WhatsApp limite le transfert d'un message à cinq personnes

Le par  |  4 commentaire(s)
WhatsApp-logo

Afin de lutter contre la propagation de fausses informations, WhatsApp interdit le transfert d'un même message à plus de cinq contacts.

L'été dernier, la populaire application de messagerie WhatsApp a réduit le nombre de personnes pour lesquelles il est possible de transférer un message. De jusqu'à 256, il est ainsi passé à seulement 20, voire 5 dans le cadre d'un test en Inde.

WhatsApp-message-transfereCette limite drastique à cinq contacts est désormais étendue à l'échelle mondiale afin de lutter contre la propagation de rumeurs et la désinformation. Le test mené en Inde aurait ainsi donné des résultats positifs à ce niveau.

L'expérience indienne avait fait suite à plusieurs lynchages qui avaient été imputés à de fausses informations diffusées par le service utilisé par plus de 200 millions de personnes en Inde, et portant sur des rumeurs d'enlèvement d'enfants.

Au Brésil, WhatsApp a également été confronté à une propagation de fausses informations de grande ampleur et de la propagande politique lors des dernières élections présidentielles.

" La limite de transfert (ndlr : le test en Inde) a considérablement réduit le nombre de messages transférés ", a déclaré une porte-parole de WhatsApp à la BBC. " Cela aidera WhatsApp à rester concentré sur la messagerie privée avec des contacts proches. "

Reste que les messages peuvent toujours être transférés à des groupes pouvant chacun contenir jusqu'à 256 personnes. Dans ce cadre, un message pourra alors être transféré à 1280 personnes (et non plus 5120 comme précédemment).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2048246
"L'expérience indienne avait fait suite à plusieurs lynchages qui avaient été imputés à de fausses informations diffusées par le service utilisé par plus de 200 millions de personnes en Inde, et portant sur des rumeurs d'enlèvement d'enfants."

Purée ça rigole pas là bas
Le #2048250
skynet a écrit :

"L'expérience indienne avait fait suite à plusieurs lynchages qui avaient été imputés à de fausses informations diffusées par le service utilisé par plus de 200 millions de personnes en Inde, et portant sur des rumeurs d'enlèvement d'enfants."

Purée ça rigole pas là bas


Le suicide d'ados emmerdés par leurs congénères en Europe c'est moins apparent mais au final c'est pareil ça reste du lynchage soft.
Le #2048279
skynet a écrit :

"L'expérience indienne avait fait suite à plusieurs lynchages qui avaient été imputés à de fausses informations diffusées par le service utilisé par plus de 200 millions de personnes en Inde, et portant sur des rumeurs d'enlèvement d'enfants."

Purée ça rigole pas là bas


Si la nature les a muré derrière une chaîne comme l’Himalaya, c'est qu'elle avait ses raisons.

Le #2048288
Ulysse2K a écrit :

skynet a écrit :

"L'expérience indienne avait fait suite à plusieurs lynchages qui avaient été imputés à de fausses informations diffusées par le service utilisé par plus de 200 millions de personnes en Inde, et portant sur des rumeurs d'enlèvement d'enfants."

Purée ça rigole pas là bas


Si la nature les a muré derrière une chaîne comme l’Himalaya, c'est qu'elle avait ses raisons.




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme