Adware ou spyware ? Zango poursuit PC Tools

Le par Cédric B.  |  6 commentaire(s)
spywares

Les représentants officiels de chacune deux entités ont confirmé que Zango avait effectivement décidé de traduire PC Tools en justice.

SpywaresLes représentants officiels de chacune deux entités ont confirmé que Zango avait effectivement décidé de traduire PC Tools en justice. Le conflit qui oppose ces entreprises vient du fait que Spyware Doctor considère le logiciel publicitaire de Zango - à tort selon ce dernier - comme un logiciel espion résidant sur l'ordinateur de l'internaute.

" Nous pensons que cette action de Zango a pour but d'influencer notre mode de classification " a déclaré PC Tools dans un communiqué relayé par InfoWorld. " Avant cette affaire, nous étions en plein réexamen des dernières versions des produits de Zango. (...) Nous avions averti Zango de l'imminence de cette réévaluation et nous pensons qu'ils ont choisi de lancer ces accusations comme un moyen d'attirer l'attentino sur eux ", ajoute l'entreprise.

La Spyware Doctor Starter Edition estime en effet que Zango représente désormais un niveau élevé de menace pour l'ordinateur de tout un chacun. Selon Spamnotes.com qui rapporte cette affaire déposée à Seattle, Zango réclamerait 35 millions de dollars de dommages et intérêts, accusant en outre Spyware Doctor de ne pas avoir prévenu les utilisateurs que le logiciel publicitaire serait supprimé.

La firme auapravant connue sous le nom de 180solutions cherche actuellement à redorer son blason déjà écorné en novembre lorsque la Federal Trade Comission l'avait condamnée à payer 3 millions de dollars de dommages suite à diverses réclamations d'internautes se plaignant d'avoir vu Zango s'installer sans permission, les forçant à subir de multiples pop-up ( messages publicitaires se mettant automatiquement au premier plan de votre écran ). Zango était également accusé de tracer le comportement de l'internaute et de rendre difficile la suppression de son application. A suivre...

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
P-Hell offline Hors ligne Héroïque avatar 695 points
Le #172128
«suite à diverses réclamations d'internautes se plaignant d'avoir vu Zango s'installer sans permission, les forçant à subir de multiples pop-up (...) de tracer le comportement de l'internaute et de rendre difficile la suppression de son application.»

CQFD

À mes yeux, c'est clair que cette histoire va se terminer hors-cour. Zango cherche à faire parler d'elle, mais sa condamnation par la Federal Trade Comission va la suivre comme une balle dans le pied, devant le juge.
_Wolf_ offline Hors ligne Héroïque avatar 749 points
Le #172142
Put*** , mais ils nous soulent déjà pas mal avec les spywares et ils vont même en justice pour sa!
Comme si c'était "normal" d'afficher plein de pub sur un PC! Ils se font de l'argent en pourrissant les PC utilisateurs! Quelle mentalité lamentable!
yoadip offline Hors ligne Vénéré avatar 2756 points
Le #172145
Cédric, relie toi un peu, il reste plein de fautes stupides dans le texte
seyed offline Hors ligne Vétéran avatar 1409 points
Le #172163
c'est un scandal que ce genre de crapules puissent fonder une société qui gagne de l'argent de cette manière !
moi je dis, il faut interdire les entreprises qui génèrent spams/spyware et on a 95% des pb sur le net qui sont réglés
lidstah offline Hors ligne VIP icone 6543 points
Le #172179
des boîtes comme Zango devraient être interdites, +1 seyed.

C'est inadmissible que l'utilisateur se retrouve avec des programmes qui s'installent à son insu, surtout si c'est pour l'em*erder non stop avec des popups à 2 francs, lui manger la moitié de sa bande passante pour le téléchargement des images de ces dits popups, et en prime, compromettre la sécurité de sa machine, et donc, de ses données personnelles et privées.

C'est aussi inadmissible qu'un boite comme microsoft permette ce genre de manipulations sur son OS, à ma connaissance ce genre de logiciel n'existe que sous windows.

Et en plus ils osent porter plainte... alors qu'ils devraient eux même être poursuivi, ne serait ce que parceque leur infâme petit bout de code s'installe au nez et à la barbe de l'utilisateur, sans intervention possible de sa part, je suppose.

Ca doit être bien immonde de se retrouver avec un ordinateur qui t'affiche des pages de pubs toutes les 15 minutes comme M6, TF1, et cie (et de préférence, au meilleur moment d'un film - ou d'un jeu, je paries, dans le cas de Zango)
Dreamer offline Hors ligne Vénéré avatar 3720 points
Le #172248
a MORT 180solutions avec leurs programmes qui s'incrustent partout !

Dreamer
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire