Test watercooling : BigWater 760i et Reserator 2

Le par  |  0 commentaire(s)
Nouvelle Reserator2 3_4 bis

Pour conclure, il convient de préciser que les utilisateurs potentiels ciblés par les kits watercooling Reserator 2 et BigWater 760i ne sont absolument pas les adeptes de performances extrêmes. Ce sont au contraire les utilisateurs désireux de s’aventurer dans le monde du watercooling qui sont visés.

Entièrement passif, très simple à monter, et offrant de bonnes performances (les températures relevées précédemment représentent les cas les plus extrêmes). Il sera par conséquent assez rare d’utiliser un Core2Duo et un GPU à 100% de charge de travail sur une longue durée), le Reserator 2 reste coûteux. Il faudra en effet compter environ 250 euros, auxquels il faudra rajouter 80 euros si vous souhaitez refroidir une 8800 GTS/GTX/Ultra. Ajoutons à cela la taille imposante du radiateur qui, même s’il reste en retrait du Reserator premier du nom, est loin de rendre pratique tout transport du PC. Notamment pour les joueurs participant régulièrement à des LAN party.



BigWater 760i biGPU On lui préfèrera le BigWater 760i, bien plus accessible en termes de prix et bien plus pratique à transporter. En contrepartie, le prix étant relativement peu élevé, vous ne pourrez bénéficier d'un indicateur de flux et d'une alarme, avec monitoring de la température, que de manière optionnelle.

Comptez également un peu moins de cent euros pour refroidir une carte graphique de dernière génération en plus, puisqu’il vous faudra compter sur le waterblock TMG ND4 LCS (CL-W0153), ainsi que sur un radiateur externe supplémentaire. Sans quoi, vous refroidiriez le couple GPU+mémoire vidéo à l’aide du caloporteur sortant du waterblock processeur, qui aura déjà absorbé une partie de la chaleur.

Si le kit s’avère très complet, nous regrettons au passage que le variateur du ventilateur radiateur ne soit pas plus facilement accessible, et qu’aucun indicateur de flux, ni même alarme ne soient présents. Cela serait toutefois beaucoup demander pour une telle gamme de prix. Mais il est également dommage de constater la présence d'un ventilateur sur les waterblocks GPU, mêmes s'ils restent assez discrets comparés aux systèmes de refroidissement aircooling d'origine.
Nous terminerons par le soin tout particulier apporté par Thermaltake aux manuels d’utilisation et d’entretien. Les débutants apprécieront...

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme