VoloCity : le premier taxi volant électrique commercial de Volocopter se dévoile

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Volocopter
Volocopter Volocity

La startup allemande Volocopter a officialisé le VoloCity, son premier taxi volant électrique commercial issu de plusieurs générations de prototypes.

Cela fait plusieurs années que la firme Volocopter travaille sur les taxis volants électriques à décollage vertical (VTOL) qui peupleront peut-être d'ici quelques années le ciel des grandes villes et se joueront des embouteillages quotidiens au sol.

Après avoir développé plusieurs prototypes lui ayant permis de valider ses technologies, elle présent le modèle final commercial, baptisé VoloCity. Ses machines étaient déjà au coeur de démonstrations techniques dans plusieurs pays (Dubai, Singapour...) et c'est donc la version finalisée du véhicule aux 18 moteurs électriques qui se dévoile maintenant.

VoloCity 02

Il constitue la quatrième génération des véhicules eVTOL (electric VTOL) développée par Volocopter avec la capacité d'embarquer 2 passagers et leurs bagages sur des distances allant jusqu'à 35 km et à une vitesse maximale de 110 km/h.

Volocity 03

Le modèle respecte scrupuleusement la certification SC-VTOL de l'EASA publiée au mois de juillet et va permettre les premiers déploiements commerciaux de taxis volants.

Le Volocity est en attente de validation officielle et va poursuivre les tests avec les modèles de pré-série 2X en attendant, notamment au niveau de l'infrastructure des vertiports et de la gestion de flotte, en s'assurant d'une cohabitation harmonieuse avec les autres engins volants. Volocopter prévoit de dévoiler une structure d'atterrissage VoloPort en fin d'année à Singapour.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075942
Et niveau bruit ça donne quoi ? Car quand je vois le bruit fait par des petits drones... va vite falloir que je m'achète un casque à réduction de bruit !
Le #2076008
Le premier qui tombera fera que cette solution sera oubliée pendant 20 ans... En espérant que la multitude de moteurs amène de la sécurité et qu'un parachute soit prévu (si ça vole assez haut pour le déployer)...
Le #2076212
cycnus a écrit :

Le premier qui tombera fera que cette solution sera oubliée pendant 20 ans... En espérant que la multitude de moteurs amène de la sécurité et qu'un parachute soit prévu (si ça vole assez haut pour le déployer)...


A moins que tu ne fasses l'inverse : obliger le truc à voler à moins de 30m de hauteur par exemple, et donc en cas de défaillance l'engin pourrait toujours avoir le temps de se poser.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme