Windows 10 April Update : un déploiement via de l'IA pour 250 millions d'appareils

Le par  |  5 commentaire(s)
W10-Timeline

Microsoft affiche sa satisfaction pour le déploiement de l'April Update de Windows 10 et évoque le rôle d'une approche basée sur l'IA.

Microsoft confirme la tendance observée par AdDuplex qui avait présenté l'April Update comme la mise à jour de Windows 10 la plus rapidement adoptée. C'est ainsi une officialisation avec d'ores et déjà 250 millions d'appareils concernés.

Windows-10-Insider-Preview-builds-bouton-rougeCette version 1803 a atteint ce niveau de présence en deux fois moins de temps que pour la Fall Creators Update (version 1709). Dans un billet de blog, Microsoft vante par ailleurs l'apport d'une approche basée sur l'intelligence artificielle pour le déploiement.

En fonction des retours ou des données de télémétrie sur certains appareils, le déploiement est automatiquement ajusté pour convenir à des appareils similaires ou au contraire éviter une diffusion le temps de la résolution de problèmes constatés.

D'une certaine manière, il y a une sélection " intelligente " des appareils pour recevoir la mise à jour. Non pas dans l'optique d'accélérer le déploiement, mais davantage pour une plus grande fiabilité.

Quoi qu'il en soit, l'April Update est désormais annoncée pleinement disponible pour tous les appareils Windows 10 compatibles dans le monde. Cela signifie un déploiement automatique via Windows Update.

À en croire Microsoft sur la base de premières données, " la qualité de l'April Update dépasse les versions antérieures de Windows 10 en matière de fiabilité et de performance. " On ne passera toutefois pas sous silence que des problèmes ont existé, comme par exemple avec certains SSD.

En outre, au sujet de la rapidité de déploiement, on rappellera qu'une simple recherche des mises à jour en appuyant manuellement sur le bouton dédié dans Windows Update suffisait à initier le téléchargement de l'April Update.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2018497
Les mecs foutent une requête SQL et une condition dans leur prog et hop, c'est de l'IA...

Faut arrêter de vouloir à tout prix parler d'IA là où avant on aurait juste parlé de déploiement conditionnel en fonction des composants ou de la marque d'un PC...
Le #2018499
C'est EXACTEMENT la remarque que je me faisais, on entend beaucoup trop parler d'IA même pour des trucs pas du tout intelligent. Dés qu'on parle de calcul pour certaines situation, hop, on rajoute que c'est une IA maintenant, faut voir à faire la différence entre des maths et de la VRAIE IA qui réflechit vraiment, et donc, douée d'une certaine intelligence.
Le #2018529
Safirion a écrit :

Les mecs foutent une requête SQL et une condition dans leur prog et hop, c'est de l'IA...

Faut arrêter de vouloir à tout prix parler d'IA là où avant on aurait juste parlé de déploiement conditionnel en fonction des composants ou de la marque d'un PC...


+1000

C'est hallucinant.
On a eu le green washing, on a maintenant l'IA washing
Le #2018531
skynet a écrit :

Safirion a écrit :

Les mecs foutent une requête SQL et une condition dans leur prog et hop, c'est de l'IA...

Faut arrêter de vouloir à tout prix parler d'IA là où avant on aurait juste parlé de déploiement conditionnel en fonction des composants ou de la marque d'un PC...


+1000

C'est hallucinant.
On a eu le green washing, on a maintenant l'IA washing


Ils vont nous mettre le terme IA et Big data à toutes les sauces
Le #2018908
Quelle horreur cette mise à jour !

Il y a des tas d'écrans qui apparaissent avec des questions bizarres du genre "Effectuer davantage d'opérations avec votre voix". Cela a perturbé les petits vieux qui me connaissent. J'ai dû répondre au téléphone pendant des heures que c'était Cortana, et que même s'ils ne voulaient pas s'en servir, Microsoft les oblige à paramétrer ces ajouts dont ils ne veulent pas.

Pour leurs prochains ordinateurs, je leur choisirai du Linux, c'est certain. Ras le bol des mises à jour de plus en plus dérangeantes de Microsoft.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme