Xiaomi Mi eBook Reader Pro : la liseuse électronique se renouvelle

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s) | Source : MySmartPrice
Xiaomi Mi Ebook Reader Pro

Xiaomi met à jour sa liseuse électronique Mi Reader en la transformant en version Pro

Le fabricant Xiaomi s'invite un peu partout dans l'espace des produits électroniques grand public et a commencé à investir l'espace des liseuses électroniques avec le Mi Ebook Reader.

Après cette première incursion sous sa propre marque, c'est une liseuse Mi Ebook Reader Pro qui vient de voir le jour. Elle gagne en diagonale d'écran (7,8 pouces contre 6 pouces) tout en conservant la technologie d'écran e-ink monochrome qui assure une grande autonomie grâce à sa très faible consommation d'énergie.

Xiaomi Mi Ebook Reader Pro

Elle offre une résolution de 1872 x 1404 pixels avec une densité de 300 ppi et une illumination frontlight.

A bord, on trouvera également un processeur quadcore apportant de la puissance pour offrir une interface réactive, du WiFi / Bluetooth et le support de commandes vocales, le tout fonctionnant sous Android 8.1.

La liseuse Mi Ebook Reader Pro ne mesure que 7 mm d'épaisseur pour 251 g et promet une autonomie allant jusqu'à 70 jours avec sa batterie de 3200 mAh rechargeable en USB-C. Elle n'est pour le moment annoncée qu'en Chine au prix de 1298 yuans, soit 163 € environ.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Yattoz offline Hors ligne Vétéran icone 1480 points
Le #2115768
OK ça c'est intéressant. Moins sur l'appareil que ce qu'il dit de Xiaomi.

La première liseuse de Xiaomi était certes pas chère, mais un écran moyennement défini c'est un BIG NO NO sur une liseuse. C'est le nerf de la guerre en ebook. (Et honnêtement j'ai pas compris leur décision de sortir une première liseuse avec un écran moyenne définition dans un pays où on lit des idéogrammes O_o)

Là c'est bien plus attirant, un grand écran très bien défini, Androd 8.1 (bon ça c'est une vaste fumisterie ils ont des vieilles licences à refourguer et ils veulent aspirer les données personnelles d'un maximum de gens), mais pas de boutons, pas de certification sur l'écran (e-ink Pearl ? Carta ?), c'est une tablette convertie en liseuse à l'emporte pièce, somme toute.

En fait Xiaomi, contrairement à Kobo ou même Kindle, ils prennent un template de conception de tablette et ils transforment ça en liseuse. Ils oublient ce que c'est de lire : avoir un affichage bien blanc, des caractères bien tracés, un appareil léger (ouais il fait "que" 60g de plus qu'une Kobo Forma, mais garanti vous le sentirez en main pendant 1 heure), une conception ergonomique pour manipuler l'objet d'une main dans n'importe quel sens, avec des boutons pour avoir le retour tactile d'une pression. C'est ça qui fait qu'une Kindle Oasis ou qu'une Kobo Forma sont des meilleurs appareils : ils sont mieux conçus, parce qu'ils ont bénéficié d'un conception tout court.

De toute façon, on verra dans 5 à 10 ans : soit le marché préfèrera les liseuses de qualité et Xiaomi s'améliorera en conception pour continuer à en proposer, soit les gens s’accommoderont de liseuse à l'ergonomie moyenne et Kobo et Amazon sortiront des modèles bof et moins chers...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire