Le VPN est-il devenu l'outil indispensable de l'internaute ?

Le par  |  43 commentaire(s)
vpn-hide

Autrefois réservés aux utilisateurs expérimentés ou aux hacktivistes, le VPN est devenu un service qui s'est largement démocratisé, au point de devenir parfois indispensable.

En quelques années seulement, le VPN (Virtual Private Network ou réseau privé virtuel en français) est passé du service réservé à une minorité d'internautes à un service plus largement exploité par l'utilisateur lambda. Mais en quoi ce service peut-il nous aider dans nos actions en ligne du quotidien ?

En priorité, le VPN permet d'accroitre la sécurité de l'utilisateur sur Internet. Le VPN vient se positionner entre le PC de l'utilisateur et les millions de sites qui sont accessibles sur Internet, en clair, si une attaque venait à émaner d'une page Internet, elle ciblerait le VPN et pas l'utilisateur, et les VPN sont sécurisés avec d'énormes moyens.

Au-delà de la notion d'attaque pure et dure, le VPN permet de surfer de façon anonyme. On peut ainsi parcourir des sites sans craindre d'être pollué par des cookies et autres traceurs trop agressifs. Si l'on enregistre votre passage, encore une fois, c'est celui du VPN qui est stocké, pas le vôtre.

VPN

Et cette sécurisation est d'autant plus importante quand on surfe depuis un hot spot non sécurisé : hall de gare, restaurant, lieu public... Pour éviter qu'un utilisateur mal intentionné n'exploite le réseau pour récupérer des données ou espionner les utilisateurs qui s'y connectent, le VPN est la solution idéale puisqu'il chiffre les données.

Mais un VPN va encore bien au-delà et prend également une dimension politique. Grâce à un VPN, on peut exploiter une adresse IP géolocalisée à l'étranger, ce qui permet de contourner certains blocages géographiques (notamment pour la consultation de contenus soumis à droit d'auteur ou copyright), on peut également contourner des bridages (censure) mis en place à l'échelle nationale comme la Hadopi en France.

Plus récemment, on a également vu une montée en puissance des attaques DDOS ciblant les joueurs de certains titres eSport : un VPN permet de contourner ce problème, certains prestataires insistent désormais sur cet aspect en assurant des temps de latence ultra réduits pour éviter les pertes de performance en jeu.

Nombreux sont les services VPN à avoir vu le jour ces dernières années, comme le très simple et efficace Hide.me dont on peut trouver le test ici. Certains navigateurs en intègrent directement, d'autres sont proposés avec diverses options et de meilleures performances ce qui justifie le fait qu'ils soient payants.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
MiloYiannopoulos Hors ligne Senior 305 points
Le #1969033
"si une attaque venait à émaner d'une page Internet, elle ciblerait le VPN et pas l'utilisateur"
=>Les serveurs qui attaquent directement leurs visiteurs sont plutôt rares... Le classique serait plutôt un malware exécuté dans la page. Ca le VPN n'y peut rien.

"quand on surfe depuis un hot spot non sécurisé : hall de gare, restaurant, lieu public... Pour éviter qu'un utilisateur mal intentionné n'exploite le réseau pour récupérer des données ou espionner les utilisateurs qui s'y connectent, le VPN est la solution idéale puisqu'il chiffre les données"
=>Ou sinon n'utiliser que des sites HTTPS quand on est sur un réseau pourri/douteux

"Grâce à un VPN, on peut exploiter une adresse IP géolocalisée à l'étranger, ce qui permet de contourner certains blocages géographiques (notamment pour la consultation de contenus soumis à droit d'auteur ou copyright), on peut également contourner des bridages (censure) mis en place à l'échelle nationale comme la Hadopi en France"
=>Sinon on peut faire la même chose avec Tor. Et contribuer à renforcer l'anonymat du réseau (plus il y a d'utilisateurs, mieux ça marche).

"Mais un VPN va encore bien au-delà et prend également une dimension politique. "
=>Oui préférer un VPN à Tor, c'est un geste politique qui dit qu'on préfère payer plus pour un anonymat faible plutôt que payer moins ou pas (selon si on donne ou non) pour un anonymat fort

"Plus récemment, on a également vu une montée en puissance des attaques DDOS ciblant les joueurs de certains titres eSport : un VPN permet de contourner ce problème"
=>Là oui, Tor n'est pas adapté à ce cas d'usage un peu spécial
Le #1969035
Le logo de la news sponso par Hide.me !
Le #1969036
MiloYiannopoulos a écrit :

"si une attaque venait à émaner d'une page Internet, elle ciblerait le VPN et pas l'utilisateur"
=>Les serveurs qui attaquent directement leurs visiteurs sont plutôt rares... Le classique serait plutôt un malware exécuté dans la page. Ca le VPN n'y peut rien.

"quand on surfe depuis un hot spot non sécurisé : hall de gare, restaurant, lieu public... Pour éviter qu'un utilisateur mal intentionné n'exploite le réseau pour récupérer des données ou espionner les utilisateurs qui s'y connectent, le VPN est la solution idéale puisqu'il chiffre les données"
=>Ou sinon n'utiliser que des sites HTTPS quand on est sur un réseau pourri/douteux

"Grâce à un VPN, on peut exploiter une adresse IP géolocalisée à l'étranger, ce qui permet de contourner certains blocages géographiques (notamment pour la consultation de contenus soumis à droit d'auteur ou copyright), on peut également contourner des bridages (censure) mis en place à l'échelle nationale comme la Hadopi en France"
=>Sinon on peut faire la même chose avec Tor. Et contribuer à renforcer l'anonymat du réseau (plus il y a d'utilisateurs, mieux ça marche).

"Mais un VPN va encore bien au-delà et prend également une dimension politique. "
=>Oui préférer un VPN à Tor, c'est un geste politique qui dit qu'on préfère payer plus pour un anonymat faible plutôt que payer moins ou pas (selon si on donne ou non) pour un anonymat fort

"Plus récemment, on a également vu une montée en puissance des attaques DDOS ciblant les joueurs de certains titres eSport : un VPN permet de contourner ce problème"
=>Là oui, Tor n'est pas adapté à ce cas d'usage un peu spécial


Tor a un gros problème, c'est hyper lent, carrément inutilisable, contrairement aux VPN, de plus sous Tor on trouve des trucs disons que j'aurais préféré jamais voir de ma vie certains trucs qu'on y trouve. J'utilise PIA depuis avril 2017 et cé super comme service.
Le #1969038
Merci tres bon article !
Le #1969039
Au passage il faux rappeler qu'un usage principal en France d'un VPN est d'eviter Hadopi....
Le #1969040
marcrenado a écrit :

Au passage il faux rappeler qu'un usage principal en France d'un VPN est d'eviter Hadopi....


Chuuuuuut ! Nom de Zeus !


Le #1969041
Je me méfie grandement des tests et sites de tests de VPN, surtout ceux dédiés à ça. Bizarrement il n'y a jamais de taule (dans les commentaires peut-être, et encore), ou alors sur des points insignifiants, et souvent si une critique est faite par un site, le VPN critiqué donne souvent un mois gratuit au site ayant fait la critique (si on a été gentil dans la critique je suppose).

Sinon j'en ai pris un personnellement par principe, comme ça j'en ai un quand je veux si j'ai besoin (quand je veux contourner ce satané "sourceforge", quand je veux faire des tests avec des serveurs, tromper le site distant, éviter la QoS en mode modem 4G, ect.).
Et il n'y a rien de suspect à vouloir utiliser un VPN à tout prix, c'est même nécessaire parfois.

_____________________
Aller moi aussi je fais ma pub
J'ai AirVPN ( https://airvpn.org/ ), que j'ai découvert via un site qui sert à donner son IP et quelques infos supplémentaires sur le navigateur et la connexion (c'était écrit "Powered by AirVPN", ce qui m'avait intrigué, puis je m'étais laissé tenté par leur politique de "on ne fait pas confiance en Verisign, ICANN et leurs affiliés...bla bla...".

Ils proposent un client à installer sur ordi (Windows, Mac, même sur Linux), compatible iOS et Android également, et fourni entre autre le VPN OpenVPN de base, du VPN via SSH, VPN via SSL, VPN via Tor (ou Tor via VPN je ne sais plus), et aussi directement sur modem-routeur DD-WRT, Tomato, AsusWRT et pfSense). On peut télécharger les conf. toutes faites (sur mon Android j'ai juste eu à ajouter les ".ovpn" dispos sur le site à mon aplli "OpenVPN for Android". 216 serveurs répartis sur 18 pays.

Pour essayer ça vaut le coup, 1€ pour 3 jours, et le PayPal n'est pas automatiquement reconduit, ce qui est plus respectueux, je trouve.
Le #1969047

On peut ainsi parcourir des sites sans craindre d'être pollué par des cookies


Ah bon, depuis quand un VPN empêche l'exploitation des cookies?
Le #1969051
Le VPN n'a pas que pour but de protéger l'utilisateur, il a aussi pour but de contourner les restrictions national (comme indiqué pour la France, Hadopi), mais aussi de débloquer les bonnes choses à l'étranger (dont je tairais les noms )

A l'étranger, j'utiliserais très vivement un VPN pour accéder à la TV Française (Qui est Molotov.TV), et même a Netflix pour avoir un peu plus de contenue qu'en France.
Le VPN ne limite pas l'anonymat, puisque notre machine laisse une signature à chaque passage sur Internet (VPN ou pas VPN), il faut donc penser à patcher quelques bricoles pour rester 100% Anonyme.
Le #1969053
J'étais parti pour énumérer les nombreuses conneries citées dans cet article, et puis j'ai lu le nom de celui qui l'a écrit... Du coup je suis pas étonné.

Aller, c'est parti:

Mathieu M à écrit:

En priorité, le VPN permet d’accroître la sécurité de l'utilisateur sur Internet.



Non, un VPN permet d’accroître l'anonymat en cachant les paquets, même à ton FAI.

Mathieu M à écrit:

en clair, si une attaque venait à émaner d'une page Internet, elle ciblerait le VPN et pas l'utilisateur



Non, si une attaque émane d'une page web, c'est pour l''utilisateur final et pas pour le VPN.

Mathieu M à écrit:

le VPN permet de surfer de façon anonyme. On peut ainsi parcourir des sites sans craindre d'être pollué par des cookies et autres traceurs trop agressifs.



Toujours pas, c'est juste que le traceur ne peut pas nous localiser, mais il peut toujours identifier la cible et sauf au lieu de l'appeler par son IP, il l'appellera par une IP du VPN.

Mathieu M à écrit:

Et cette sécurisation est d'autant plus importante quand on surfe depuis un hot spot non sécurisé



Enfin une phrase juste, le VPN permet le cryptage des données donc vos données personnels ne sont pas accessible en surveillant le hotspot.

Mathieu M à écrit:

on peut également contourner des bridages (censure) mis en place à l'échelle nationale comme la Hadopi en France.


Pas de bridage ni de censure par la HADOPI, HADOPI est aux français ce que les radars automatiques sont aux conducteurs, un moyen de constater et de réprimander une infraction.
Le VPN est aux français ce que le camouflage optique est à la voiture, un moyen de passer au travers des mailles du filet.



J'espère qu'ils seront pas trop regardant avant de vous faire votre chèque chez Hide.me, parce que cet article c'est carrément de la propagande...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]