Virgin Galactic va exploiter un port spatial en Italie

Le par  |  2 commentaire(s)
Virgin-Galactic-2

Virgin Galactic prévoit de lancer des clients dans l'espace depuis une future base de lancement au sud de l'Italie.

Connue pour son objectif de commercialisation au public de vols suborbitaux, Virgin Galactic a annoncé la semaine dernière la signature d'un accord-cadre avec Altec et Sitael.

Altec (Aerospace Logistics Technology Engineering Compagny) est une société aérospatiale détenue par l'Agence spatiale italienne et la coentreprise franco-italienne Thales Alenia Space. Sitael est un fournisseur italien de missions spatiales qui développe notamment de petits satellites.

Dans le cadre de cette collaboration, Richard Branson, le fondateur de Virgin Group dont Virgin Galactic est une filiale, a déclaré que Virgin Galactic " pourrait lancer la première personne de l'histoire dans l'espace depuis le sol italien, et en fait depuis n'importe quel territoire européen. "

Avec un port spatial (une base de lancement) au sud de l'Italie (Taranto-Grottaglie), Virgin Galactic veut héberger l'infrastructure pour ses futurs vols suborbitaux. L'accord signé vendredi prévoit en outre un avion spatial entièrement nouveau construit par The Spaceship Compagny, société sœur de Virgin Galactic, qui restera au port spatial italien.

Sitael avait déjà fait le choix de Virgin Orbit, une société de Virgin Group qui veut fournir des services de lancement de petits satellites, et de son lanceur léger LauncherOne pour transporter µHETsat présenté comme le premier petit satellite entièrement électrique au monde. D'autres missions sont désormais à l'étude.

Virgin-Galactic

Actuellement, Virgin Galactic ne dispose que d'un seul avion spatial actif. Le VSS Unity est toujours en phase d'essais depuis le port spatial de Mojave en Californie. Il est lâché dans les airs par un avion porteur VMS Eve.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2022139
"pourrait lancer la première personne de l'histoire dans l'espace depuis le sol italien"

Soit je n'ai pas compris la phrase soit ils ont oubliés "une ou deux personnes" qui sont déjà allé dans l'espace


Bref, je pense que lancer des gens dans l'espace pour "du tourisme" ou "par curiosité" est une erreur dans le sens ou cela consomme beaucoup (beaucoup) d'énergie pour aller dans l'espace. Dans une période où le monde prend conscience de la crise écologique qu'on traverse c'est pas le bon moment.

Après si ils annoncent une solution miracle pour que cela coûte autant qu'un aller retour Paris - New-York, ca serais autant inutile a mon goût mais bénéfique pour la science
Le #2022207
iinconnu a écrit :

"pourrait lancer la première personne de l'histoire dans l'espace depuis le sol italien"

Soit je n'ai pas compris la phrase soit ils ont oubliés "une ou deux personnes" qui sont déjà allé dans l'espace


Bref, je pense que lancer des gens dans l'espace pour "du tourisme" ou "par curiosité" est une erreur dans le sens ou cela consomme beaucoup (beaucoup) d'énergie pour aller dans l'espace. Dans une période où le monde prend conscience de la crise écologique qu'on traverse c'est pas le bon moment.

Après si ils annoncent une solution miracle pour que cela coûte autant qu'un aller retour Paris - New-York, ca serais autant inutile a mon goût mais bénéfique pour la science


Il voulait simplement dire qu'ils allaient lancer dans l'espace LE PREMIER HOMME DEPUIS l'Italie étant donné que les précédents sont partis d'autres pays. Pas facile à tourner et surtout plusieurs façon de le comprendre
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme