Le blocage de Wikipédia jugé illégal en Turquie

Le par  |  1 commentaire(s)
wikipedia

Après deux ans et demi, la Cour constitutionnelle de Turquie considère que le blocage de Wikipédia dans le pays est inconstitutionnel et relève d'une violation de la liberté d'expression.

La célèbre encyclopédie libre en ligne vient d'enregistrer une victoire en Turquie où elle est bloquée depuis plus de deux ans. La plus haute cour du pays a estimé que le blocage de Wikipédia par le gouvernement est une " violation de la liberté d'expression. "

En avril 2017, la Turquie a accusé Wikipédia de faire partie d'une campagne de dénigrement à la suite de son refus de retirer des articles et commentaires selon lesquels le pays serait proche de groupes terroristes. Déjà avant cette affaire, Wikipédia avait fait l'objet de blocages partiels par les autorités turques.

wikipedia-turquie
Après quasiment deux ans et demi, la Cour constitutionnelle de Turquie juge qu'un tel blocage est donc illégal. " La liberté d'expression, qui est sous la protection de la 26e clause de la Constitution, a été violée ", considère l'instance juridique (Reuters).

À la lumière de cette décision, la Wikimedia Foundation, l'organisation à but non lucratif qui héberge le projet Wikipédia (parmi d'autres), espère que l'accès à Wikipédia en Turquie sera rétabli au plus tôt. Pour la levée du blocage de Wikipédia en Turquie, la fondation Wikimedia avait porté plainte en mai dernier auprès de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

" La CEDH a accordé un statut prioritaire à cette affaire, ce qui a eu pour effet de l'accélérer. Le gouvernement turc doit présenter ses observations écrites en janvier ", écrit la Wikimedia Foundation dans un communiqué.

La commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe a fait part de ses observations écrites à la CEDH le mois dernier. Elle estime que le blocage de l'accès à Wikipédia en Turquie " fait partie d'un ensemble plus large de restrictions indues au droit de recevoir et de communiquer des informations sur internet, et plus généralement une illustration de l'approche disproportionnée qui prévaut actuellement en Turquie pour tout contenu ou information que les autorités turques considèrent comme offensant. "

Pour Dunja Mijatovic, " la manière dont les autorités administratives et les tribunaux turcs ont régulièrement recours au blocage de l'internet est inacceptable dans une société démocratique et incompatible avec la Convention européenne des droits de l'homme qui protège la liberté d'expression. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2087046
encore la Turquie et ses violations de tous les droit démocratiques, dictature
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme