Xbox One X : déjà en rupture de stock aux USA

Le par  |  2 commentaire(s)
xbox-one-x-1-to_

Microsoft lançait les précommandes de sa Xbox One X la semaine dernière, et il semblerait que les fans aient répondu présents.

Elle ne sera commercialisée que le 7 novembre prochain : la Xbox One X de Microsoft souffre déjà de ruptures de stock auprès d'un nombre grandissant de revendeurs.

Xbox One X 1 To

499€ sur Amazon* * Prix initial : 499€.

Lancée en précommande le 20 septembre dernier, la Xbox One X a rapidement rencontré son public puisque certains revendeurs importants affichent des ruptures de stock, notamment la version américaine d'Amazon.

Ainsi, la stratégie de Microsoft d'orienter sa machine vers une configuration premium avec un prix plus élevé a payé. Malgré tout, il ne s'agit là que des précommandes et Microsoft n'a pas indiqué quelles quantités de machines avaient été réservées auprès des revendeurs. Comme toujours, la question se pose de savoir si la rupture n'est pas volontairement organisée pour encourager la demande... Notons qu'en France, pour l'instant, aucune rupture de stock n'est à constater en dehors de l'édition spéciale proposée en quantité ultra limitée.

Reste que Microsoft continue d'accélérer sa communication, notamment à travers les éditeurs qui confirment des versions optimisées de leurs titres en 4K pour la sortie de la machine. On compte actuellement plus de 130 titres qui proposeront une mise à jour dédiée à la Xbox One X. Pour rappel, la machine est proposée à partir de 499,99€.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1981887
En même temps, la France est un pays acquis à Playstation depuis la première génération. Pas étonnant qu'il n 'y ai pas de rupture. C'est pas pour rien que sur le marché européen ils regardent l'Angleterre qui est plus proche de la tendance générale en Europe.
Le #1982000
Le succès de Sony n'est dû qu'au simple fait que toute une generation de gamins du milieu des annés 90 a connu ses premiers émois videoludiques sur la 1ere "pléstécheune ", une génération pour laquelle le jeu video n'a jamais été autre chose que Sony et la " Play ", ignorant tout de la longue histoire de ce domaine de loisirs, durant laquelle Sony n'était personne au niveau du jeu video. Les gamins de ce temps là ont aujourd'hui 30, 35, voire la quarantaine bien sonnée pour certains, et resteront convaincus à vie que " la-plétécheune-elle-est-mieux "... Par dessus ce triste état de fait, nous trouverons au fil des années et des nouvelles Play " next gen", les annonces aussi tonitruantes ,mensongères et malhonnetes de Sony, dans le seul but de tuer dans l'oeuf toute concurrence à venir en mettant en avant le sacro-saint critère de la " puissance ", qui ne se sera jamais au grand jamais révélé vrai, quand bien même les jeux étaient plus beaux sur Saturn, Dreamcast, ou 360. Il aura fallu attendre la venue de la PS 4 pour voir une réelle mais famélique " puissance supérieure " face à une Xbox One fraichement sortie, soigneusement détruite des mois auparavant par des campagnes de dénigrement anti Microsoft, clairement appuyées par des articles pondus par des pseudos journalistes totalement acquis a la cause de Sony le tout puissant, ne supportant pas l'idée que quiconque puisse faire de l'ombre à leur secte. Aujourd'hui, Microsoft a appris de ses erreurs et a conçu la X1X, en tenant compte du critere majeur du gamer de 2017 : La puissance. Je ne sais pas si tous ces gens savent véitablement ce qu'est Microsoft au plan mondial... Pour eux la branche jeu video et consoles est anecdotique, c'est juste fun, ils peuvent se permettre d'enterrer n'importe qui financierement, de vendre des consoles à perte sans broncher s'il le faut, ce qui est tres loin d'etre le cas de Sony, dont la situation financiere est bien loin d'etre comparable...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme