Test du logiciel de streaming multimedia Orb 2.0

Le par Manuel D. C.  |  0 commentaire(s)
Article n° 332 - Test : Orb 2.0 (120*120)

Alors que l'utilisation d'un PC en tant que Media Center/PC de salon tend à se démocratiser en force dans nos foyers, on pensera notamment à la « technologie » ViiV d'Intel ou AMD « Live ! », l'ère de la maison numérique passe également par la mobilité avec l'accès à distance des contenus numériques stockés sur son PC. L'occasion pour nous de vous faire découvrir Orb 2.0 !

Introduction

Il ne fait aujourd’hui aucun doute sur le fait que les loisirs numériques connaissent une forte croissance. Il suffit de constater la forte pénétration de l’Internet dans nos foyers pour mieux comprendre l’explosion des plates-formes de téléchargement de contenus numériques payants ( musique, vidéo à la demande, sonneries, logos et jeux pour mobiles, etc. ) ou encore la télévision par Internet pour ne citer qu’eux.

Rajoutons à cela le succès rencontré par les téléviseurs nouvelle génération ( Plasma, rétroprojecteur, LCD ), les systèmes Home Cinéma, les enregistreurs numériques de salon, les lecteurs DVD/DivX ainsi que le développement de la haute définition (HD). Si bien que chaque constructeur y va de sa propre solution pour pénétrer les foyers français, le marché se montrant plus que juteux.


Wii finale

Si nous avons choisi de nous appuyer sur la console Wii de Nintendo, c'est que d'une part celle-ci n'intègre que des fonctions multimédias limitées avec le visionnage et la retouche de photos, ainsi que quelques fonctionnalités liées à l’utilisation d’Internet ( courrier électronique, chaîne infos, météo ). Mais d'autre part, l’intégration du navigateur Opera, qui n’est encore qu’en version bêta, a ouvert de nouveaux horizons dans l'ère du numérique en dynamisant davantage l'engouement envers le logiciel de partage Orb 2.0 depuis la sortie de la Wii.

Mais le principe du partage de contenus numériques s’applique quel que soit le matériel que vous utilisiez. A savoir un PC chez un ami, ainsi que la plupart des périphériques mobiles ( téléphone, PDA, SmartPhone, etc. ). Et la mise en œuvre reste elle aussi identique, quelle que soit la plateforme.

Il suffit pour cela d’installer le logiciel sur votre PC qui agira alors comme un serveur de streaming. Et après avoir sélectionné vos contenus numériques à partager (photos, vidéos, musique), et configuré votre carte Tuner TV, il ne vous restera qu’à vous connecter à votre PC où que vous vous trouviez à l’aide de n'importe quel appareil disposant d'une connexion Internet et de son navigateur Internet.

../..


Kesako '

Avant d’aller plus loin, rappelons que le Streaming est un principe de lecture en continu tel que vous le connaissez avec les vidéos hébergées sur YouTube, la webradio, la webTV ou plus simplement pour découvrir les dernières bandes annonces de films. Le lecteur va récupérer une partie du contenu numérique qu’il va placer dans une mémoire tampon. Dès que suffisamment de données sont disponibles, la lecture commence, le téléchargement du flux continuant de manière transparente en arrière plan.


VLC
Gratuit et léger, VideoLAN (ou VLC) représente ce qui se fait de mieux
dans le domaine du streaming sous PC.


Il existe deux types distincts de streaming : statique et dynamique. Dans le premier cas, il n’est pas nécessaire de disposer d’un serveur dédié.  Un simple serveur http suffit et c’est justement cette solution qui est utilisée pour offrir à chaque utilisateur la possibilité de partager ses contenus multimédia numériques. Le fichier est simplement proposé au téléchargement et c’est le navigateur Internet qui effectue la lecture en continu, à l’aide de modules de lecture de contenus dynamiques et interactifs sur le Web. Nous citerons par exemple, Adobe Flash Player, QuickTime, Windows Media Player, DivX web player  ou encore Real player.

Il suffira donc de s’assurer que chacun de ces modules soit installé sur le PC distant pour pouvoir accéder au contenu partagé. Dans le cas de la Nintendo Wii, il vous faudra télécharger le navigateur Opera qui, n’étant encore qu’en phase bêta, n’intègre que le lecteur Flash. Mais dépendant fortement de la taille du contenu à diffuser, le Streaming statique implique de posséder une large bande passante.

Dans le cas du streaming dynamique, un serveur dédié est nécessaire puisque celui-ci se charge de transmettre le contenu numérique à différents niveaux de qualité (plusieurs résolutions d’affichage, etc.). Il suffit à l’utilisateur de choisir le niveau de qualité correspondant à sa vitesse de connexion Internet pour obtenir la lecture du flux de manière optimale.

../..


Les alternatives dédiées à la Wii

Spécialement dédiés à la Nintendo Wii, les logiciels gratuits WiiCR, crée par Jacob Jarick, et WiiMedia Center X développé par Red Kawa utilisent le même principe de streaming que nous venons de voir à l’instant.

WiipaperMV       WiiMedia Center X
Encore en phase de début de développement, WiiCR et WiiMedia Center X
sont encore loin d'être parfaitement fonctionnels.


Toutefois, à cause des limitations matérielles de la Wii et de la relative jeunesse de WiiCR et WiiMedia Center X, vous devrez obligatoirement ré-encoder vos vidéos au format Flash .flv. Vous pourrez pour cela vous aider du logiciel d’encodage Wii Video 9 également développé par Red Kawa.


Wii Video 9 converting       Wii Video 9 converting 2

L'utilisation de Wii Video 9 est d'une extrême simplicité. L'encodage ne nécessite que quelques clics.


Son fonctionnement est assez simple. Commencez par télécharger et installez Wii Video 9 sur votre PC. Dans l’onglet Current Conversion, cliquez sur Convert Vidéo et sélectionnez le fichier à ré-encoder. Avant de début la conversion, vous pourrez soit personnaliser les paramètres d’encodage à l’aide de l’onglet Encoding Profiles (codec audio, bitrate, nombre de passes, ratio, etc.), soit utiliser un des deux profils proposés par défaut. A savoir le format FLV 4.3 ou 16.9 proposant tous deux un bitrate de 512 Kbps.

Wii Video 9 converting 3

Une fois les paramètres d'encodage modifiés, il ne vous reste plus qu'à lancer
la procédure d'encodage à l'aide du bouton
Start.


Pour le reste, il suffit de placer le contenu à partager dans les dossiers de partage correspondants (par exemple Program Files\Red Kawa\Media Center\software\Video\videos pour vos vidéos). Malheureusement, ces deux projets étant encore en version alpha, chacun d’eux montrent de nombreuses limitations, ce qui est après tout normal du fait de leur relative jeunesse. Comme par exemple WiiMedia Center X qui est pour le moment incapable de streamer des vidéos de plus de 5 minutes. Un bug sur lequel les développeurs sont en train de travailler.

Il faudra cependant surveiller de près ces deux projets qui risquent bien de créer la surprise d’ici quelques mois.

../..


Présentation

Plus abouti, ce qui est après tout normal compte tenu de l’ancienneté du projet qui n’est d’ailleurs pas réservé à la Wii, le logiciel Orb est développé par la société Orb Networks et s’adresse à toutes les plates-formes puisqu’il est capable de streamer ou diffuser votre contenu sur n’importe quel appareil connecté à Internet.

Aucun logiciel ne doit être installé sur l’appareil que vous souhaitez utiliser, et seule la présence d'un navigateur Internet suffit. Ce qui simplifie grandement la tâche de l’utilisateur. On pourra au final diffuser très simplement ses photos, ses vidéos, ses morceaux musicaux préférés et même consulter ses documents (très pratique avec un PDA) et les Flux RSS pour consulter vos informations favorites sans avoir à visiter régulièrement les sites ou blogs en question.

Mais en prime, Orb propose quelques extras bien pratiques. A commencer par le plug-in OrbThis qui offre la possibilité d’ajouter les vidéos issues des sites Internet de votre choix, comme YouTube par exemple. Une fois le plug-in correspondant à votre navigateur téléchargé et installé, il suffit de cliquer sur le bouton OrbThis pour uploader la vidéo de votre choix à votre liste de vidéos partagées.

OrbThis       OrbThis 5


Le module additionnel VideoMail permet quant à lui d'envoyer des emails vidéo, quel que soit leur poids (n’espérez pas non plus envoyer une vidéo d’un gigaoctet ou plus ), les destinataires recevant un lien permettant de lire le contenu en streaming. Mais il sera également possible d’accéder à sa webcam, via le module OrbSecure qui permettra de surveiller comme bon vous semble votre maison.

Pour finir, Orb est également capable de diffuser et d’enregistrer un programme TV à partir d’une carte Tuner TV Mpeg-2, quelle soit de type interne ou externe. Mais ceux qui ne possèdent pas une telle carte ne sont pas délaissés pour autant puisqu’il reste possible d’accéder à près de 888 chaînes Internet TV dans le monde entier (21 chaînes pour la France).

Orb TV
Outre la possibilité de visionner une chaîne TV ou InternetTV,
vous pourrez également enregistrer un programme TV.

../..


Kesako '

Le logiciel de partage Orb est basé sur une architecture Web 2.0. Mais que sous-entend t-on exactement par le terme « Web 2.0 » ' La définition du terme Web 2.0 est difficile à définir, puisqu'il s’agit en réalité d’un ensemble de méthodes de développement permettant de créer des applications Web dynamiques côté client.

Web 2_0

Et le Web 2.0 implique justement la méthode AJAX ( Asynchronous Javascript And XML ) permettant d’utiliser conjointement plusieurs techniques de développement dans le but de supprimer l’attente pour interagir avec le serveur :

  • des scripts Javascript et l’object XMLHttpRequest (un objet Javascript) pour manipuler des événements (requêtes/réponses) web à l'intérieur d'une page web sans contacter le serveur (d’où le terme asynchrone) et par conséquent sans devoir recharger la page entière.
  • HTML (HyperText Markup Language) et CSS (Cascading Style Sheet) pour la présentation de la page.
  • DOM (Document Object Model) pour la représentation en objets de la page web.

../..


Une extrême simplicité

L’installation est d’une extrême simplicité. On télécharge la dernière version sur le site officiel, on installe et on ouvre un compte utilisateur auprès des services Orb. Un e-mail de confirmation vous est alors envoyé en vue de vérifier l’authenticité de votre demande ( histoire d’éviter qu’un de vos amis ne s’amuse à créer des comptes à foison ).

Orb_compte       Orb_paramétrage fin

L'installation d'Orb 2.0 est d'une grande clarté.


Le reste est tout aussi simple puisqu’il suffit de lancer le serveur qui se chargera d’ouvrir les ports entrants/sortants adéquats, celui-ci supportant la fonctionnalité Universal Plug’n’Play. Dans le cas contraire, vous devrez ouvrir le port TCP 80 dans le panneau d’administration de votre routeur ou via le panneau de configuration de votre pare-feu logiciel. A noter que quel que soit le logiciel de partage utilisé, nous avons constatés que celui-ci était considéré comme étant un cheval de Troie de la part des logiciels de sécurité. Ce qui est assez pénible à la longue.

Connectez-vous ensuite au service MyCasting (http://mycast.orb.com) puis identifiez-vous à l’aide de vos identifiants, toute la configuration passant par ce service. L’interface se présente sous la forme d’un portail regroupant des chaînes (TV-Programmes, Audio, TV-Chaînes Internet, TV-Enregistrements, Vidéo-Favoris, Photo, état du PC, Météo, Flux RSS, etc.). Ce portail est entièrement personnalisable, puisque vous pourrez supprimer et ajouter de nouvelles chaînes, mais également les onglets. Il suffit de cliquer sur une chaîne pour accéder à son contenu.

Interface Orb

L’onglet Menu permet quant à lui d’accéder également à chacune de vos chaînes, mais il permet surtout de configurer votre espace MyCast ( compte utilisateur. Format et vitesse des flux, Skin, carte TV, Chaînes TV Internet, dossiers de partage des médias, etc. ). L’interface est des plus intuitives, au point qu’il ne nous a pas paru nécessaire de vous détailler davantage le panneau de configuration.

Config Orb

Plus performant, Orb adaptera le flux en fonction de l'appareil se connectant à votre PC.

../..


Conclusion

Reprenant l’aspect de l’interface Media Center Windows ou encore Yahoo! Go, Media Portal, GeexBox, et Meedio, Orb présente l’unique avantage de pouvoir partager vos contenus numériques avec les personnes de votre choix, où qu’elles se trouvent et sur n’importe quel type d’appareil nomade disposant d’une connexion Internet.

Simplicité, convivialité et mobilité. Ce sont là les grands axes du logiciel Orb qui n’en est qu’à la version bêta 2.0. Ce qui laisse encore une belle marge pour améliorer l’ensemble qui manque encore un peu de fluidité. Mais n’oublions pas le côté économique que représente Orb pour la plupart des acteurs sur le marché puisqu’aucun serveur dédié et coûteux n’est nécessaire. Il sera par exemple possible, (en théorie) aux opérateurs mobiles de proposer des forfaits TV illimités ou encore de proposer de nouveaux services.

Ce service étant laissé gratuitement aux quelque 400 000 utilisateurs PC dans le monde, en attendant de franchir le cap du million d’utilisateurs pour intégrer la publicité ciblée sur l’interface du logiciel, à l’aide très certainement d’un logiciel « espion ».

Mais pour une utilisation en salon, rien ne vaut un vrai Media Center. Si bien que l’utilisation de la Wii en tant que plate-forme multimédia, dans ses conditions, nous paraît bien insignifiante. Le principe du streaming adaptant la qualité de vos médias en fonction de la qualité de votre réseau Internet domestique (uniquement pour la vidéo), mais aussi de la qualité de connexion Internet des proches avec qui vous souhaitez partager vos fichiers multimédia. Ce qui se traduit par une détérioration notable de la qualité d’image, peu gênant sur l’écran d’un appareil mobile, mais très contraignant sur un téléviseur grand format.

orblogo_FA_441x450

Au final, l’idéal reste de profiter d’un véritable Media Center à la maison, basé sur un PC auquel il est facile de rajouter de nouvelles fonctionnalités ( mise à jour des codecs, support de la Haute Définition, enregistreur numérique, lecteur de salon, etc ), afin de profiter de tous ses contenus numériques confortablement dans son salon. Ajoutez à cela un logiciel de partage tel que Orb et vous obtiendrez le PC parfait.  Puisqu’en plus de centraliser l’ensemble de vos fichiers multimédia, il les rend accessible à tout votre entourage.


+ Les plus
  • Ergonomie,
  • Interface Intuitive,
  • Accessible depuis n'importe quel appareil mobile disposant d'une connexion Internet et d'un simple navigateur web,
  • Gratuit,
  • Fonctionne avec la PS3 et la Wii
- Les moins
  • Manque de fluidité,
  • Quelques bugs de compatibilité avec les lecteurs web.

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • 2014 : année de la Wii U ? [DOSSIER]
    La Wii U a été lancée le 30 novembre 2012 en Europe, soit il y a un peu plus d'un an. Si son catalogue était famélique durant les premiers mois, la donne a considérablement changé au cours de 2013 avec d'excellents jeux. Super Mario ...
  • Test Wii Fit Plus
    Wii Fit a été le premier à ouvrir le bal des jeux de remise en forme sur Wii. Avec lui faisait également l'apparition de la Wii Balance Board. Petite révolution, Wii Fit a été et est toujours un véritable succès. C'est désormais ...
Soyez le premier à commenter ce dossier :
commentaire Poster un commentaire alerte
Tags :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire