Windows 8 : le point sur les changements et nouveautés

Le par Nathalie M.  |  16 commentaire(s)
Windows 8 Wallpaper

Actuellement en phase de beta, ou plus officiellement disponible dans une version Consumer Preview, Windows 8 affiche déjà ce que seront ses prochaines fonctionnalités définitives lors de sa sortie finale. Jamais l'OS de Windows n'avait connu autant de modifications. La transition avec les anciennes versions risque d'être un peu plus difficile qu'à l'accoutumée et les habitudes seront sans doute plus longues à prendre.

Introduction

Windows 8 marque un véritable tournant dans l'histoire des systèmes d'exploitation de Windows. Les rumeurs l'annonçaient, Microsoft en dévoilait chaque jour un peu plus, jusqu'à ce que l'apparition de la Consumer Preview mette tout le monde d'accord. Si l'OS n'est encore qu'en phase de test, cette version préfigure tout de même ce que sera l'avenir aux couleurs de Microsoft. Windows 8 propose une refonte complète, l'OS a véritablement été repensé. En se basant sur le meilleur de Windows 7, c'est une toute autre expérience qui attend ici les utilisateurs. Si certains se montrent enthousiastes face aux changements et aux nouvelles fonctionnalités offertes, d'autres auront sans doute plus de mal à prendre leurs marques. La version définitive n'est pas encore datée avec exactitude, elle pourrait arriver à l'automne 2012 selon les dernières nouvelles. Espérons que Microsoft prendra soin d'accompagner ses utilisateurs et se montrera clair, notamment pas le biais de tutoriels pourquoi pas, histoire de faire en sorte que le changement ne soient pas vécus comme une épreuve.

Parmi les nouveautés majeures de ce nouveau Windows 8, on parlera bien sur de Métro, de la double interface, tactile et traditionnelle, l'utilisation d'applications et la mise en place du Windows Store, la part importante donnée au cloud par le biais de SkyDrive, Internet Explorer 10 et bien d'autres points encore sur lesquels nous reviendront au cours de ce dossier.

Windows-8



Et Metro arriva...

Autant vous étiez sans doute préoccupés par le fond d'écran sous vos anciens Windows. Cette interrogation ne sera sans doute plus récurrente avec la nouvelle interface Metro, qui se compose de nombreuses vignettes habitant tout l'espace de l'écran. Microsoft a souhaité, en intégrant Metro dans son OS, uniformiser ces services. Les utilisateurs de Windows Phone seront déjà habitués de cette nouvelle perspective.

Cette interface Metro est entièrement personnalisable. De la même façon que sur les smartphones ou tablette, où vous placez vos icônes selon vos priorités et vos centres d'intérêt. Le prochain "bureau" de Windows 8 sera donc essentiellement à l'image de son utilisateur. Le bureau traditionnel disposant des icônes classiques n'a plus les faveurs de Microsoft. Aujourd'hui, il est question de vous offrir une interface plus vivante, plus interactive.

Windos 8 dossier (1)Vous pourrez donc personnaliser la taille de vos vignettes et les organiser de la façon qui vous convient le mieux. Et encore une fois, vous devrez perdre de vos anciennes habitudes pour vous en créer de nouvelles. les icônes propres à l'ordinateur ne seront sans doute plus les premières à s'afficher, l'utilisateur privilégiant, par exemple, un accès direct à sa musique, à sa boîte mail, à ses favoris Internet, à certaines de ses applications, etc... Et de la même façon que sur vos smartphones ou tablettes, vous naviguerez d'écran en écran pour accéder à vos différentes vignettes.

Mais l'interface de ce Windows 8 est double. Si Metro reste la grosse nouveauté, il sera toujours possible, pour l'utilisateur, d'accéder à un "bureau". Microsoft a conservé cet aspect de son OS, et les puristes pourront donc retrouver un environnement familier en passant par la vignette dédiée au Bureau. La version Consumer Preview affiche quelques nouveautés sur cet écran. On ne sait pas encore si le mode de fonctionnement de ce bureau restera identique dans la version finale. Il se peut que Microsoft fasse quelques changements si la plèbe n'est pas convaincue.

Windos 8 dossier (2)Dans cette Consumer Preview vous accéder à des menus en positionnant la souris dans les coins de l'écran. Loin d'être intuitif, ce mode de fonctionnement est de l'ordre de l'habitude à prendre. Les outils propres au fonctionnement de votre ordinateur sont ainsi masqués. L'absence du bouton Démarrer comme il existe actuellement est l'un des principaux points qui a suscité le plus de réaction. Multiplier les clics pour éteindre son ordinateur ne séduit visiblement pas la majorité. Le Bureau reste néanmoins pour que vous disposiez de tous vos éléments familiers. Il suffira juste de prendre le pas. A l'utilisation, vous vous rendrez compte que ces menus masqués vous permettent d'aller et venir sur l'interface Metro et Start à loisirs, tout en n'étant pas envahi d'icônes.



Windows Store, ses applications et le cloud

Le concept de Store apparaît désormais dans l'OS de Microsoft. Windows Store sera donc de la partie et proposera pléthores d'applications, que vous organiserez avec les vignettes. La Consumer Preview ne permet pas d'avoir un vrai regard sur la finalité de ce domaine, les applications n'étant pas encore très nombreuses. Il faut dire que les éditeurs ont eux aussi à s'adapter avec le nouvel environnement Windows 8 et à jongler avec une interface qui soit à la fois tactile et répondant aussi au duo clavier-souris.

Vous devriez donc disposer à terme d'un catalogue enrichi en différentes applications. Notez que vos applications téléchargées le seront à nouveau et de façon automatique en cas de réinstallation complète de votre machine. Le Windows Store ne devrait pas poser de problème à des utilisateurs de smartphone déjà habitués au concept. Ces applications fonctionneront de la même façon, vous demandant des autorisations d'accès et vous informant des dernières mises à jour disponibles.

Windows 8 AppsDes applications seront très certainement déjà installées lors de votre découverte de Windows 8 dans sa version final. La Consumer Preview propose notamment les services de Microsoft et les met en exergue : Xbox Live, Hotmail, Bing, Internet Explorer, contacts Windows Live, etc... Sans surprises, Microsoft met en exergue des services qui lui sont propres.

Il est à noter que l'une des principales motivations de Microsoft dans cette utilisation d'applications et de l'interface Metro est de pouvoir unifier ses services, qu'ils proviennent de la console Xbox 360 ou de votre Windows Phone. Aussi, les utilisateurs de la console de Microsoft, des smartphones dédiés et de Windows 8 devraient donc évoluer dans un même microcosme.

L'usage du cloud devrait également se démocratiser de façon naturelle, par l'intermédiaire de SkyDrive (disponible lui aussi par le biais d'une vignette dédiée). Les utilisateurs aimeront disposer de leur contenu sur leur différentes plateformes et ils pourront le faire très facilement avec la présence du service de stockage en ligne. Un argument intéressant qui permettra à tous et notamment les plus actifs d'accéder  à leur calendrier, leur fichiers, leurs photos, ou tout autre document, synchronisé en temps réel sur plusieurs terminaux.

Windows Store



IE 10, virtualisation et compatibilité étendue

Autre nouveauté de ce Windows 8, l'arrivée de Internet Explorer 10. Et là aussi il est question de deux versions, l'une dédiée au bureau classique, l'autre à celle de l'interface Metro. Concernant cette dernière, les changements sont nombreux et peuvent être déstabilisant. "IE10 Metro peut être déstabilisant au début pour ceux qui n'ont pas véritablement l'expérience d'une navigation Web sur tablette ou smartphone. Mais après tout, la version desktop de IE10 demeure à portée".

"IE10 style Metro ne prend pas en charge les plugins ( Flash, Silverlight... ). Il supporte HTML5 avec accélération matérielle. La page de navigation occupe tout l'espace de l'écran. Le parti a été pris d'une vue immersive pour mettre en avant le contenu Web.

Pas de barre de menus, d'onglets ou d'adresse ( disparition automatique ) lors de la consultation d'une page. Une barre d'adresse apparaît - également visible lors de la première ouverture de l'application - lors d'un clic droit et se positionne à la base de l'écran, tandis qu'au sommet les fenêtres ou onglets ouverts sont affichés pour pouvoir basculer entre eux.
Pour reculer ou avancer d'une page, les mouvements tactiles sont mis à contribution. Avec la souris, il faut se rendre sur les bords droit ou gauche pour faire apparaître des flèches de navigation. Lors de la saisie d'une URL, des tuiles de navigation représentent les sites fréquemment visités et ceux qui ont été épinglés sur le Start screen.

Microsoft souligne que IE10 intègre les mêmes fonctionnalités de sécurité et de contrôle de la confidentialité présentes dans IE9 : filtre SmartScreen et XSS, analyse de la réputation d'une application, protection contre le tracking, récupération après plantage. Le mode protégé ( sandbox ) est annoncé amélioré pour une meilleure isolation du contenu d'un site lorsque plusieurs onglets sont ouverts, empêcher une page Web malveillante d'accéder à tout autre onglet ouvert.

La navigation en mode privée ( navigation InPrivate ) a par ailleurs été améliorée pour couvrir un fonctionnement par onglet plutôt que par session."

La virtualisation dans Windows 8 ira un peu plus loin que celle initiée par Windows 7. Si le concept ne devrait pas concerner le grand public, Microsoft cherche à viser avant tout les développeurs travaillant sur différentes plateformes et les professionnels de l'IT devant gérer différents postes clients. Une fonctionnalité dédiée aux professionnels donc, mais qui verra ses possibilités se déployer par l'intermédiaire de l'Hyper-V Client. Mais les particuliers souhaitant par exemple disposer d'une interface Linux pourront s'octroyer ce plaisir. Les premiers tests réalisés dans la Consumer Preview montre quelques défaillances de cet outil, comme le remonte certains utilisateurs dans les forums. Microsoft devra donc retraiter ce point et permettre à ceux qui le souhaitent d'accéder à plusieurs machines virtuelles sur leur ordinateur, sans mettre en péril leur configuration de base.

La virtualisation impose des contraintes matérielles : le PC devra disposer de 4 Go de RAM et d'un processeur équipé de la technologie SLAT.

Windows 8 se rend compatible avec de plus larges supports, ce qui devrait l'aider à trouver auprès des constructeurs des solutions différentes et multiples en termes de plateformes. Ainsi, Windows 8 est-il compatible avec les processeurs ARM. De ce fait, les constructeurs pourront développer des tablettes destinées au nouvel OS, qui, par sont interface Metro tournée vers le tactile, s'inscrit réellement comme un système d'exploitation destinée à l'usage des tablettes nomades.
Microsoft peut donc toucher deux créneaux en toute efficacité, les PC traditionnels et les tablettes dont s'équipent de plus en plus les utilisateurs.



Conclusion

Le lancement de Windows 8 marquera un tournant dans l'histoire de Microsoft. Le géant américain répond parfaitement aux attentes du moment : développer un OS compatible à la fois aux PC normaux et totalement adapté aux tablettes. Le marché des ordinateurs est en baisse, celui des tablettes en pleine croissance. Le grand public passera sans doute plus de temps sur les plateformes nomades, à terme, alors que la version Smart de Windows 8  devrait donc rejoindre des environnements plus professionnels. En dotant son Windows 8 d'outils de virtualisation notamment, Microsoft s'ouvre déjà les portes des entreprises. Microsoft prépare le terrain de demain et semble être prêt à relever de nouveaux enjeux.

Il reste à Windows 8  de peaufiner de nombreux éléments, et au grand public de le découvrir complètement. Les changements sont encore nombreux, comme ceux portant sur les mots de passe, une image pouvant remplacer une succession de lettre, ou encore l'intégration de son compte Live qui permettra une identification et une ouverture de session plus rapide que ce qu'il existe actuellement.

windows 8 logoEnfin, on soulignera à quel point Windows 7 a pu influencer ce nouvel OS, puisque les habitués ne manqueront pas de reconnaitre quelques similitudes. Windows 8 utilise en effet les bonnes idées de l'OS actuel, en les exploitant un peu plus.

En phase de test et disponible au cours de l'automne 2012 selon les derniers bruits, Windows 8 ne devrait pas manquer de faire encore parler de lui, et Microsoft de révéler encore quelques améliorations.

 

 




  • Partager ce contenu :
Vos commentaires Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
patounet0007 Hors ligne Héroïque icone 960 points
Le #933811
Il y a des points tres positif, a savoire que cela concerne pratiquement toutes les nouveauté dans leurs fondements.

Les seul gros reproche envers win8 concerne bien l'interface "metro", ainsi que le fait de ne corrigé le proble de consomation de ressourse du systeme. chose que ont a faire croire avec vista, vista qui consome encore plus qu'XP, et qui à continué avec Win7.Je confirme que cela existe avec Win8prewiew. Je comprend cependant que le nouveau dirigent de microsoft ai envie d'aller jusqu'au bout de sont concept (par orgueuille ?) basé sur win mobile 7, mais il faut reconnaitre que l'interface n'a pas de quoi plaire a tout le monde.pourtant, il compte comme dit plus haut dans le dossier "IMPOSER aux utilisateur de perdre leur abitude (comme ci cetait une necessité) et prendre de nouvelle abitude" cela me choque.

Je m'attendais à autre chose.

Je rapelle que a la base, WinMobile 7 (qui est le noyeau de Metro) a été concu dans l'optique d'etre "DIFERENT" des autres IOS et ANDROID, et n'ont pas pour repondre a un réel besoin de fonctionalité, de performance, ou d'ergonomie car, se point est tres discutable.
Et pour cette cause qui est le progres, microsoft n'essaie plus de repondre a l'attente des clients mais d'IMPOSER leurs concepte sous pretexte de nouveauté. Domage car comme d'abitude avec windob, les idées de base sont exellente : interface bureau + interface de type mobile. Franchement l'idée est TOP !

Il faudrai aporter des amelioration pur et dur, plus tot que du changement a tout va quand le besoin n'y est pas. L'OS n'est pas encore sortie, il y a donc encore de l'espoir (la cpoie reste a mon avis, à revoire). De plus je ne vois pas pourquoi retirer le menu "demarer" quand il y a de la place pour lui (place physique sur l'interface, et place niveau ressource, programation), repenser le mode "metro" en profondeur en oubliant en partie WindobMobile7. (du moins en grande partie). Si non les utilisateur iront forcement voir ailleur et pour cause : changement pour changement ... Alons : croquer dans la pomme.

Ps : vous voyez de quel pomme il s'agit ?
bleuvert9 Hors ligne Héroïque avatar 967 points
Le #934121
Pas envie.
Pas envie du tout, même d'essayer.
Quitte à être obligé de se prendre la tête autant migrer vers les systèmes libres dont les plus populaires vont, du coup, s'avérer plus accessibles.
dany messi Hors ligne Héroïque icone 972 points
Le #949881
trop bien
tsuka Hors ligne Héroïque avatar 718 points
Le #949911
patounet0007 a écrit :

Il y a des points tres positif, a savoire que cela concerne pratiquement toutes les nouveauté dans leurs fondements.

Les seul gros reproche envers win8 concerne bien l'interface "metro", ainsi que le fait de ne corrigé le proble de consomation de ressourse du systeme. chose que ont a faire croire avec vista, vista qui consome encore plus qu'XP, et qui à continué avec Win7.Je confirme que cela existe avec Win8prewiew. Je comprend cependant que le nouveau dirigent de microsoft ai envie d'aller jusqu'au bout de sont concept (par orgueuille ?) basé sur win mobile 7, mais il faut reconnaitre que l'interface n'a pas de quoi plaire a tout le monde.pourtant, il compte comme dit plus haut dans le dossier "IMPOSER aux utilisateur de perdre leur abitude (comme ci cetait une necessité) et prendre de nouvelle abitude" cela me choque.

Je m'attendais à autre chose.

Je rapelle que a la base, WinMobile 7 (qui est le noyeau de Metro) a été concu dans l'optique d'etre "DIFERENT" des autres IOS et ANDROID, et n'ont pas pour repondre a un réel besoin de fonctionalité, de performance, ou d'ergonomie car, se point est tres discutable.
Et pour cette cause qui est le progres, microsoft n'essaie plus de repondre a l'attente des clients mais d'IMPOSER leurs concepte sous pretexte de nouveauté. Domage car comme d'abitude avec windob, les idées de base sont exellente : interface bureau + interface de type mobile. Franchement l'idée est TOP !

Il faudrai aporter des amelioration pur et dur, plus tot que du changement a tout va quand le besoin n'y est pas. L'OS n'est pas encore sortie, il y a donc encore de l'espoir (la cpoie reste a mon avis, à revoire). De plus je ne vois pas pourquoi retirer le menu "demarer" quand il y a de la place pour lui (place physique sur l'interface, et place niveau ressource, programation), repenser le mode "metro" en profondeur en oubliant en partie WindobMobile7. (du moins en grande partie). Si non les utilisateur iront forcement voir ailleur et pour cause : changement pour changement ... Alons : croquer dans la pomme.

Ps : vous voyez de quel pomme il s'agit ?


peut etre se relire au moins une fois avant de poster, car c'est fatiguant d'essayer de comprendre le com
sans rancune
kaobar2 Hors ligne Héroïque avatar 863 points
Le #961921
peut etre corriger les FOTES aussi
cladu7 Hors ligne Héroïque icone 874 points
Le #997331
Je suis encore perplexe, l'utilisation d'une interface qui vise les terminaux tactiles sur un pc conventionnel. C'est pas gagné... Pour ma part, "Metro" ne m'a pas du tout convaincu. Que se soit en utilisation perso, et encor moins en utilisation pro.
Par contre des que la version ARM verra le jour, la par contre ca change tout. Ma p'tite tablette Asus verra quelques modif . Win7 à encore un belle avenir (pro et perso).
jibel Hors ligne Héroïque icone 788 points
Le #997341
C a krouar kil ya pa deux co-rectheur d'aurtograsffe d'en GNT
jibel Hors ligne Héroïque icone 788 points
Le #997351
bleuvert9 a écrit :

Pas envie.
Pas envie du tout, même d'essayer.
Quitte à être obligé de se prendre la tête autant migrer vers les systèmes libres dont les plus populaires vont, du coup, s'avérer plus accessibles.


En voila une idée et qu'elle est bonne
Meditation Hors ligne Vétéran icone 1679 points
Le #997421
Avec mon nouveau pc jvais devoir installer windows 8 vu qu'il sort dans 2 mois c'est complètement débile de payer windows 7 pour racheter w8 plus tard ... (oui bien sûr c'est la release preview)

Pourquoi tous les jeux sont développés sur un os aussi instable ? Je veux dire, en général les pc pour les jeux sont fait pour avoir de grosses performances, mais si les jeux ne sont compatibles qu'avec un os instable, c'est complètement débile ! C'est comme acheter une pomme en or pour qu'il y ait du moisi à l'intérieur et donc impossible de la manger correctement ...

Si tous les jeux étaient majoritairement compatibles ubuntu/os x, je me demande bien où en serait windaube ...

Et encore à vouloir nous imposer iE, on l'utilise juste pour aller dl firefox ou google chrome
verdy_p Hors ligne Vétéran avatar 1150 points
Le #997751
tsuka a écrit :

patounet0007 a écrit :>>Il y a des points tres positif, a savoire que cela concerne pratiquement toutes les nouveauté dans leurs fondements.>>>>Les seul gros reproche envers win8 concerne bien l'interface "metro", ainsi que le fait de ne corrigé le proble de consomation de ressourse du systeme. chose que ont a faire croire avec vista, vista qui consome encore plus qu'XP, et qui à continué avec Win7.Je confirme que cela existe avec Win8prewiew. Je comprend cependant que le nouveau dirigent de microsoft ai envie d'aller jusqu'au bout de sont concept (par orgueuille ?) basé sur win mobile 7, mais il faut reconnaitre que l'interface n'a pas de quoi plaire a tout le monde.pourtant, il compte comme dit plus haut dans le dossier "IMPOSER aux utilisateur de perdre leur abitude (comme ci cetait une necessité) et prendre de nouvelle abitude" cela me choque.>>>>Je m'attendais à autre chose.>>>>Je rapelle que a la base, WinMobile 7 (qui est le noyeau de Metro) a été concu dans l'optique d'etre "DIFERENT" des autres IOS et ANDROID, et n'ont pas pour repondre a un réel besoin de fonctionalité, de performance, ou d'ergonomie car, se point est tres discutable.>>Et pour cette cause qui est le progres, microsoft n'essaie plus de repondre a l'attente des clients mais d'IMPOSER leurs concepte sous pretexte de nouveauté. Domage car comme d'abitude avec windob, les idées de base sont exellente : interface bureau + interface de type mobile. Franchement l'idée est TOP !>>>>Il faudrai aporter des amelioration pur et dur, plus tot que du changement a tout va quand le besoin n'y est pas. L'OS n'est pas encore sortie, il y a donc encore de l'espoir (la cpoie reste a mon avis, à revoire). De plus je ne vois pas pourquoi retirer le menu "demarer" quand il y a de la place pour lui (place physique sur l'interface, et place niveau ressource, programation), repenser le mode "metro" en profondeur en oubliant en partie WindobMobile7. (du moins en grande partie). Si non les utilisateur iront forcement voir ailleur et pour cause : changement pour changement ... Alons : croquer dans la pomme.>>>>Ps : vous voyez de quel pomme il s'agit ?>peut etre se relire au moins une fois avant de poster, car c'est fatiguant d'essayer de comprendre le com>sans rancune


Dire que Windows 7 consomme trop de ressources c'est visiblement ne pas reconnaitre le pas de géant qui a été apporté par rapport à Vista (où c'était effectivement une horreur, avec un OS réellement poussif qui trainait à répondre).
Aussi ne pas voir que même Windows 7 a amélioré aussi l'espace disque nécessaire pour l'installation par rapport à Vista, qu'il sinstallait bien plus facilement et rapidement, et que de très nombreux problèmes ont été réglés, et se règlent maintenant plus facilement.

Que dire de Windows 8 ? Plus de code tourne maintenant en mode "managé" (c'est à dire avec la machine virtuelle .Net) ce qui veut dire aussi qu'au lieu d'être compilé et optimisé statiquement, le code s'autoadapte à la machine et à ses ressources. Il y a des améliroations au scheduleur interne qui travaille de façon plus encore fine, et limite le nombre de verrous de sérialisation, le multithreading est beaucoup plus étendu et il tire mieux profit des capacités multicoeur poru gagner en performance.

Même la place alloué dans le fichier d'échange est réduite: par un scheduleur amélioré et plus réactif, et une meilleure et plus fine gestion des caches, le code inutilisé ou just eutilisé pour l'initialisation est éliminé et une grande partie du code des applications et services n'est pas chargé. Les processus et services de maintenance automatique sont plus nombreux et font le ménage correctement.

Metro certes ce sera très bien pour les utilisateurs de tablettes, mais ce n'est pas l'interface idéale avec clavier et souris qui permettent de travailler bien plus rapidement et avec moins d'erreurs de saisies (taper du texte sur l'écran avec un clavier virtuel est réellement très inefficace, tout le monde le voit bien sut son smartphone, même si pour un smartphone cela a l'avantage de tenir dans la poche et ne pas peser lourd, quand on est chez soi ou sur un bureau on apprécie de retrouver le confort du vrai clavier et de la souris plus précise et souvent aussi plus rapide qu'un doigt sur l'écran).

Heureusement Metro n'est pas obligatoire, c'est un menu pratique pour faire quelques opérations essentiellement de consultation de contenu, mais pas pour en créer (hormi taper un message court comme un SMS) : corriger un texte est un enfer sur TOUTES les interfaces tactiles. Ce qui limite les créations de contenu uniquement à des communications informelles rapides, immédiatement jetables, et utilisables uniquement par une ou deux persones.

Dès qu'on fait quelquechose qui doit durer, ou être utilisé par diverses personnes, cette interface n'est pas pratique. Elle n'est même pas accessible non plus.

Espérons que toutes les applications qui offriront une "vue" simplifiée et réduire sur Metro auront encore une interface classique (même si Metro simplifirait certaines interfaces utilisant trop de fenêtres et dialogues entre lesquelles on peine à naviguer simplement, et qui gagneraient à avoir des interfaces utilisateurs plus adaptatives selon le contexte et l'utilisation fréquente qu'on en fait).

Metra fonctionnera bien pour remplacer le Media Center par exemple, pour consulter les mails (mais pas tellement pour y répondre au delà d'une ligne ou deux). Ou pour suivre un fil RSS d'actualité, ou insérer des notifications (façon Android).

Elle sera confuse dès qu'on voudra accéder à des informations multiples et nécessitant une organisation visuelle plus compacte: Excel dans Metro, c'est carrément inutilisable au delà d'un petit tableau de 5-6 lignes ou colonnes, mais ça convient pour présenter un résultat de synthèse sur lequel on n'a pas beaucoup d'interactions.

Est-ce que ce sera une révolution ? Non. On a déjà vu ça sur les smartphones iPhone et Android, dans le sélecteur d'applications du Google Store pour Chrome (Google Play maintenant sur Android).

Alors quoi de nouveau ? En fait c'est surtout IE10, qui améliore encore les performances du rendu et augmente la compatibilité HTML5/CSS3/SVG comme interface quasi universelle (qui va remplacer aussi Flash en fin de vie).

Est-ce qu'on aura par contre la possibiltié de réellement garder une expérience utilisateur réellement personnelle, ou ser-ce, comme je le crains, l'occasion à des tas de fournisseurs tiers de nous imposer leur contenu avec moins de choix possible qu'avant (simplemnt parce que maintenant ils vont se disputer l'espace réduit des vignettes qui laissent peu de place à des contenus multiples.)

J'ai peur qu'en fin de compte cela ne fasse qu'accroitre encore plus le rôle des plus gros producteurs de contenu (et que Microsoft en profite pour donner trop de visibilité systématique à Bing et ses partenaires comme Yahoo, obligeant les utilsateurs à chercher pour avoir autre chose).

Ce qui aurait été bien c'est que Metro ne reste qu'une interface non liée à un fournisseur, et qu'on puisse lui substituer par exemple une interface comparable (par exemple celle de Google ou de Mozilla dans leurs sélecteurs d'applications), ou que même un utilisateur puisse avoir une grande liberté d'agencement des vues de ses applications entre les modes "vignettes" et les modes fenêtrés. Grace à une API unifiée où tout contenu peut être réagencé selon des filtres de l'utilisateur qui aurait le choix de montrer ou cacher certaines infos selon l'importance qu'il y accorde ou son mode de travail actuel (vues différentes multiples, éventuellement simultanées).

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire