Windows 10 et Windows Update : les pilotes dans les mises à jour optionnelles

Le par  |  9 commentaire(s)
w10-light-mode-wallpaper

Reprise de la publication de préversions de Windows 10 dans le canal Fast nouvelle formule. Les mises à jour optionnelles de drivers avec Windows Update se confirment.

Les Windows Insiders savent déjà que Microsoft planche sur des modifications qui touchent Windows Update et notamment les mises à jour de pilotes (ou drivers) qui peuvent parfois être la cause de soucis de compatibilité.

C'est un travail qui se poursuit dans le cadre de la publication d'une build 19536 (préversion). Au bout du compte, l'annonce est la même que ce qui avait déjà été évoqué lors du développement de la future version 2004 (20H1) de Windows 10 (dans le canal Slow actuel).

Ainsi, toutes les mises à jour optionnelles seront regroupées en un même lieu. Cela comprend les mises à jour de fonctionnalité, les mises à jour mensuelles de qualité (pas les correctifs de sécurité) et donc les drivers.

L'utilisateur aura dès lors une plus grande latitude et un contrôle qui pourra lui permettre d'éviter une mauvaise surprise.

" Pour les pilotes, vous n'avez plus besoin de parcourir le Gestionnaire de périphériques pour un périphérique spécifique à mettre à jour. Windows Update gardera automatiquement vos pilotes à jour, mais si vous avez un problème, un de ces drivers optionnels peut vous aider ", écrit Microsoft.

Avec le programme Windows Insiders, il est à noter du changement. Le canal Fast - ou Fast ring - qui accueille la build 19536 est associé à la branche de développement active. Il recevra ainsi des builds directement depuis cette branche et avec les nouvelles fonctionnalités qui y apparaîtront en premier.

Par contre, il n'y a plus de correspondance avec une publication spécifique à venir de Windows 10. C'est le principe d'une disponibilité quand cela sera prêt - ou pas - qui prévaut.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2086334
De mémoire, Windows n'a jamais réussi à mettre à jour un pilote, que ce soit via Windows Update ou le gestionnaire de périphériques.
Toujours la même rengaine :"Windows a déterminé que vous utilisez la dernière version....."
Que de l'esbroufe.
Le #2086344
Sur l'ultrabook ASUS que je suis en train d'utiliser, Windows Update (W10) a déjà mis à jour le pilote graphique Intel à 3 reprises (heureusement, car les pilotes Intel génériques ne fonctionnent pas), il y a eu aussi le pilote son, le Wi-Fi et Bluetooth, le trackpad, les pilotes "du processeur", des pilotes de disque dur externe et même un pilote pour montre de sport Garmin ...

Et j'en oublie sûrement.

Bref, ça marche très bien et il en va de même pour deux autres portables sous W10.
Le #2086345
Fennec6600 a écrit :

De mémoire, Windows n'a jamais réussi à mettre à jour un pilote, que ce soit via Windows Update ou le gestionnaire de périphériques.
Toujours la même rengaine :"Windows a déterminé que vous utilisez la dernière version....."
Que de l'esbroufe.


il trouve quasiment tout faut pas avoir de bol.

je préfère passer en manuel mais sinon il trouve quasiment tout,nvidia,carte son,pilote sata,carte réseau,usb 3 etc.

il en trouve un paquet par contre la date de mise en ligne sur windows update par rapport à la date de sortie réele du pilotes du composant/périphérique c'est une autre histoire.

ça dépend des machines,d'un windows ''nu'' installé par l'utilisateur ou un windows blindé de crapware des constructeurs de la dite machine.le comportement n'est pas le même.
Le #2086347
Le plus gros problème c'est qu'il reinstalle parfois par dessus le drivers déjà installé manuellement sans te demander si tu veux l'installer.

Windows update c'est de la merde faut pas se mentir.

Tu n'as la main sur rien, y compris sur la télémétrie.

Le patch ne sont plus répertorié comme ça l'était avant donc on ne sait plus exactement que concerne précisément les patchs.

Bref tout dans le flou ce pourquoi j'ai désactivé la mise a jours des drivers.
Le #2086348
Dublab a écrit :

Fennec6600 a écrit :

De mémoire, Windows n'a jamais réussi à mettre à jour un pilote, que ce soit via Windows Update ou le gestionnaire de périphériques.
Toujours la même rengaine :"Windows a déterminé que vous utilisez la dernière version....."
Que de l'esbroufe.


il trouve quasiment tout faut pas avoir de bol.

je préfère passer en manuel mais sinon il trouve quasiment tout,nvidia,carte son,pilote sata,carte réseau,usb 3 etc.

il en trouve un paquet par contre la date de mise en ligne sur windows update par rapport à la date de sortie réele du pilotes du composant/périphérique c'est une autre histoire.

ça dépend des machines,d'un windows ''nu'' installé par l'utilisateur ou un windows blindé de crapware des constructeurs de la dite machine.le comportement n'est pas le même.


oui c'est exactement ca ! il trouve bien des pilotes certain meme de ...2003 ... ( et je parle meme pas du driver nvidia qui date du siècle dernier ) je bloque aussi l'installation des pilotes quand je fais une clean installe . il y a des logiciels tiers qui le font très bien ( ainsi que les constructeurs) que microsofte s'occupe d'abord d'avoir un os stable ! et des maj qui introduit pas de bug ! et après on verra . Bon d'accord c'est bien de la part de crosoft ....mais a trop vouloir en faire, et allez trop vite ! on ne finit à fair que de la merde Peut-être quand 2025 on aura quelque chose de fiable
Oui, je me moque, mais bon ! Microsoft tend bien la perche aussi.
Le #2086349
desactiver instal auto des pilotes : problème résolu c'est bien ce qu'il faut faire.
Le #2086369
le nombre de dépannage que j ai du faire a cause de windowsupdate qui installe pas les bon drivers ! il faudrait une fonction pour desactiver cette fonction , hier encore carte wifi en vrac , suppression drivers de windowsupdate reinstallation du drivers d origine plus de probleme .

windows10 que de perte de temps et d argent pour l utilisateur moyen ...
Le #2086387
Je suis toujours étonné par l'antagonisme des avis d'informaticiens (que je m'entête à voir comme des micros scientifiques) face à des systèmes techniques qui se veulent cartésiens, et pour lesquels ils devraient être capable de se mettre à peu près d'accord si, oui ou non, une fonctionnalité fonctionne ...
Le #2086435
webnet a écrit :

le nombre de dépannage que j ai du faire a cause de windowsupdate qui installe pas les bon drivers ! il faudrait une fonction pour desactiver cette fonction , hier encore carte wifi en vrac , suppression drivers de windowsupdate reinstallation du drivers d origine plus de probleme .

windows10 que de perte de temps et d argent pour l utilisateur moyen ...


cela ce désactive simplement en passant par " l'éditeur de stratégie de groupe local " la commande CMD " gpedit.msc " puis de développé / modeles d'administration / composants windows / windows update...puis dans le volet de droite chercher ( ne pas inclure les pilotes avec les mises a jour windows ) je fait ca perso direct quand je fais une clean installe et en mode " audit " et non brancher sur internet ..
et je fait ma petite sauce , réglage , driver...ect puis je redémarre l'installation normale de windows
et celui ci ! après , me fous la paix
Le #2086439
LebeauJc a écrit :

Je suis toujours étonné par l'antagonisme des avis d'informaticiens (que je m'entête à voir comme des micros scientifiques) face à des systèmes techniques qui se veulent cartésiens, et pour lesquels ils devraient être capable de se mettre à peu près d'accord si, oui ou non, une fonctionnalité fonctionne ...


En tant qu'administrateur système ce que je peux dire c'est que nous n'avons pas tous les mêmes approches ni les mêmes besoins. Le fait est que 80% des informaticiens fournissent des solutions pour de l’administratif pour lesquels Microsoft répond relativement bien aux besoins. Dans mon milieu, la recherche scientifique, avec des contraintes de secret très forte, c'est une tout autre histoire, ce qui fait que mes chercheurs sont à 80% sous un Unix, essentiellement Linux mais aussi quelques OpenSolaris et des BSD. Du coup les 20% de Windowsiens représente la difficulté de mon labo et environ 50% de mon temps d'ASR pour ne pas pouvoir obtenir les mêmes résultats opérationnels après une installation brute. C'est bien simple, je peux scripter 100% des installations de n'importe quels Unix avec énormément de code commun. C'est chose quasi impossible avec les solutions offerte par Microsoft. En bref si tu a un environnement 100% Windows tu seras très bien mais plus tu mets d'Unix dans l'équation et plus la tâche va devenir complexe.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme