicieuse, futée et efficace dans le pays " concernant les sites Web comme MySpace. " Nos lois doivent être ajustées à notre époque ", a déclaré Hemanshu Nigam, directeur de la sécurité sur MySpace, décrivant ce projet comme " un nouvel outil puissant pour protéger nos utilisateurs ".

Cet accord, qui arrive deux semaines après l'annonce d'un arrangement entre MySpace et 49 procureurs généraux des USA sur de nouvelles lignes directrices dans ce domaine, inclura des mesures pour développer une liste de courriels qui permettrait aux parents d'empêcher leurs enfants de créer un profil sur tel ou tel site Internet.
  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Bougredane offline Hors ligne Héroïque avatar 703 points
Le #196111
En même temps, il faut pas moins de trois minutes pour se créer une nouvelle adresse webmail (yahoo, hotmail etc...)
Elyia offline Hors ligne Héroïque avatar 819 points
Le #196112
Je plussoie vivement à la remarque de Bougredane.

Faut-il conclure qu'il s'agit d'un projet "feu d'artifice" (joli mais une fois passé reste plus grand-chose), ou le relevé des mails n'est-il que la partie émergée d'un iceberg plus important (suivi d'IP, tout ça) ?
CocoVFR offline Hors ligne Vétéran avatar 1358 points
Le #196113
Quel beau pays que les Etat Unis d'Amerique !!!
Le simple fait d'etre condamné et te voila banni de tous les services de messageries instantané, espace communautaire et autre chose du même genre...Du fait qu'en plus tu es fiché dans ces cas la...Le plus simple et le plus humain dans ces cas la, serait de les abbatre !!! On les laisse libre et en vie, mais totalement exclu du system, montrer du doigt, sans aucune liberté.
Le pédophile rescidiviste au même niveau que le petit copain qui s'est envoyer sa copine avant l'age !! Je me demande si le fameux "Reve americain" ne serait pas devenu "le cauchemard Americain" ?
AstroMan offline Hors ligne Héroïque avatar 869 points
Le #196118
+1 Bougredane
deathscythe0666 offline Hors ligne VIP avatar 6355 points
Le #196121
+1 à Bougredane également
artich31 offline Hors ligne Héroïque avatar 719 points
Le #196147
+1 à CocoVFR
Quand on condamne quelqu'un c'est pour lui faire payer ses fautes et qu'il ne recommence pas. Si on le libère et qu'on ne lui laisse pas une seconde chance, c'est comme s'il restait en prison.
Dodge34 offline Hors ligne VIP icone 6027 points
Premium
Le #196174
Des pédophiles, ça ne mérite pas de vivre tout simplement, j'ai pas encore compris pourquoi ils sont pas automatiquement sujet a une peine de mort ceux là. Ils sont pires que n'importe quel tueur en série.
Maxime81 offline Hors ligne VIP avatar 5239 points
Le #196182
A oui, la peine de mort... C'est beau ça.
edzilla offline Hors ligne VIP avatar 9509 points
Le #196190
"Des pédophiles, ça ne mérite pas de vivre tout simplement, j'ai pas encore compris pourquoi ils sont pas automatiquement sujet a une peine de mort ceux là. Ils sont pires que n'importe quel tueur en série."
--
Oui, n'envisageons surtout pas ca comme une maladie, brulons les, pendons les haut et court.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire