Virgin Orbit publie une vidéo du lancement de sa fusée aéroportée

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
virgin-orbit-launcherone

Le lanceur LauncherOne a pour la première fois atteint l'espace et a déployé des charges utiles en orbite. Une vidéo revient sur cette première.

Après un échec l'année dernière, le deuxième vol de démonstration pour LauncherOne a été un succès pour Virgin Orbit qui propose de le revivre en vidéo… et avec un peu de scénarisation :

-----

Actualité publiée le 18 janvier 2021

Après un échec en mai dernier, le lanceur aéroporté LauncherOne de Virgin Orbit a réussi son deuxième vol de démonstration hier. Il a atteint l'espace et a permis de déployer dix charges utiles pour le programme LSP (Launch Services Program) de la Nasa.

Baptisé Cosmic Girl, une version modifiée d'un Boeing 747-400 a décollé depuis l'aéroport et port spatial de Mojave en Californie. Environ une heure après le décollage et à une altitude de près de 10,7 km, Cosmic Girl a largué LauncherOne.

virgin-orbit-launcherone
Le lanceur léger de 21 mètres a allumé le moteur-fusée NewtonThree de son premier étage pendant trois minutes pour lui permettre d'atteindre l'espace, puis de placer dix CubeSats en orbite - principalement conçus par des universités américaines - grâce au moteur-fusée de l'étage supérieur.

" À l'issue du vol, la fusée LauncherOne a déployé 10 CubeSats sur l'orbite cible précise, marquant ainsi une avancée majeure pour Virgin Orbit dans sa quête pour faire tomber les barrières empêchant un accès abordable et réactif à l'espace ", déclare Virgin Orbit.

Avec LauncherOne, Virgin Orbit ambitionne d'être en mesure de placer des satellites de 300 à 500 kg sur une orbite héliosynchrone ou orbite terrestre basse.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire