Virgin Galactic atteint l'espace suborbital à 80 km d'altitude

Le par  |  2 commentaire(s)
Virgin-Galactic-espace

Pour la première fois, Virgin Galactic clame avoir atteint l'espace avec son appareil conçu pour transporter des passagers privés.

Pour son quatrième vol d'essai avec allumage du moteur-fusée, le VSS Unity (SpaceShipTwo) de Virgin Galactic a atteint jeudi une vitesse maximale de Mach 2,9 après avoir été largué par son avion porteur VMS Eve (WhiteKnightTwo) à 15 km d'altitude dans le ciel du désert de Mojave en Californie.

Le moteur fusée a été allumé pendant 60 secondes, soit une vingtaine de secondes de plus que lors du précédent vol d'essai. Ainsi propulsé, le VSS Unity avec deux pilotes à bord a fini par atteindre l'espace pour la première fois.

Virgin-Galactic-vol-espace-cockpit

C'est en tout cas ce qu'annonce Virgin Galactic avec une altitude maximale de 82,7 km. Cette entrée dans l'espace suborbital - et le retour sur Terre - a été saluée par la Nasa (VSS Unity a embarqué quatre charges utiles technologiques de la Nasa) et la Federal Aviation Administration (FAA).

Pour l'agence spatiale américaine, et comme pour l'US Air Force, la frontière de l'espace se situe à 50 miles d'altitude (près de 80 km). Il est sinon plus communément admis que la frontière de l'espace (entre l'atmosphère terrestre et l'espace) est au niveau de la ligne de Kármán à 100 km au-dessus de la surface de la Terre.

À noter qu'en collaboration avec la Fédération internationale d'astronautique (IAF), la Fédération aéronautique internationale (FAI) va organiser en 2019 un atelier au sujet de cette définition. Elle pourrait bien être abaissée à 80 km.

C'est a priori à 50 miles d'altitude que Virgin Galactic escompte rapidement transporter six passagers dans le VSS Unity (en plus des deux pilotes) pour leur faire vivre quelques minutes de microgravité. Avec un billet à 250 000 $.

En attendant, Richard Branson savoure. " Aujourd'hui, pour la première fois dans l'histoire, un vaisseau spatial avec équipage, construit pour transporter des passagers privés, a atteint l'espace ", a déclaré le fondateur de Virgin Group et patron de Virgin Galactic.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2043930
Il est un peu moisi le titre "Virgin Galactic revendique l'espace suborbital à 80 km d'altitude"...

quand on revendique quelque chose, en général c'est pour se l'approprier parce ce qu'on considère qu'il nous appartient. (cf https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/revendiquer/69084). Ici, tout ce qu'ils revendiquent c'est d'avoir dépassé l'altitude de 50 miles, c'est pas tout à fait la même chose.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme