Yahoo! oneSearch 2.0 : la recherche mobile devient vocale

Le par  |  0 commentaire(s)
yahoo-logo-international.png

Avec Yahoo! oneSearch 2.0, les recherches mobiles pourront se faire par saisie de texte ou...à la voix.

yahoo logo international.pngYahoo! profite du salon CTIA Wireless pour annoncer Yahoo! oneSearch 2.0, la nouvelle version de son service de recherche mobile. Et ce qui change dans cette version 2.0, c'est la possibilité d'effectuer des recherches mobiles aussi bien par saisie de texte qu'à la voix.

La société a également travaillé sur la pertinence des réponses de son service tout en l'ouvrant aux annonceurs pour qu'ils insèrent du contenu publicitaire, et enfin en ajoutant la possibilité d'insérer la barre de recherche sur l'écran de veille des téléphones portables.

Avec son mode Search Assist, Yahoo! tente de faciliter la fastidieuse opération de saisie sur mobile, avec une saisie prédictive des mots-clés, qui permet de choisir dans une liste actualisée dès que quelques lettres sont saisies mais aussi une extension vers plusieurs domaines ( loisirs, finances, produits, etc ) à partir d'un même mot.


De la saisie vocale en langage naturel
Pour la saisie vocale, Yahoo! s'est associée à vlingo et permettra aux utilisateurs de dicter leur recherche, qu'il s'agisse d'un lieu, d'un nombre ou du nom d'un site Web. Le systèmes est censé pouvoir réagir à un vaste panel de mots-clés, ne limitant pas la recherche à un domaine défini. D'autre part, la saisie vocale se fait en langage naturel, ce qui n'oblige pas à apprendre un " code " de langage adapté au moteur de reconnaissance vocale.

Avec Yahoo! oneSearch, les utilisateurs pourront basculer du mode saisie au mode vocal quand ils le souhaitent. Pour le moment uniquement disponible sur certains modèles BlackBerry aux Etats-Unis, le service s'ouvrira progressivement à l'international dans les mois à venir sur d'autres supports.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme