Le lancement partagé de la fusée Vega reporté à mi-août

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
vega-vv16-ssms

Pour son retour, la première mission de l'année du lanceur léger européen Vega est contrariée par la météo après la crise sanitaire du coronavirus.

L'épidémie de coronavirus avait reporté le lancement VV16 (Vol Vega n° 16) au 18 juin. Puis, il a connu une série de reports en raison de vents en haute altitude défavorables au-dessus du Centre spatial guyanais à Kourou.

Comme aucune amélioration de la situation météorologique n'est attendue à court terme, Arianespace a annoncé que le lancement de la mission VV16 est reporté au 17 août. À partir de cette date, " les modèles de vent observés sont plus favorables. "

Arianespace, qui maintient par ailleurs un objectif de trois lancements Vega pour cette année, ajoute que le temps de battement sera mis à profit pour " recharger les batteries du lanceur et des satellites dans toutes les conditions de sécurité requises. "

Le vol VV16 doit inaugurer un service de lancement SSMS (Small Spacecraft Mission Service) avec Vega (puis Vega C) pour permettre de lancer en même temps plusieurs satellites d'une masse comprise entre 1 kg et 500 kg.

Pour ce vol de validation, ce sont 53 satellites pour le compte de 21 clients qui doivent être mis en orbite. En l'occurrence, sept microsatellites de 15 kg à 150 kg dans la partie supérieure de Vega et 46 CubeSats dans l'Hexamodule de sa partie inférieure.

Les applications couvrent l'observation de la Terre, les télécommunications, la recherche scientifique, le développement technologique, l'éducation.

Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar