Windows Defender : le logiciel impacte les processeurs Intel, un remède disponible

Le par Mathieu M.  |  7 commentaire(s)

Selon les travaux réalisés par un programmeur, Windows Defender consommerait bien plus de ressources que Windows ne veut bien l'afficher.

microsoft-defender-preview

Kevin Glynn est un développeur à qui l'on doit deux logiciels assez populaires comme ThrottleStop et RealTemp. Ce dernier s'est récemment penché sur Windows Defender, le module de sécurité et antivirus intégré à Windows 10 et 11.

Selon lui, le logiciel aurait un impact assez important sur les performances des processeurs, qui va bien au-delà de ce qu'indique parfois le gestionnaire de tâches.

Defender performances

C'est en comparant les résultats de tests sous CineBench R23 qu'il s'est rendu compte qu'ils étaient inférieurs de 1000 points à ce que son processeur, un Core i9-10850K était censé proposer.

En cherchant un peu, il s'est ainsi rendu compte que Windows Defender monopolisait 4% des ressources processeur, que ce soit sous Windows 10 comme Windows 11. La situation a été constatée sur les processeurs Intel de 8e à la 11e génération, mais ne semble pas du tout impacter les processeurs AMD.

En attendant que Microsoft corrige le tir, le développeur a créé Counter Control, un logiciel qui permet de réaliser des tests, mais également de libérer les ressources monopolisées par Defender. Malheureusement, il convient de relancer le logiciel à chaque redémarrage.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51144 points
Le #2166394
"Malheureusement, il convient de relancer le logiciel à chaque redémarrage."
jnq offline Hors ligne Vétéran avatar 1180 points
Le #2166396
Bref c'est pas au point leur truc, en attente d'un correctif inclut dans Windows Defender.
AZAMOS offline Hors ligne Héroïque avatar 608 points
Le #2166428
Ulysse2K a écrit :

"Malheureusement, il convient de relancer le logiciel à chaque redémarrage."


En effet, il faudra penser à chaque fois à bien relancer ce patchage.

Pourquoi ne pas avoir sorti une version qui s'auto-execute à chaque démarrage ? ... Une restriction technique, ou un blocage de Windows ?
skynet away Absent VIP icone 91850 points
Le #2166432
AZAMOS a écrit :

Ulysse2K a écrit :

"Malheureusement, il convient de relancer le logiciel à chaque redémarrage."


En effet, il faudra penser à chaque fois à bien relancer ce patchage.

Pourquoi ne pas avoir sorti une version qui s'auto-execute à chaque démarrage ? ... Une restriction technique, ou un blocage de Windows ?


C'est un petit dev qui a sorti un patch pour d'autres raisons (lire la doc). Il se trouve que ce patch résout également le problème AV microsoft.
C'est un patch à l'arrache
ramfast offline Hors ligne Héroïque avatar 579 points
Le #2166437
Après le problème des processeurs AMD avec Windows 11, c'est au tour de Microsoft avec son antivirus.
Comme quoi le cordonnier est parfois le plus mal chaussé....
Fennec6600 offline Hors ligne VIP icone 7313 points
Le #2166438
Si ce patch tourne en arrière-plan de manière permanente, on pourra considérer qu'il fait le même boulot que les game boosters ou autre PC TuneUp: ce qu'il te donne d'une main, il te le reprend de l'autre.

Il a besoin de ressources pour fonctionner aussi.

Pour le lancer automatiquement à chaque démarrage, il suffit de placer son raccourci dans ce dossier: C:UsersutilisateurAppDataRoamingMicrosoftWindowsStart MenuProgramsStartup.
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51144 points
Le #2166470
Bon, on ne va pas se mettre la rage en tête, je crois que Microsoft va réagir sur ce prob tôt ou tard.

Perso, jusqu'à présent, je trouve que Defender ne ralentit pas (visiblement) les bécanes où je l'ai laissé comme AV par défaut.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire