Près d'un utilisateur sur deux utilise un OS obsolète ou prochainement dépassé

Le par  |  26 commentaire(s)
piratage

Selon une étude publiée par Kaspersky : presque 1 utilisateur sur 2 continuerait à utiliser un OS informatique obsolète ou dépassé.

Conserver un OS à jour disposant des dernières mesures de sécurité est inconditionnel aujourd'hui pour espérer passer à travers les avalanches d'attaques en ligne qui sévissent.

Pourtant, comme le rapporte Kaspersky, 41% des utilisateurs tournent encore sur des versions obsolètes de Windows. Qu'il s'agisse d'OS plus supportés du tout ou en passe de l'être, la situation est particulièrement alarmante.

Kaspersky

Selon l'étude, 53% des installations PC concernent désormais Windows 10, mais les anciennes versions sont encore bien installées. On compte ainsi encore 38% d'utilisateurs sous Windows 7 alors que le support s'achève le 14 janvier 2020, mais également 7% de Windows 8.1 dont le support standard est terminé depuis 2018 et dont le support étendu se terminera le 10 janvier 2023.

En marge de ces distributions très populaires, on compte encore 0.3% de Windows Vista, 1% de Windows 8 ainsi que 2% de Windows XP, un OS pourtant abandonné en 2014.

Du côté des PME, Windows 10 et Windows 7 jouent encore des coudes avec 47% de parts chacun, contre 5% pour Winodws 8.1.

Pour Kaspersky, le bilan est relativement alarmant puisque les sociétés qui continuent d'utiliser les anciennes versions de Windows peuvent être la cible de cybercriminels. Il devient ainsi urgent d'amorcer une transition vers Windows 10 avant la fin du support de Windows 7. Car même si Microsoft a annoncé offrir un an supplémentaire à certaines entreprises pour le support de son OS, il ne s'agit que d'un sursis temporaire.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2076892
Tant que ça fait son café.

J'étais à l'époque 100% pour Windows 7 mais j'ai été malencontreusement obligé de faire un dual-boot W7 - W10 car un programme ne voulait pas fonctionner correctement sur W7.

Hors de question pour ma part de faire une mise à niveau, ou d'effacer mon installation de W7.

Depuis juin 2019 je suis constamment sur Windows 10 mais je laisse à côté Windows 7 au cas ou.
Le #2076894
Et si on fait tout les mises a jour de Windows 10, on se ramasse avec des problèmes, un PC qui reboot pas, où avec 40% de performances du processeur bouffé par un processus inutile.
Le #2076901
Dodge34 a écrit :

Et si on fait tout les mises a jour de Windows 10, on se ramasse avec des problèmes, un PC qui reboot pas, où avec 40% de performances du processeur bouffé par un processus inutile.


Retourne pas le couteau dans la plaie...

Perso, j'ai encore deux trois postes en XP pour des jeux... Mais pas sur le Net...
Le #2076905
Faut faire un choix en effet. Les mises à jour ne sont jamais sans danger mais ne pas les faire nous met en danger si on est connecté sur un réseau autre que local.
Le #2076908
skynet a écrit :

Faut faire un choix en effet. Les mises à jour ne sont jamais sans danger mais ne pas les faire nous met en danger si on est connecté sur un réseau autre que local.


Tu as raison sur le principe, mais aucune maj n’empêchera Mme Michu de cliquer sur un PAC (Piège à C**) et je pense sincèrement qu'il y a plus de risque de faire une MAJ plutôt que d'avoir des problèmes suite à une faille non colmatée.

J'ajouterais que si près d'un utilisateur sur 2 n'est pas à jour c'est qu'il doit y avoir une raison
Le #2076910
C'est vrai qu'il est très rare que ce soit les particuliers (Monsieurs tout le monde) qui sont infecté/touché par l'utilisation d'une faille.

C'est surtout les gros parcs de serveurs, sociétés, ...
Le #2076911
TheDarkgg a écrit :

C'est vrai qu'il est très rare que ce soit les particuliers (Monsieurs tout le monde) qui sont infecté/touché par l'utilisation d'une faille.

C'est surtout les gros parcs de serveurs, sociétés, ...


C'est pour ça que je ne m'en fais pas trop avec les mises a jour, ya très peu de chances d'être touché par ces failles là, je suis de nature très prudent sur Internet, vous devriez voir mon Firefox, il bloque tout les scripts et autres par défaut car je vais parfois sur certains sites pas toujours recommandables, ça m'offre une très bonne protection.
Le #2076912
Votre article est quelque peu alarmiste tenant compte du fait que Windows 7 est encore soutenu au niveau mises-à-jour de sécurité jusqu'au début 2020. De plus, Microsoft va très certainement devoir offrir un délai supplémentaire à leurs clients pour migrer vers un autre OS comme ils l'ont fait pour XP en son temps.

Par contre, la navigation sur internet via des smartphones ou des tablettes pose elle un véritable problème. En effet l'utilisation de téléphones ou tablette pour naviguer sur le web est devenue plus fréquente que la navigation via un PC. Sachant que Google qui ne met son OS Android à jour que durant 3 ans (contre 5 pour con concurrent Apple) et que l’on peut au moment ou j’écris ces lignes acheter des produits neufs tournant avec un OS Android upsolet v.4.1 on a très franchement de quoi se poser des questions sur la sécurisation des services offerts sur le net... Ce d'autant plus que ces smartphones sont très largement utilisés pour réaliser des payements sur internet, et que l'on trouve une multitude d’applications disponibles utilisant des services payants demandant l'utilisation d'une carte de crédit ou autre.

Il serait plus que temps de légiférer et d’obliger Google and co à fournir des mises-à-jour de sécurité sur tous leurs appareils durant 10 ans au minimum, puisque tristement ces sociétés ne le font pas de leur propre chef.

Cette situation gargantuesque vaudrait bien un article de votre part...
Le #2076915
TheDarkgg a écrit :

C'est vrai qu'il est très rare que ce soit les particuliers (Monsieurs tout le monde) qui sont infecté/touché par l'utilisation d'une faille.

C'est surtout les gros parcs de serveurs, sociétés, ...


Certains virus/ransomwares utilise ces failles, et même si leur cible principale est généralement des entreprises, ça n'empêche pas leur propagation sur des machines de particuliers (monsieur X cadre qui ouvre un mail professionnel infecté à la maison, ou qui ramène une clef USB pleine de documents pros vérolés...).

Sans compter tous les sites pornos pleins de spam, adware et autre cochonneries. Monsieur tout le monde ne mettant à jour ni son OS, ni son navigateur, ne disposant pas de bloqueur de pubs et n'utilisant probablement même pas de réel antivirus autre que Windows Defender, il va sûrement se faire avoir via une ou deux de ces failles à un moment ou un autre...



Et sinon, Microsoft devrait faire une version "Entreprise" de Windows 10 mise à jour moins fréquemment, mais exempt des bugs de démarrage (en n'en proposant qu'une version tous les 1 ou 2 ans décalée de 6 mois après la mise à disposition des versions grand public, par exemple)
Le #2076917
¿ «utilisateur sur deux utilise un OS obsolète» ?
Je n'utilise aucun des OS cité, suis-je OBSOLÈTE ?... En fait, il n'y a pas que Microsoft comme fournisseur de système d'exploitation pour PC.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme