Pourquoi utiliser un VPN quand vous travaillez depuis la maison ?

Le par  |  33 commentaire(s)
vpn accès infromation

Depuis le confinement, de nombreuses personnes se retrouvent en télétravail. Alors comment un VPN peut-il vous venir en aide quand vous travaillez depuis la maison ?

Face à l’explosion du nombre d’employés en télétravail, suite à la pandémie mondiale de coronavirus et au confinement qui en a découlé, de plus en plus d’informations sensibles passent par Internet pour rejoindre le serveur sécurisé de l’entreprise. Ces informations sont parfois très sensibles et nécessitent une protection supplémentaire que les responsables en sécurité des entreprises n'ont pas vraiment eu le temps de déployer sur l'ensemble des postes des salariés, quand ces derniers n'utilisent pas tout simplement leur matériel personnel pour le faire... En faisant le choix d’un VPN, bon nombre d’entreprises et de particuliers se dotent d’une sécurité supplémentaire pour échanger leurs données, un outil fortement recommandé donc.

Pour rappel, un réseau privé virtuel permet de transporter les données privées vers l'extérieur de façon anonyme et sécurisée. Cette utilisation est considérée comme une garantie pour les entreprises pratiquant le télétravail, car la sécurité des échanges n'est plus vraiment assurée en ce moment. Un employé peut avoir besoin d'accéder à de nombreuses données confidentielles sur les serveurs de l'entreprise, et utilise pour ceci une connexion internet non sécurisée, c'est-à-dire que ces informations transitent sans cryptage...les DSI des entreprises apprécieront :)

teletravail-maison-ordinateur

En accédant à ces données sensibles depuis nos réseaux FAI domestiques, il y a des chances non négligeables que ces données puissent être volées ou utilisées à votre encontre. Une possibilité que certaines entreprises ne peuvent tout simplement pas se permettre d’envisager, car cela pourrait grandement nuire à la poursuite de leurs activités.

Surfshark-Preview-mobile-PC-VPN

Les VPN permettent de fortement améliorer la sécurité de vos connexions réseau publiques. Vous pouvez de cette manière travailler depuis un café ou tout autre espace public, ou bien à votre domicile, tout en profitant d'un cryptage de vos données. De plus, le coût d’un VPN est relativement bas en ce moment et l’on peut profiter d’offres très intéressantes pour moins de 2 € par mois. Nous vous en recommandons régulièrement, mais cette semaine signalons en particulier le VPN Surfshark. Ses avantages sont nombreux avec notamment un nombre illimité de connexions (contrairement à la concurrence), l'absence de suivi de votre navigation, un mode camouflage performant, un cryptage de haut niveau, plus de 1040 serveurs dans plus de 61 pays,... bref tout ce qu'on attend d'un bon VPN.

Avec une connexion sécurisée à travers un VPB, plus de souci pour transmettre ou recevoir vos documents sensibles, ils seront totalement sécurisés. Vous vous assurez de cette manière d’avoir l’esprit plus serein lorsque vous travaillez depuis votre domicile sur des données sensibles propres à votre entreprise.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2095859
Les VPN ne chiffrent les connexions qu'entre le client (le PC) et le serveur VPN.
Ensuite la connexion entre le serveur VPN et la destination finale (ici le serveur de l'entreprise) n'est pas chiffrée.

Ce qui est expliqué dans l'article est donc faux, non un VPN à 2€ par mois ne va pas protéger les données confidentielles d'une entreprise dont les salariés sont en télétravail.
Si un employé travaille depuis un wifi gratuit (type MacDo), c'est toujours mieux oui, mais ce n'est pas la solution idéale.
Avec ce fonctionnement, on fait passer les données confidentielles à travers les serveurs d'une entreprise dont on ne connait finalement pas grand chose.
Pour bien faire, il faut que l'entreprise ai son serveur VPN en interne sur lequel les employés se connectent, de nombreux constructeurs de routeurs professionnels proposent des solutions: Cisco, Stormshield, Watchguard etc..., sinon on peut monter son VPN avec OpenVPN ou Wireguard, mais il faudra mettre les mains dans le cambouis.

Je passe sur le terme "cryptage" qui n'a aucun sens en français.
Le #2095860
On installe des VPN, des firewalls, des suites antivirus de la mort qui tue et puis... On donne ses infos privées et intimes sur les réseaux sociaux. Allez comprendre la logique de tout cela...
Le #2095862
LinuxUser a écrit :

Les VPN ne chiffrent les connexions qu'entre le client (le PC) et le serveur VPN.
Ensuite la connexion entre le serveur VPN et la destination finale (ici le serveur de l'entreprise) n'est pas chiffrée.

Ce qui est expliqué dans l'article est donc faux, non un VPN à 2€ par mois ne va pas protéger les données confidentielles d'une entreprise dont les salariés sont en télétravail.
Si un employé travaille depuis un wifi gratuit (type MacDo), c'est toujours mieux oui, mais ce n'est pas la solution idéale.
Avec ce fonctionnement, on fait passer les données confidentielles à travers les serveurs d'une entreprise dont on ne connait finalement pas grand chose.
Pour bien faire, il faut que l'entreprise ai son serveur VPN en interne sur lequel les employés se connectent, de nombreux constructeurs de routeurs professionnels proposent des solutions: Cisco, Stormshield, Watchguard etc..., sinon on peut monter son VPN avec OpenVPN ou Wireguard, mais il faudra mettre les mains dans le cambouis.

Je passe sur le terme "cryptage" qui n'a aucun sens en français.



Le #2095872
LinuxUser a écrit :

Les VPN ne chiffrent les connexions qu'entre le client (le PC) et le serveur VPN.
Ensuite la connexion entre le serveur VPN et la destination finale (ici le serveur de l'entreprise) n'est pas chiffrée.

Ce qui est expliqué dans l'article est donc faux, non un VPN à 2€ par mois ne va pas protéger les données confidentielles d'une entreprise dont les salariés sont en télétravail.
Si un employé travaille depuis un wifi gratuit (type MacDo), c'est toujours mieux oui, mais ce n'est pas la solution idéale.
Avec ce fonctionnement, on fait passer les données confidentielles à travers les serveurs d'une entreprise dont on ne connait finalement pas grand chose.
Pour bien faire, il faut que l'entreprise ai son serveur VPN en interne sur lequel les employés se connectent, de nombreux constructeurs de routeurs professionnels proposent des solutions: Cisco, Stormshield, Watchguard etc..., sinon on peut monter son VPN avec OpenVPN ou Wireguard, mais il faudra mettre les mains dans le cambouis.

Je passe sur le terme "cryptage" qui n'a aucun sens en français.


D'autant plus que ça fait une belle jambe de chiffrer les données entre l'entreprise et un PC personnel rempli de malwares, keylogger et autres joyeusetés.
C'est un peu comme faire convoyer 500.000€ par la Brinks pour finalement les compter sur une table de camping dans la rue, sans protection.
Le #2095873
GNT se met à écrire des articles du niveau de Clubic...
Le #2095876
Ulysse2K a écrit :

On installe des VPN, des firewalls, des suites antivirus de la mort qui tue et puis... On donne ses infos privées et intimes sur les réseaux sociaux. Allez comprendre la logique de tout cela...


Non.
Trop facile de faire un commentaire où on met en avant l'illogicisme d'une situation en mettant "on" partout, comme si "on" était la même partie à chaque fois que "on" est cité.

À mon tour :
- "On a plus de places dans les centres d'hébergement d'urgence, et à côté de ça on ouvre des hôtels pour chiens...".
Ou mieux :
- "On a beaucoup d'enfants dans les orphelinats, et puis on fait des gosses...".

Leçon terminée, la suite au prochain mésusage (enfin, à un nouveau mésusage, parce que j'ai pas fini sinon).

.
Le #2095887
Artesius a écrit :

LinuxUser a écrit :

Les VPN ne chiffrent les connexions qu'entre le client (le PC) et le serveur VPN.
Ensuite la connexion entre le serveur VPN et la destination finale (ici le serveur de l'entreprise) n'est pas chiffrée.

Ce qui est expliqué dans l'article est donc faux, non un VPN à 2€ par mois ne va pas protéger les données confidentielles d'une entreprise dont les salariés sont en télétravail.
Si un employé travaille depuis un wifi gratuit (type MacDo), c'est toujours mieux oui, mais ce n'est pas la solution idéale.
Avec ce fonctionnement, on fait passer les données confidentielles à travers les serveurs d'une entreprise dont on ne connait finalement pas grand chose.
Pour bien faire, il faut que l'entreprise ai son serveur VPN en interne sur lequel les employés se connectent, de nombreux constructeurs de routeurs professionnels proposent des solutions: Cisco, Stormshield, Watchguard etc..., sinon on peut monter son VPN avec OpenVPN ou Wireguard, mais il faudra mettre les mains dans le cambouis.

Je passe sur le terme "cryptage" qui n'a aucun sens en français.


D'autant plus que ça fait une belle jambe de chiffrer les données entre l'entreprise et un PC personnel rempli de malwares, keylogger et autres joyeusetés.
C'est un peu comme faire convoyer 500.000€ par la Brinks pour finalement les compter sur une table de camping dans la rue, sans protection.


Oui, chaque maillon de la chaîne est important sinon fail !
Le #2095890
Subutox a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On installe des VPN, des firewalls, des suites antivirus de la mort qui tue et puis... On donne ses infos privées et intimes sur les réseaux sociaux. Allez comprendre la logique de tout cela...


Non.
Trop facile de faire un commentaire où on met en avant l'illogicisme d'une situation en mettant "on" partout, comme si "on" était la même partie à chaque fois que "on" est cité.

À mon tour :
- "On a plus de places dans les centres d'hébergement d'urgence, et à côté de ça on ouvre des hôtels pour chiens...".
Ou mieux :
- "On a beaucoup d'enfants dans les orphelinats, et puis on fait des gosses...".

Leçon terminée, la suite au prochain mésusage (enfin, à un nouveau mésusage, parce que j'ai pas fini sinon).

.


Tu veux qu'il dise quoi ? Qu'il nomme chaque personne qui fait ce qu'il a énoncé pour remplacer le "on" ? Qu'il ne parle pas d'une situation qui est pourtant totalement réelle ? Et donc qu'il ferme sa gueule en somme, parce que c'est bien connu dans ce pays on n'a pas le droit de s'exprimer et dire ce que l'on pense de situations illogiques ou pas !
Il fait juste un constat d'une situation et les donneurs de leçons sont légion sur cette terre ! La seule chose que l'on aura appris de ton intervention ce sera l'utilisation de mésuser.
ON te remercie pour ça. C'est déjà ça !
Le #2095892
la meilleure solution reste bien entendu d"utiliser le VPN de l'entreprise, c'est la meilleure solution pour éviter toute compromission des données. Problème, de nombreuses entreprises n'ont pas prévu ce cas de figure, et certaines ne disposent tout simplement pas d'un DSI capable de mettre ça en place (si elles ont un DSI..).

Bref, la seconde solution est d'utiliser un VPN issu d'une société privée externe, ce n'est bien entendu pas satisfaisant pour une entreprise car ses données peuvent toujours,éventuellement, être consultées par cette fameuse société proposant le VPN (même si ça serait illégal) mais ça limite déjà fortement les risques vu que toutes les autres tentatives d'interception sont fortement limitées. Donc c'est à conseiller, il faut juste comme d'habitude choisir un acteur du VPN connu et reconnu.
Le #2095893
Un article sponsorisé par NordVPN. Tendance Youtuber à ce qui parait
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme